18 recettes avec des patates douces

Qu'il s'agisse de patates douces au four, en purée, frites ou en soupe - cette racine à la note sucrée est de plus en plus populaire. Bien que les patates douces ne soient pas botaniquement apparentées aux pommes de terre, elles sont souvent utilisées de la même manière dans la cuisine, mais ont un temps de cuisson plus court.

Les patates douces sont bonne à tout faire : en purée ou en soupe, cuites, rissolées, rôties ou bouillies, dans les sautés, les ragoûts et les gratins, et même dans les desserts, les gâteaux ou le pain. Elles se marient bien avec la viande ou le poisson, mais s'épanouissent aussi dans les plats végétariens et végétaliens. Voici nos 18 meilleures recettes de patates douces !

Les patates douces : comment les choisir et les stocker ?

Les patates douces se conservent bien, tout comme les pommes de terre, de sorte qu'il n'y a pas de véritable saison pour le tubercule doux. Lors de l'achat, assure-toi que la peau est entière et qu'elle ne présente ni pousses ni taches de pourriture. D'ailleurs, les variétés rouges sont plus aromatiques et ne se décomposent pas aussi rapidement à la cuisson. Comme pour les pommes de terre, il est préférable de les conserver dans un endroit frais, sec et sombre ; elles n'ont pas leur place au réfrigérateur.

Patate douce versus pomme de terre : une comparaison nutritionnelle !

Les patates douces ne contiennent pratiquement pas de protéines ni de graisses, mais un mélange de minéraux, de vitamines et de glucides. Comme elles contiennent plus de glucides que les pommes de terre, elles fournissent également plus d'énergie : 114 kcal/100 g contre 77 kcal/100 g pour les pommes de terre.

Les patates douces contiennent un peu plus de calcium, de magnésium, de vitamine E, d'acide folique et de vitamine C que les pommes de terre. Elles sont également une bonne source de bêta-carotène ou de provitamine A, qui est également responsable de la couleur jaune-orange.