Tendances food 2021 : comment nous allons manger et savourer cette année.

Les 7 principales tendances alimentaires en 2021 : qui sont-elles et comment les essayer.

Les tendances alimentaires, ou tendances food, témoignent de notre mode de vie, de notre façon de manger et de ce qui est important pour nous : l’alimentation végétale devient de plus en plus populaire, les services de livraison nous facilitent la vie, nous recherchons une alimentation qui nous est précisément adaptée et nous recherchons des expériences gustatives surprenantes. Ces sept tendances alimentaires détermineront ce qui se retrouvera dans nos assiettes en 2021.

1. Alimentation végétale : alimentation végétarienne et vegan

Remplacer les aliments d’origine animale par des aliments d’origine végétale : les régimes végétarien et vegan sont une tendance dominante depuis plusieurs années. Et ce pour plusieurs raisons : ils évitent la souffrance animale, sont bons pour l’environnement et peuvent également être bénéfiques pour la santé. D’après la Société Suisse de Nutrition (SSN), les végétariens sont moins sujets à certaines maladies comme l’obésité et le diabète. Mais quelles sont les différences entre l’alimentation végétarienne et vegan. Et que signifie être flexitarien ?

  • Les végétariens ne mangent pas de viande, mais consomment cependant certains produits d’origine animale comme les œufs ou le yogourt.
  • Les vegans évitent tous les produits d’origine animale, et pas seulement dans leur alimentation : miel, sucreries à base de gélatine ou vêtements en cuir sont également bannis de leur caddie.
  • Les flexitariens mangent de tout, mais réduisent leur consommation de viande pour mettre davantage l’accent sur la qualité (produits bio) et l’origine des produits.

Tu as envie de réduire ta consommation de viande ou même de devenir vegan ? Pas de probème ! Les régimes végétarien et vegan sont variés, ludiques et délicieux. Et tu n’es pas seul : en 2021, plus d’un demi-million de personnes ont participé au « Veganuary » et ont commencé l’année (au moins pour un mois) en mangeant vegan. Tu trouveras d’ailleurs de nombreuses recettes sur la Communauté en ligne de l’app WW.

2. Alimentation climatarienne : manger en tenant compte du climat et de l’environnement

La tendance alimentaire numéro deux est plus pertinente que jamais en cette période de crise climatique : de plus en plus de personnes se considèrent climatariens et souhaitent que leur alimentation génère le moins d’émissions de CO2 possible. Et voici comment :

  1. Aliments d’origine végétale : la production de ces aliments consomme beaucoup de ressources et émet de grandes quantités de CO2. C’est pourquoi les climatariens misent sur des alternatives végétales et sur un régime végétarien/vegan.
  2. Éviter le gaspillage alimentaire : en ne gaspillant pas la nourriture, on améliore son empreinte carbone. Achète uniquement ce dont tu as besoin et congèle les restes. Si tu ne sais pas quoi cuisiner avec ce qui se trouve dans ton réfrigérateur, utilise la fonction « Recettes vide-frigo » de l’app WW.
  3. Acheter des produits de saison, régionaux et bio : il s’agit de savoir si les fruits et légumes sont de saison, de quelle région ils proviennent et s’ils sont bio. Important : garde toujours un œil sur ces trois facteurs, car les fruits bio qui ne sont pas de la région auront une empreinte carbone élevée du fait de leur transport.
  4. Privilégier le fait maison plutôt que les produits préparés : on ne sait ce qu’on mange que lorsqu’on le cuisine soi-même, et on peut ainsi choisir des ingrédients respectueux de l’environnement.
  5. Redécouvrir les recettes préférées de grand-mère : les recettes d’antan contiennent souvent peu d’ingrédients et des produits régionaux. Parfaites pour les climatariens ! Et si tu remplaces en plus les produits d’origine animale par des alternatives végétales, c’est encore mieux !

Pour connaître l’empreinte carbone de ton alimentation, utilise ce calculateur.

3. Alimentation personnalisée : pour manger en fonction de tes besoins

Passons à quelque chose de plus personnel : cette tendance alimentaire concerne des concepts de nutrition adaptés aux besoins et aux préférences de chacun. Une alimentation personnalisée repose généralement sur une analyse détaillée. Un bon exemple est le programme monWW+ : les membres reçoivent un plan nutritionnel personnalisé ainsi que des idées de recettes basées sur leurs aliments préférés.

Autre caractéristique de l’alimentation personnalisée : la plupart utilisent des applications, des traqueurs, des appareils portatifs et des services en ligne. Ils aident à évaluer la situation de chaque individu et à donner les meilleures recommandations possibles.

Cette tendance affecte toutes les phases de l’alimentation : lorsque tu fais les courses, on te propose des aliments qui te conviennent et qui correspondent à ton régime alimentaire, puis tu reçois des recettes adaptées pour les préparer et tu peux ensuite suivre ton alimentation, mais aussi voir ce que tu peux encore améliorer.

