Les symptômes du diabète : comment les identifier

Publié 3 juin 2022
Femme assise sur un canapé et regardant son téléphone portableFemme assise sur un canapé et regardant son téléphone portable

Le diabète, qu’est-ce que c’est ?

Le diabète est une maladie métabolique caractérisée par une élévation durable de la glycémie (hyperglycémie). Plus familièrement, on parle de « diabète sucré ». Le corps devient incapable de transporter le sucre présent dans le sang vers les cellules de l’organisme. Dans le cas du diabète de type 1, le corps ne peut pas produire l’insuline nécessaire pour transporter le sucre dans les cellules. Dans le cas du diabète de type 2, l’effet de l’insuline est réduit, on parle alors d’insulinorésistance. Le diabète de type 2 est la forme de diabète la plus courante.

Bon à savoir

Diabetes mellitus est un terme qui nous vient du grec et du latin et qui signifie « flux de miel ». En effet, l’urine des diabétiques a un goût plus sucré en raison de l’excrétion plus élevée du sucre dans l’urine. Il y a des centaines d’années, les médecins goûtaient l’urine de leurs patients pour diagnostiquer le diabète.

Quels peuvent être les symptômes types du diabète ?

Les symptômes peuvent varier selon le type de diabète. Voici les signes les plus courants d’hyperglycémie (élévation de la glycémie).

  • Envie fréquente d’uriner. Lorsque la glycémie est durablement élevée, davantage de sucre est évacué avec l’urine via les reins. Le sucre se liant physiquement à l’eau, les personnes concernées excrètent de grandes quantités d’urine (polyurie) et doivent souvent aller aux toilettes.
  • Soif excessive. Le corps essaie de compenser la perte de liquide.
  • Une faim prononcée. Les personnes atteintes de diabète ressentent une forte faim. La raison en est que le corps ne peut pas transformer le glucose en énergie. Cette faim pathologique est également appelée polyphagie.
  • Fatigue/somnolence/faiblesse générale. Le sucre fournit de l’énergie. Cependant, comme le sucre ne peut pas pénétrer dans les cellules du corps, celui-ci manque alors d’énergie et on se sent épuisé.
  • Perte de poids soudaine. Dans certains cas, la perte de liquide peut entraîner une perte de poids. Une autre raison est le manque de sucre disponible sous forme d’énergie dans les cellules : l’organisme puise donc dans les réserves de graisse.
  • Picotements, douleurs ou engourdissements dans les mains ou les pieds. Ces symptômes, également appelés neuropathie diabétique, apparaissent lorsque l'hyperglycémie endommage les nerfs qui envoient des signaux aux mains et aux pieds.
  • Plaies mal cicatrisées et sensibilité accrue aux infections. Les personnes vivant avec un diabète ont un système immunitaire affaibli en raison de leur glycémie élevée et sont plus sujettes aux infections. Les blessures guérissent également plus lentement. Une parodontite, c’est-à-dire l’inflammation des gencives, peut également être un signe de diabète.

Quels sont les symptômes plutôt inhabituels du diabète ?

Bien qu'ils ne soient pas aussi fréquents que les symptômes mentionnés ci-dessus, les médecins constatent parfois les symptômes suivants chez les personnes atteintes de diabète.

