Perdre du Poids

8 raisons surprenantes à la prise de poids

Les raisons d’une prise de poids ne sont pas toujours évidentes ! Découvrez-les dans notre article.
Publié le 6 septembre 2022

Vous avez pris quelques kilos ? Découvrez quelques causes possibles ...


Souvent, on pense qu'une prise de poids survient lorsque l'on absorbe régulièrement plus de calories que l'on n’en dépense (par exemple si votre niveau d'activité physique est très faible par rapport à ce que vous ingérez). C'est vrai... en théorie.

Mais le poids n’est cependant pas une simple histoire de calories entrantes et sortantes. Les facteurs responsables d'une prise de poids ne sont pas toutes aussi évidentes.

Si vous mangez sainement et que vous faites suffisamment d’activité physique et que vous vous demandez malgré tout « Pourquoi je prends du poids ? », voici quelques-uns des obstacles qui pourraient se dresser entre vous et votre poids.

Devenez membre WeightWatchers dès aujourd'hui pour accéder à tous nos conseils et astuces pour perdre du poids et ne pas en reprendre !


1. Vous coucher tard

Que cela soit à cause d’une nouvelle série Netflix dont tout le monde parle ou d’autre chose (un emploi du temps chargé le soir ou des troubles de l’endormissement), des études ont démontré que le manque de sommeil pouvait freiner la perte de poids, voire même entraîner une prise de poids.

Cela peut être dû à la présence accrue de ghréline (l’hormone responsable de la sensation de faim) et à la concentration réduite de leptine (substance chimique responsable de la satiété) lorsque nous sommes fatigués. Nous avons alors davantage tendance à grignoter des aliments riches en gras et en sucre pour avoir assez d’énergie toute la journée et à faire moins d’activité physique par manque d'énergie, ce qui peut entraîner une prise de poids avec le temps.


2. Le stress

Vous vous sentez stressé et dépassé ces tesmp-ci ? C’est peut-être le moment de prendre du recul et d’essayer quelques techniques de relaxation.

En matière de poids, les hormones du stress peuvent déclencher des envies d'aliments (sucrés et gras principalement) qui activent les mécanismes de récompense du cerveau et réduisent la réponse au stress. Des taux élevés de cortisol (l’hormone du stress) sont également associés à un excès de graisses abdominales, qui est un facteur de risque de diabète et de maladies cardiovasculaires.


3. Les émotions

Après avoir passé une mauvaise journée ou dans les périodes difficiles, il peut être facile de se tourner vers la nourriture pour faire face.

Manger sous le coup des émotions peut être une habitude difficile à perdre, en particulier s’il s’agit d’un comportement bien installé. Si vous vous sentez déprimé et que vous mangez en pensant que cela vous aidera à aller mieux, puis que vous répétez ce comportement, vous aurez alors tendance à manger dès que vous aurez le moral à zéro.

Si vous vous reconnaissez dans ce profil, trouver des stratégies pourrait vous aider (comme par exemple aller marcher ou appeler un ami).


4. Vous récompenser après le sport

Manger les bons aliments après une séance de sport peut vous aider à récupérer et à développer votre masse musculaire. Mais vous jeter sur les biscuits en guise de « récompense » pourrait rendre votre séance inefficace et vous empêcher d’atteindre vos objectifs de perte de poids.

Par exemple, imaginez que vous brûliez 300 calories en courant 5 km puis que vous vous « récompensiez » avec quelques biscuits au chocolat. Avec en moyenne 50 calories par biscuit au chocolat, six suffisent à reprendre les calories que vous veniez de brûler pendant votre entraînement.

Ce qu’il faut, c’est arrêter de considérer la nourriture comme une récompense. Voyez-la plutôt comme du carburant pour votre corps. Plus le carburant est de qualité, plus vous serez performant. Alors au lieu de penser à ce que vous méritez de manger, essayez de penser à ce dont votre corps a besoin pour être au top de ses capacités.


5. Les écrans

Combien de temps en moyenne passez-vous devant la télévision, Netflix ou une autre plateforme chaque semaine ? Canapé + écran = la recette parfaite d’un mode de vie sédentaire, surtout lorsqu’une série se regarde toute seule.

Outre l’inactivité, regarder la télévision nous incite aussi à grignoter des aliments riches, comme des chips et du chocolat. Fixer une limite de temps d’écran et s'obliger à se lever et bouger régulièrement pourrait vous aider.


6. Les produits allégés

Les aliments dits allégés ne sont pas nécessairement meilleurs pour votre santé ; ils sont parfois ultra-transformés et contiennent donc beaucoup de sucre, de matières grasses et d'additifs.

Lorsque vous faites vos courses, assurez-vous de bien lire les étiquettes. Retenez une règle simple : le premier ingrédient nommé dans la liste d'ingrédients est celui qui est le plus important en quantité. Vous réaliserez alors que sur certains produits, l'ingrédient principal peut être le gras ou le sucre.

Une astuce ? Utilisez le scanner de codes-barres WW pour comparer les valeurs en Points d’un produit du commerce par rapport à sa version allégée.

7. Les portions inadaptées (même s’il s’agit d’aliments sains)

La taille des portions a nettement augmenté au cours des dernières décennies ; une étude du Fonds mondial de recherche contre le cancer (FMRC) a même constaté que la taille des burgers avait doublé depuis 1980. Sans surprise, lorsqu’on nous présente des portions plus importantes, nous avons tendance à manger davantage.

Même le fait de manger des aliments considérés comme « sains » en trop grande quantité peut nous faire prendre du poids.

Pour réduire la taille de vos portions, commencez par peser les ingrédients pour vous rendre compte des quantités, utilisez ce guide pratique pour vous aider. Manger plus lentement aidera aussi votre cerveau à identifier le moment où vous êtes rassasié.

Portion EstimatorEt maintenant, découvrez nos 10 conseils pour perdre du poids.