Perdre du Poids

Quel est l’effet de la perte de poids sur votre peau ?

Quelle est la première chose à savoir sur la peau distendue après une perte de poids ? C'est totalement normal. Découvrez ce qui conduit à ce relâchement de la peau, et obtenez des conseils d'experts pour tenter d'y remédier.

Dans la catégorie des « Modifications physiques totalement normales » : Si vous avez perdu beaucoup de poids, vous avez peut-être remarqué que votre peau est devenue plus lâche au niveau de certaines zones du corps maintenant plus petites. Certaines personnes considèrent une peau lâche ou distendue comme un symbole de grande force, d'autres peuvent se sentir gênées par cet excès cutané après une perte de poids. Peut-être êtes-vous partagé·e entre ces deux sentiments ! Quoi que vous pensiez de votre peau, nous avons demandé à des experts de nous donner des précisions sur les causes de ce relâchement après une perte de poids, si cela pose des problèmes de santé et ce qui marche et ne marche pas pour la retendre, si c’est ce que vous souhaitez.

Quelles sont les causes de ce relâchement cutané après une perte de poids ?


Pour faire simple, la tension de la peau dépend des fibres de collagène, des fibres d'élastine et d'autres composants structurels, indique David Shafer, MD, FACS et chirurgien plasticien. Deux aspects liés au poids affectent ces éléments structurels.

• Le temps durant lequel la peau a été étirée au poids de départ :


La peau est élastique, dans une certaine mesure, ce qui signifie qu'elle peut s'étirer et se contracter. Cela étant dit, les fibres structurelles de la peau peuvent ne pas reprendre leur tension initiale sur des zones plus petites une fois qu'elles ont été étirées pendant une longue période, explique le Dr Shafer. Plus le temps passé par une personne à son poids de départ est long (disons 10 ans par rapport à un an), plus la peau a tendance à rester distendue lorsque le poids diminue de manière significative, indique-t-il.

• La quantité de poids perdu :


Les kilos sont perdus de la zone sous-cutanée, en d'autres termes, ils viennent de sous la surface de la peau. Cela signifie que la perte de poids fait que la peau a moins de surface à recouvrir1, ce qui peut produire un affaissement du tissu cutané. En règle générale, plus la perte de poids d'une personne est importante, plus la peau peut être distendue ensuite, explique le Dr Shafer.


Besoin d'accompagnement pour perdre du poids ?


Une perte de poids rapide provoque-t-elle un relâchement cutané ?


Certains experts de la perte de poids ont déjà émis l'hypothèse qu'une perte de poids rapide, on parle ici des régimes accélérés, pouvait provoquer un affaissement en ne laissant pas à la peau suffisamment de temps pour se contracter. Cette théorie n'a pas rencontré beaucoup de succès. Bien qu'il y ait de nombreuses raisons pour lesquelles une perte de poids progressive et régulière est meilleure pour la santé qu'un régime accéléré, un enquête menée en 2021 par l'équipe scientifique de WW2 n'a trouvé aucune preuve solide selon laquelle la vitesse de la perte de poids serait un facteur déterminant dans l’apparition d’une peau lâche.

Les autres facteurs pouvant contribuer au relâchement de la peau


• L’âge :


À mesure que nous vieillissons, notre corps produit naturellement moins de protéines de collagène et d'élastine, indique Julia Tzu, MD, FAAD et dermatologue. « La baisse de la production de collagène et d’élastine diminue la capacité de notre peau à rester aussi élastique qu'auparavant », explique-t-elle. Absorber un large éventail de sources de protéines, comme la viande, les fruits de mer, le tofu, le tempeh, les œufs, les noix, les légumineuses et les produits laitiers, peut aider à apporter la gamme d'acides aminés dont votre corps a besoin pour synthétiser au mieux le collagène et l'élastine, indique le Dr Tzu.