  • Irritabilité : la colère, l'anxiété et même la dépression sont associées à un taux de glycémie mal régulé - le cœur du diabète. La raison exacte de ce phénomène reste peu claire. Une récente revue de la littérature publiée dans Endocrinology, Diabetes & Metabolism a conclu que des recherches supplémentaires étaient nécessaires pour mieux comprendre le lien entre le glucose et l'humeur.
  • Infections récurrentes : Les personnes atteintes de diabète ont un système immunitaire affaibli en raison de l'augmentation de la glycémie et sont plus sujettes aux infections. Des études montrent que les voies urinaires sont particulièrement sujettes aux infections chez les diabétiques de type 2, car la teneur plus élevée en glucose dans l'urine peut favoriser la prolifération des bactéries.
  • Démangeaisons : un taux de glycémie élevé assèche la peau (un effet secondaire de la déshydratation due à la perte d'urine), ce qui peut la rendre terne, écailleuse et provoquer des démangeaisons. Chez les femmes, l'augmentation du taux de glycémie peut également entraîner des infections fongiques plus fréquentes dans la région génitale.
  • Acanthose nigricans : Une tache sombre sur la peau à la texture veloutée (surtout au niveau du cou, des aisselles ou de l'aine) peut être le signe d'une résistance à l'insuline.
  • De petits appendices cutanés (fibromes) sur le cou, les paupières, les aisselles ou l'aine peuvent indiquer un diabète de type 2. Cela est dû à un taux d'insuline trop élevé. L'insuline peut agir comme un facteur de croissance et les appendices cutanés résultent d'une prolifération des cellules de la peau.
  • Une haleine à l'odeur fruitée. Exclusivement dans le cas du diabète de type 1, une odeur d'acétone peut se faire sentir dans l'haleine, rappelant les fruits trop mûrs ou le vernis à ongles. Comme le sucre ne pénètre pas dans les cellules, le corps décompose les graisses. Les corps cétoniques qui en résultent entraînent une hyperacidité.
  • Troubles de la vue. La perte de liquide peut causer des troubles visuels.

Les symptômes diffèrent-ils selon le type de diabète ?

Les signes du diabète sont généralement les mêmes pour le type 1 et le type 2, à quelques exceptions près.

Symptômes du diabète de type 1

Le diabète de type 1 survient généralement à un jeune âge. C’est l’une des maladies métaboliques les plus courantes chez les enfants et les adolescents. Les symptômes du diabète de type 1 apparaissent généralement en quelques jours ou semaines.

Symptômes du diabète de type 2

Le diabète de type 2 ne se développe pas du jour au lendemain, mais progressivement au fil des ans et souvent sans que les personnes concernées ne ressentent aucun signe de la maladie. Il est généralement découvert de manière fortuite lors d’un bilan de santé chez le médecin. Si la glycémie est restée très élevée pendant une longue période, des symptômes types spécifiques au diabète peuvent apparaître.

Ici, tu peux en lire plus sur le thème du taux de glycémie.

Graphique: comment les symptômes du diabète diffèrent selon le type

Les symptômes du diabète : Quand dois-tu consulter un médecin ?

Les symptômes mentionnés ci-dessus te sont familiers ? Dans ce cas, il est peut-être conseillé de consulter un médecin. Il pourra déterminer, à l'aide d'une analyse de sang, si tu souffres effectivement de diabète.

Très important : WW n'est pas une organisation médicale et ne remplace pas un traitement médical. Si tu es diabétique ou si tu as des symptômes de diabète, consulte un médecin afin d'obtenir un diagnostic fondé et d'établir une thérapie. Pour en savoir plus, consulte notre notice santé.

Découvre ici plus d'informations sur les symptômes du prédiabète.

Quels sont les facteurs de risque du diabète de type 1 ?

Les facteurs génétiques jouent un rôle majeur dans l’apparition du diabète de type 1. Les influences environnementales peuvent aussi vraisemblablement en augmenter le risque, notamment les infections ou l’alimentation dans la petite enfance. La manière exacte dont ces facteurs augmentent le risque de diabète de type 1 nécessite de mener des recherches supplémentaires.

Quels sont les facteurs de risque du diabète de type 2 ?

Le risque de développer un diabète de type 2 dépend de nombreux facteurs.

Non influençables:

  • Diabète dans la famille
  • Origine ethnique
  • Sexe (hommes>femmes)
  • Âge avancé
  • Diabète gestationnel

Influençables:

  • Certains médicaments
  • Sédentarité
  • Dépression
  • Alimentation riche en énergie et pauvre en fibres
  • Stéatose hépatique
  • Consommation élevée de sucre
  • Tabagisme
  • Apnée du sommeil
  • Tour de taille
  • > 80 cm (pour les femmes) resp.
  • > 94 cm (pour les hommes)
  • Consommation excessive d'alcool
  • Influences environnementales

Quels sont les facteurs de risque du diabète de type 2 ?

Teste ton risque de diabète ici !

Diabetesuisse a développé un test de risque. Il te permet de déterminer en ligne, en une minute et gratuitement, quel est ton risque individuel de développer un diabète de type 2.

