État d'esprit

Sommeil : détendez-vous grâce à la sophrologie

Une experte nous dit tout sur effets du stress sur votre corps et comment retrouver votre sérénité pour des nuits plus reposantes...
Publié le 13 août 2021

Vous appréhendez la reprise du travail ? Il n’y a rien de plus normal ! Mais quand le stress commence à affecter votre qualité de sommeil, cela peut avoir un réel impact sur votre quotidien, ainsi que sur vos choix alimentaires. Il n’y a pas de formule magique pour faire disparaître le stress lorsqu’il surgit, mais il est tout à fait possible de le réduire en apprenant à le gérer… Nelly Sebon, sophrologue Caycédienne clinique, nous en dit plus sur ses effets et nous apporte des solutions pratiques pour retrouver un bon sommeil réparateur. Cette experte en gestion du stress et renforcement positif pratique selon les principes scientifiques du fondateur de la sophrologie, le professeur Alfonso Caycedo (1932-2017), un neuropsychiatre espagnol. Elle est aussi directrice de l'école de Sophrologie Caycédienne à Paris.



Les effets du stress sur le corps

« Le stress chronique peut fragiliser notre système psychique, ainsi que notre système immunitaire, explique la spécialiste. Il active le centre nerveux reptilien, la partie du cerveau la plus primitive ». Cela dérègle nos besoins de base, comme l'envie de manger et le sommeil, car nous sommes en mode « survie ». « On peut aussi tomber plus facilement malade et commencer à ressentir des douleurs dans le corps », ajoute Nelly Sebon. Dans la sophrologie, le lien entre l’esprit et le corps est essentiel. Selon la sophrologue, « Quand on arrive à se relaxer, notre état émotionnel devient plus serein. On se sent mieux dans notre tête et donc mieux dans notre corps ». C’est bien pour cela que c'est une méthode psycho-corporelle, qui utilise différentes techniques, dont des exercices respiratoires pour rentrer dans une phase de relaxation, en se focalisant sur le moment présent.



Stress et sommeil

« Le stress dérègle notre horloge biologique, explique Nelly Sebon. Plus on est stressé, moins on produit de sérotonine ». Aussi appelée « l’hormone du bonheur », la sécrétion de sérotonine est ce qui nous permet de nous sentir apaisé. « C’est elle qui permet la production d’une autre hormone, la mélatonine. Et c’est celle-ci qui provoque la somnolence qui nous donne envie de nous coucher », précise la sophrologue. Le stress mène ainsi à des troubles du sommeil, tels que l’insomnie, les réveils nocturnes, les sueurs nocturnes, et même des terreurs nocturnes. « On peut se lever dans la nuit pour manger, par exemple, car cela provoque un soulagement immédiat », explique-t-elle.


S'autoriser une pause

Pour vous aider à ne pas vous sentir stressé le soir, Nelly Sebon suggère d’observer son état émotionnel au cours de la journée. Si vous vous sentez stressé, prenez quelques minutes pour vous détendre. Cet exercice simple peut se faire à tout moment et autant de fois que nécessaire :



Refaites le point sur votre état émotionnel avant de poursuivre votre journée, ou d'aller vous coucher. « Pensez également à valider vos émotions positives, souligne l’experte. Car souvent, nous avons tendance à nous focaliser sur les émotions négatives et à les valider davantage. »