• L’exposition au soleil :


Les études3 montrent qu’à long terme, l'exposition aux rayons ultraviolets du soleil peut réduire les niveaux de collagène et d'élastine de la peau. Les dommages causés par les rayons UV peuvent ainsi augmenter le risque de relâchement de la peau après une perte de poids, explique le Dr Tzu. Prenez donc cela comme une raison de plus de vous mettre de la crème solaire à l'avenir.

• Fumer :


Les recherches ont démontré que la fumée de tabac, y compris le tabagisme passif, peut entraîner un vieillissement prématuré de la peau4 en altérant la synthèse du collagène. Vous pouvez trouver des conseils et des informations sur la manière d’arrêter de fumer à l'adresse www.tabac-info-service.fr

Il est important de savoir que l'aspect de la peau peut varier considérablement d'une personne à l'autre. « Vous ne pouvez pas dire : “vous avez eu ce problème, et c'est pour ça que votre peau est distendue” » dit le Dr Shafer. « Chaque personne subit l’influence de son environnement, de son alimentation, et de sa physiologie. Le rôle que chacun de ces facteurs joue sera différent pour chaque personne. »


Avec WW, bénéficiez de
La meilleure méthode de coaching minceur 2021


Avoir une peau lâche est-il mauvais pour la santé ?



Dans la plupart des cas, une peau lâche ne pose aucun problème médical, dit le Dr Tzu. Des irritations cutanées peuvent parfois survenir si de l'humidité et de la sueur restent emprisonnées entre les plis de peau. Si vous ressentez une gêne cutanée, il est préférable de consulter un dermatologue afin qu’il vous délivre un traitement personnalisé. Certaines personnes trouvent que les poudres absorbant l'humidité (telles que le Zeasorb) sont utiles.

Le Dr Tzu insiste à nouveau sur le fait qu'avoir une peau lâche fait partie des choses normales de la vie : « La plupart d'entre nous ont actuellement ou verront leur peau se relâcher au fil des années », dit-elle. « La peau est l'interface entre notre corps et l'environnement, et cette forteresse va naturellement évoluer et s’user avec le temps. »

Agir sur son style de vie peut-il permettre de retendre une peau lâche ?



Internet regorge de « remèdes de grand-mère » pour raffermir une peau lâche. Bien que certains soient bons pour la santé, aucune preuve5 solide ne vient étayer que l'exercice, les suppléments nutritionnels ou les crèmes pour la peau peuvent faire une différence majeure pour le relâchement cutané associé à la perte de poids. Voyons plus précisément ce qu’ils revendiquent :

• Le renforcement musculaire :


Soulever de la fonte est idéal pour les muscles, mais cela ne peut pas en lui-même retendre la peau, explique le Dr Shafer. Construire de la masse musculaire sous la peau peut tout au plus produire un léger effet de remise en tension. « cela peut étirer un peu la peau et faire qu’elle ne paraisse pas si lâche », dit-il. Toutefois, étant donné qu’il est démontré que l’entraînement en résistance contribue à la santé cardiaque et à la solidité des os, il peut être judicieux d'ajouter quelques répétitions à votre séance de fitness régulière.

• Les crèmes topiques :


Vous pouvez garder votre argent et ne pas le dépenser en crèmes aux peptides et autres lotions au collagène onéreuses qui prétendent augmenter la fermeté de la peau. Les crèmes topiques ne sont généralement pas formulées pour permettre de faire une différence significative en termes de tension ou d'élasticité. « La taille de la molécule est bien trop grande pour être absorbée là où elle serait bénéfique », explique le Dr Tzu.

• Le collagène alimentaire :


À ce jour, aucune preuve définitive n’indique que la prise d'un complément alimentaire à base de collagène entraînerait une hausse directe des niveaux de cette protéine dans les tissus, ou qu’il ferait une différence significative en terme de fermeté globale de la peau. Comme le mentionne le Dr Tzu ci-dessus, absorber une large variété d'aliments riches en protéines est un pari plus sûr (sans parler des bénéfices pour la santé globale).


