État d'esprit

Les bienfaits insoupçonnés du jardinage

Sandra Montgault, diététicienne et Delphine Théard, directrice programme et science, nos spécialistes maison du jardinage, reviennent toutes deux sur ses bienfaits, souvent méconnus.

Découvrez les bienfaits du jardinage sur votre santé


Autrefois associé aux personnes âgées ou sédentaires, le jardinage a connu un grand boom ces deux dernières années avec un rajeunissement de ses adeptes. Pour exemple, pour l'année 2019-2020, le chiffre d'affaires des jardineries, uniquement pour le secteur jardin, a augmenté de 2,2% par rapport à l'année précédente selon la fédération des jardineries et animaleries de France. Le jardinage a bien des vertus, et ce, pour tout le monde. En effet, petits et grands peuvent jouir de ses bienfaits. Les enfants peuvent nourrir leur curiosité, apprendre et découvrir des fruits et légumes, les adultes maintiennent leur forme sans le savoir, puisque le jardinage est un moyen de faire de l’activité physique et tous, des plus jeunes aux plus âgés, savourent et profitent d’un moment de détente et de relaxation.


Je me lance

Le Nouveau Démarrage Express Automne pour s'y mettre tout de suite !

Inclus dans toutes nos offres (menus, recettes, astuces...)


Des avantages pour votre alimentation


En ce qui concerne la nutrition, l'intérêt de jardiner n'est pas du tout négligeable. En effet, comme l'explique Sandra Montgault, diététicienne chez WW, le jardinage permet de faire pousser des fruits et légumes de saison, sans pesticides et bio. Cultiver soi-même ses propres aliments donne plus d’engouement et d’engagement en termes d’alimentation saine. Car il y a une vraie satisfaction à consommer ses propres fruits et légumes, qui pousse donc à mieux s’alimenter ! Sandra Montgault ajoute également que « jardiner permet aussi de retrouver un lien avec la Terre » et que « les aliments sont cueillis à maturité ce qui permet d’avoir le plus possible de vitamines et minéraux. On retrouve ainsi le vrai goût de l’aliment contrairement à celui qui est passé par la réfrigération le temps du transport ». De plus, jardiner permet de réduire les coûts comme nous l’explique Delphine Théard, directrice programme et science chez WW, « Cultiver ses propres aliments revient moins cher qu’acheter ceux en magasin puisqu’il n’y a ni coût de transport ni marge du vendeur ».

Le jardinage : une activité physique


En plus de prendre du plaisir à cultiver ses propres aliments, le jardinage est aussi un moyen de faire du sport et faire le plein de vitamines D, puisque cela se fait le plus souvent en extérieur. Eh oui, comme le souligne Sandra Montgault « le jardinage fait du bien au corps et à l'esprit et permet de lutter contre la sédentarité. Il permet d'être en extérieur, de prendre le soleil et d'aérer l'esprit, c'est une activité déstressante. Et cela peut parfois être une activité intense quand il faut bêcher, désherber, arroser, planter … ». Tous les mouvements liés à cette activité vous permettent de bouger et faire travailler votre corps. Delphine Théard soutient également cet argument en déclarant que « le jardinage aide aussi à garder de la souplesse et de l'équilibre. Et en même temps, chacun peut aller à son rythme et s'adapter à ses capacités ». C’est donc également un atout pour l’esprit que de jardiner : « Des études montrent que marcher pieds nus dans l'herbe abaisse le rythme cardiaque. Le jardinage est un anti-stress, quasi méditatif. » affirme Delphine Théard. De plus, cette activité permet également d’augmenter l’estime de soi « Quel jardinier n'est pas fier quand il peut récolter les fruits de son labeur ? » déclare Sandra Montgault.

Le jardinage : une activité ouverte à tous !


Petits, moyens et grands peuvent jouir des bienfaits du jardinage. Que l’on ait un balcon, une terrasse ou un jardin, cette activité ne demande pas forcément l’artillerie lourde. « Le jardinage peut se pratiquer à tout âge, chacun fera en fonction de ses possibilités et il suffit de peu de matériel pour pouvoir se lancer. » explique Sandra Montgault. Elle va même plus loin en donnant des conseils à ceux qui souhaiteraient faire du jardinage mais qui ne disposent pas d'espace adéquat : « On peut même jardiner sans espace extérieur, vous pouvez faire pousser vos plantes aromatiques dans votre cuisine, ou installer des plantes dans votre salon en veillant à avoir une bonne luminosité mais pas de soleil direct. » Et pour encore plus de possibilités, il est aussi possible de vous rendre dans des jardins partagés, où, pour quelques dizaines d’euros par an, vous pourrez faire tous vos essais de plantations.

Comment se lancer ?


Pour cela rien de mieux que les conseils de Delphine Théard à ce propos « Pour commencer, adoptez une plante en fonction de ses besoins et de votre capacité à vous en occuper, et c'est déjà du jardinage. Même planter des noyaux ou pépins dans un pot, c'est du jardinage. Commencez petit, respectez les saisons et renseignez-vous sur ce que vous plantez. Le jardinage, c'est comme le parcours WW : on essaie, parfois cela fonctionne, parfois pas mais on apprend toujours quelque chose pour la tentative suivante ! »