Que faire quand le risque augmente ?

Bonne nouvelle : de grandes études telles que la Diabetes Prevention Study (DPS) en Finlande ou le Diabetes Prevention Program (DPP) aux États-Unis démontrent que, même avec un risque accru de diabète, il est souvent possible de prévenir - ou au moins retarder - l’apparition de la maladie en modifiant ton mode de vie, c’est-à-dire en ayant une alimentation saine, en bougeant davantage et en perdant du poids. Et c’est là que le programme WW intervient !

Diabète : Quand dois-tu consulter un médecin ?

Les symptômes mentionnés ci-dessus te sont familiers ? Dans ce cas, il est peut-être conseillé de consulter un médecin. Il pourra déterminer, à l'aide d'une analyse de sang, si tu souffres effectivement de diabète.

Très important : WW n'est pas une organisation médicale et ne remplace pas un traitement médical. Si tu es diabétique ou si tu as des symptômes de diabète, consulte un médecin afin d'obtenir un diagnostic fondé et d'établir une thérapie. Pour en savoir plus, consulte notre notice santé.

Découvre ici plus d'informations sur les symptômes du prédiabète.

Reçois les meilleures astuces et stratégies pour davantage de bien-être directement dans ta boîte mail !

Inscris-toi dès maintenant à notre newsletter et reçois régulièrement des recettes, des conseils nutritionnels, des idées d’entraînements, des offres exceptionnelles et bien plus encore.

Quelles séquelles et quelles comorbidités ?

Le diabète de type 2 n’étant souvent découvert qu’après de nombreuses années, d’autres maladies peuvent survenir dans diverses parties du corps.

  • Complications oculaires liées au diabète
  • Syndrome du pied diabétique
  • Maladies cérébrales et troubles psychiques
  • Maladies de la peau
  • Maladies cardiovasculaires
  • Cancers
  • Maladies/inflammations du foie (stéatose hépatique non alcoolique)
  • Maladies pulmonaires
  • Maladies neurologiques
  • Maladies rénales
  • Dysfonctions sexuelles
  • Maladies dentaires

Afin de prévenir ou de retarder ces maladies, il est important de bien contrôler la glycémie. Un mode de vie sain est également recommandé, notamment une alimentation équilibrée, une pratique soutenue d’activité physique et une perte de poids.

En savoir plus ici sur l'alimentation en cas de diabète.

Attention au coma diabétique !

Chez les diabétiques de type 1, un déséquilibre métabolique dangereux peut se développer relativement rapidement, connu sous le nom d’acidocétose diabétique (coma diabétique). Malheureusement, dans de nombreux cas, le diabète n’est diagnostiqué qu’en cas de coma. En raison du manque d’insuline, aucun sucre ne pénètre dans les cellules et le corps décompose les graisses pour générer de l’énergie. Cela produit des corps cétoniques qui acidifient le sang (acidose). Les symptômes sont notamment des douleurs abdominales, des nausées et des vomissements, une respiration profonde et une haleine nauséabonde — jusqu’à la perte de conscience.

L’hypoglycémie : quels en sont les symptômes et comment la reconnaître

L’hypoglycémie survient principalement lorsque le diabète est traité avec de l’insuline ou des médicaments hypoglycémiants. Les causes sont notamment la pratique d’une activité physique, une sous-alimentation, une consommation excessive d’alcool ou de médicaments hypoglycémiants. Les signes possibles sont notamment la transpiration, les frissons ou la sensation de faim. Cela peut également conduire à des pertes de conscience.

Landgraf R, Aberle J, Birkenfeld AL, et al. Therapie des Typ-2-Diabetes. Diabetologie und Stoffwechsel 2020;. 15 (Suppl 1): S65–S92.

Deutsche Diabetes Stiftung (DDS): Diabetes – was ist das eigentlich? https://www.diabetesstiftung.de/diabetes-was-ist-das-eigentlich [aufgerufen am 24.05.2022]

Nationales Diabetesinformationsportal (diabinfo): Was ist Diabetes Typ 2? https://www.diabinfo.de/leben/typ-2-diabetes/grundlagen/krankheitsbild-und-symptome.html [aufgerufen am 24.05.2022]