Les options médicales et chirurgicales pour retendre une peau lâche


Si vous souhaitez explorer les options médicales pour retendre une peau lâche, il est préférable de consulter un praticien spécialiste certifié (vous trouverez plus bas davantage d'informations sur ce qu'il vous faut rechercher) qui pourra vous conseiller sur les interventions disponibles susceptibles d’être les mieux adaptées à vos besoins. Selon le Dr Shafer, les interventions réalisées aujourd’hui vont des procédures non invasives à la chirurgie, les solutions les moins invasives étant généralement recommandées pour les personnes ayant de petites zones de peau à traiter.

• Les procédures non invasives :


Effectuées en surface sans nécessiter d'incisions et ne laissant pas la peau à vif, ces procédures utilisent des formes d'énergie telles que les radiofréquences ou les ultrasons pour chauffer la peau et stimuler la production de collagène. Selon l’American Academy of Dermatology Association (AAD), ces procédures peuvent amener un raffermissement modéré des tissus avec un minimum d’effets secondaires et des temps de récupération réduits. Les études sont prometteuses, bien que les recherches restent encore limitées et largement centrées sur la peau du visage. Le nombre de séances nécessaires peut-être important pour de meilleurs résultats.

• Interventions mini-invasives :


Selon l’AAD, les interventions mini-invasives peuvent produire des résultats plus visibles que les options non invasives. Les patients devant subir une intervention pour de plus grandes zones de peau distendue peuvent être endormis, la plupart nécessitant au moins quelques jours d'arrêt de travail par la suite. Les exemples de procédures de resserrement cutané minimalement invasives comprennent le resurfaçage au laser et par radiofréquences ciblées sur des zones spécifiques par de petites incisions cutanées.


• Interventions chirurgicales :


Lors des interventions d'ablation de peau, le ou la chirurgien.ne réalise des incisions afin de pouvoir enlever des lambeaux de peau lâche dans des zones telles que l’abdomen, la poitrine, les cuisses, les bras, précise l'American Board of Cosmetic Surgery. Les interventions d'ablation chirurgicale de la peau comprennent le lifting du bas du corps, la panniculectomie, le lifting des seins et le lifting du cou. En fonction de l'ampleur de l’intervention et de la zone à traiter, le rétablissement peut demander une à deux semaines à plus d'un mois.



Si vous envisagez une intervention pour resserrer ou retendre une zone de peau lâche, consultez un chirurgien plastique ou un dermatologue diplômé. Lors de votre rendez-vous, assurez-vous de demander qui réalise l’intervention ou la procédure : Il doit s'agir soit d’un médecin, ou d’un praticien certifié sous la supervision directe d’un médecin.



Des millions de membres dans le monde ont perdu du poids grâce à WW, pourquoi pas vous ?


Au final : Avoir une peau lâche est normal après une perte de poids


Dans la plupart des cas, et selon les experts WW, une peau qui s'affaisse ou qui semble distendue après une perte de poids ne présente aucun risque pour la santé et ne nécessite pas de traitement médical. Bien que l’alimentation et l'exercice ne permettent généralement pas de faire une différence majeure en termes de raffermissement de la peau, pratiquer une activité physique régulière, consommer une grande variété d'aliments entiers et nutritifs et éviter une exposition au soleil sans protection adaptée peuvent contribuer à la santé globale et à l'intégrité générale de la peau. Si vous souhaitez régler un problème d’excès cutané pour des raisons esthétiques, consultez un·e dermatologue ou un·e chirurgien·ne plasticien·ne certifié·e afin de découvrir les meilleures options susceptibles de vous apporter les résultats souhaités.


Heeseung Kim est un rédacteur et réviseur freelance spécialisé dans les sujets liés à la santé, au bien-être et au développement durable.




Sources :

  1. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6188338/
  2. https://www.weightwatchers.com/us/science-center/team
  3. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/24639418/
  4. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/19675554/
  5. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6188338/