Dorothée, -21kg : « Il ne faut pas se mettre de pression pour perdre du poids. »

Dorothée a perdu plus de 20 kilos en moins d'un an grâce à WW. Cette jeune femme, remplie de joie de vivre, revient sur son parcours et nous partage les hauts et les bas de sa perte de poids.

J’ai souscris à WW l’année dernière lorsque je suis rentrée de vacances grâce à un ami qui avait remarqué que j’avais pris du poids et que je ne me sentais pas bien. Il m’a dit « Écoute Dorothée vas-y inscris-toi à WW tu verras c’est franchement bien ! ». Et en me renseignant, j’ai constaté que WW avait pour but de réapprendre à manger et d’aider à remettre des bonnes habitudes alimentaires en place. C’était exactement ce que je voulais. Parce qu’avant, j’étais du style à me préparer des gros plats de pâtes avec du fromage râpé et de la sauce barbecue or je savais que ça ne n’était pas très équilibré. Je voulais, par conséquent, changer d'habitudes alimentaires et en adopter des plus saines. Et c’est ainsi que mon aventure avec WW a débuté.


Un programme qui s'ajuste parfaitement

Avec le programme WW, on se rend compte de la valeur des aliments de manière générale. Lorsque j’ai commencé, je me suis servie du démarrage express. J’ai donc réalisé plein de menus WW sauf qu’à la fin de ma première semaine je me suis dit « J’ai passé ma semaine à manger ça va être la cata ! ». En effet, comme on a l’habitude de dire que pour maigrir il faut manger moins je m’étais dit que je n’avais pas perdu de poids or j'avais perdu 1,2kg cette semaine. Et je me suis dit « Comment c’est possible ? ». Le fait que l’alimentation soit différente et plus équilibrée a tout changé. C’est à ce moment-là que je me suis rendue compte de la qualité du programme, et c’était exactement ce qu’il me fallait. Parce que je n’avais pas envie de me priver mais, au contraire, de manger quand j’avais faim. Il fallait juste que je change la façon dont je m’alimentais. Et pour opérer ce changement j’ai beaucoup utilisé l’appli pour enregistrer les points de la journée. Je suivais également mon activité physique quand je faisais du vélo en appartement le midi quand le télétravail me le permettait. Maintenant que je retourne un peu plus sur site pour le travail ça devient compliqué. Mais en contrepartie, j’ai commencé à faire quelques exercices de gainage. J'enregistrais également mon rythme de sommeil et j’essayais d'avoir entre huit et neuf heures de sommeil par nuit.

Un objectif réussi

J’ai commencé mon aventure chez WW avec un poids de 84,4 kg et je voulais descendre à 63 kg. Et j’y suis finalement arrivée ! J’ai en effet perdu plus de vingt kilos en un peu moins d’un an. J’ai pris mon temps, je n’étais pas pressée. Je perdais entre deux ou trois kilos par mois. Ce qui était important pour moi c’est que je savais que j’allais perdre donc je ne me mettais aucune pression. Certains veulent perdre 6 ou 7 kilos par mois et se pressent … Alors que la perte de poids se fait au fur et à mesure. Ce qui était quand même le plus difficile, c’était la perte de derniers kilos. Mais depuis, je suis en pleine stagnation même si ça fluctue de temps à autre. Des fois je suis à 62,5 kg, d’autres à 64, puis ça redescend mais je reste en général dans la même zone de poids.


Le regard des autres a changé à mon égard. Beaucoup de personnes m’ont dit « Wouah t’es hyper jolie ! », ce qui est normal car certains ne m’avaient pas vu depuis longtemps et m’ont revu avec moins 20 kilos d’un coup donc ça leur a fait drôle. Mais c'est aussi mon propre regard qui a évolué. Avant, quand je me prenais en photo je ne me reconnaissais pas par rapport à ce que je voyais dans le miroir. Je paraissais, ou du moins je me voyais, plus grosse sur les photos qu’en réalité. Alors que maintenant, quand je me prends en photo je me reconnais bel et bien. Je me sens mieux et plus jolie maintenant qu’avant. Je m’apprécie plus je suis plus à l’aise avec mon corps. Je me sens mieux au quotidien et le plus important, je me retrouve enfin.

Une expérience enrichissante

J’ai appris à manger équilibré, cela veut dire que maintenant, dans chacun de mes repas, j’ajoute des légumes. Je fais les menus à l’avance comme ça quand je fais mes courses, j’achète précisément ce dont j’ai besoin. Ainsi, il n'y a pas de gâchis. Je me demande systématiquement ce que je peux mettre comme féculents et légumes dans mes plats. Après, il peut bien sûr arriver qu’il y ait des écarts, quand je suis invitée chez des amis par exemple. Je m’efforce donc d’éviter ce qui est trop gras et s’il y a par exemple des tomates cerises je vais plus m’y tourner. J’ai d’ailleurs inspiré deux amies qui se sont inscrites à WW en septembre. Elles ont vu les résultats sur moi et ça leur a donné envie de se lancer. Pour moi, il ne faut pas se mettre la pression, il faut se dire qu’on va y arriver peu importe le temps que ça prend. Il y a des semaines où la balance n’affiche pas le poids escompté, mais il faut se dire que la semaine prochaine ce sera mieux si on fait tout pour.