4. Repas à emporter : pour se régaler à l’extérieur

Nous sommes constamment en mouvement, travaillons à droite et à gauche, et faisons la navette entre nos différents espaces de vie. Aucune génération avant la nôtre n’a été aussi libre, il n’est donc pas étonnant que les plats à emporter fassent depuis longtemps partie de notre quotidien. Quand on se déplace beaucoup, on ne peut pas toujours cuisiner.

Les plats à emporter sont donc l’une des tendances alimentaires les plus importantes de 2021 et soulèvent certaines questions :

  • Quelles recettes puis-je préparer pour ma pause de midi au bureau ?
  • Comment conserver mon repas ?
  • Comment manger sain et équilibré malgré tout ?
  • Quels snacks et boissons sont les plus pratiques à emporter ?

Autre conséquence de cette tendance : des restaurants italiens au café du coin, toujours plus de restaurants proposent des plats à emporter. La pandémie de coronavirus a également renforcé cette tendance. Car si nous ne pouvons pas encore nous asseoir au restaurant, il suffit d’emporter notre plat préféré avec nous.

5. Snacking : pour manger quand on veut

Les plats à emporter et la tendance du « snacking » vont de pair. Non seulement nos lieux de restauration deviennent de plus en plus flexibles, mais les horaires aussi. Petit-déjeuner, dîner, souper : ces trois repas structurent nos journées depuis longtemps. Mais les choses évoluent : avec notre mode de vie plus mobile, nous avons de plus en plus tendance à manger quand nous avons faim et quand nous avons un moment de libre.

Résultat : on assiste à la naissance d’une culture de l’alimentation flexible et spontanée, qui s’intègre parfaitement à notre mode de vie moderne. Et en ce qui concerne le « snacking », ce que nous mangeons change également. Nous faisons davantage de mini-repas, de salades ou de soupes à emporter : ce qui était autrefois servi en entrée ou en accompagnement d’un copieux repas dominical se transforme en repas complet durant la semaine, et ce grâce à la tendance du snacking.

Effet secondaire plutôt sympathique : le repas de famille ou entre amis se transforme ainsi en une occasion spéciale dont on profite encore davantage.

6. Livraison de repas : la mégatendance alimentaire de notre ère

Les services de livraison sont la grande tendance de notre génération et la demande ne cesse d’augmenter depuis le début de la pandémie de coronavirus. S’asseoir confortablement sur le canapé et commander son plat préféré en quelques clics : les services de livraison font désormais partie intégrante de notre quotidien.

Même les courses en ligne connaissent un succès inédit : de plus en plus de personnes se font livrer leurs courses à domicile plutôt que d’aller au supermarché après le travail. D’autres optent pour les box contenant des recettes et des aliments adaptés, ou se font livrer des assortiments de fruits et légumes régionaux. Ceux-ci proviennent généralement de fermes biologiques de la région et sont expédiés directement après récolte.

Autre phénomène à la mode : les fournisseurs de boissons qui livrent leur marchandise devant votre porte et remportent les bouteilles et contenants consignés. Les avantages de la tendance des livraisons sont quant à eux évidents : confort, gain de temps et produits frais.

7. Food Pairing : l’art d’associer les saveurs

Le Food Pairing se classe au septième rang des tendances alimentaires de 2021 et donne des expériences gustatives véritablement extraordinaires. La définition du Food Pairing :

Il s’agit de combiner des saveurs qui ne semblent pas s’accorder à première vue pour créer un goût unique et harmonieux.

Ce qui semble expérimental a pourtant une base scientifique. Le profil de saveur des aliments est soigneusement analysé afin de découvrir comment réussir le Food Pairing. Les experts se concentrent sur des arômes clés et créent des « Food Pairing Trees », structurés comme des arbres généalogiques. Si deux aliments ou épices partagent les mêmes arômes clés, ils sont alors d’excellents candidats pour un Food Pairing.

Encore mieux : bien que notre langue ne puisse distinguer que cinq saveurs (à savoir le salé, le sucré, l’amer, l’aigre et l’umami), nous pouvons détecter les plus petites molécules de saveur par le nez. Et c’est le principe sur lequel repose le Food Pairing.

Quelques exemples :

  • nous connaissons depuis longtemps la combinaison du chocolat et du salé.
  • Le chocolat et le piment font partie des aliments à la mode.
  • Les betteraves et les noix se côtoient également de plus en plus souvent dans nos assiettes.
  • Mais on trouve également des exemples encore plus surprenants avec des recettes à base de champignons et de vanille ou des muffins au chocolat et au fromage bleu.

Envie d’explorer toi-même les tendances alimentaires ? Rien de mieux quInstagram et Tiktok pour trouver des recettes devenues virales. Autre conseil : jette un œil à la Communauté en ligne de l’app WW. C’est là que les membres partagent leurs meilleures astuces et recettes.