Témoignages
« Je continue à perdre du poids pendant le ramadan »
Samia continue à suivre le programme WW pendant son mois de jeûne. Découvrez son témoignage, ainsi que ses conseils pour maintenir ses habitudes saines.
Publié le 7 avril 2022

Pendant le ramadan, on se prive d’eau et de nourriture toute la journée. J'en profite donc pour équilibrer mon alimentation plus facilement, parce que j’ai toute la journée pour y penser. Chaque jour, je me pose la question « Comment vais-je me faire plaisir sainement au moment de la rupture du jeûne ? ». Je fais en sorte de préparer des plats équilibrés qui me permettront de me sentir bien, ainsi qu’à mon hydratation. J’arrive donc à rester dans mon budget PersoPoints™.

Devenez membre WW pour accéder à tous nos témoignages et tous nos conseils pour perdre du poids.



Se préparer avant la rupture du jeûne

Je prends du poids assez facilement, alors je pense à mettre des légumes et des aliments protéinés dans mes repas, à privilégier des fruits pour le dessert et à limiter les aliments gras et sucrés. Je me prépare à l’avance à ne pas me jeter sur la nourriture quand le soleil se couche. Une technique que j’ai adoptée est de boire de l’eau et d'attendre un peu avant de manger. Je bois aussi pendant et après le repas, car ce n’est pas simple de boire 1,75 L d’eau entre le coucher du soleil et le moment de se coucher. Et pour éviter de grignoter pendant la soirée, je coupe quelques fruits à l'avance que je laisse à portée de vue.

Le ramadan a même tendance à accélérer ma perte de poids, car il me permet de mieux préparer mes repas à l’avance plus facilement. On ne mange généralement qu’un repas dans la journée, ce qui facilite le fait de rester dans son budget PersoPoints™. C’est devenu un moment dans l’année où je suis sûre de prendre soin de mon alimentation plus facilement qu’en dehors de cette période.

Se préparer aux tentations

Il peut tout de même y avoir des tentations pendant le ramadan, pendant les repas de famille par exemple. J’ai une tante qui prépare très bien à manger. Elle prépare d’ailleurs autant de salé que de sucré ! Lors de mon dernier repas chez elle, je ne me suis pas du tout limitée… J’ai sauté sur l’occasion pour manger ce que je n’aurais pas mangé si j’avais été chez moi. Je ne me suis pas sentie très bien en fin de soirée. Je sentais que j’avais l’estomac trop rempli. Mais je pense que cette expérience m’a permis de me rendre compte de ce qui était meilleur pour moi durant cette période.



Maintenir les habitudes saines en écoutant son corps

Etant donné que les journées paraissent parfois longues pendant le ramadan, j'enregistre mes aliments à l’avance. J’essaye aussi de rester active. Avant de commencer à suivre le programme WW, je n’avais pas suffisamment d’énergie pour faire des séances de sport, alors j’allais marcher le soir. Cela me permettait de bouger, ainsi que de faire passer le temps avant l’heure de manger. La marche est très agréable et je la recommande ! Étant en meilleure santé maintenant, j’arrive aussi à faire des séances de renforcement musculaire pendant le ramadan.

Je ne le recommanderais pas à tout le monde. L’essentiel est d’être à l’écoute de son corps et de faire ce qui est bon pour nous. Il y a toujours un temps d’adaptation au début du ramadan pendant lequel je sens que je n’ai pas la même énergie, alors je fais attention à ne pas faire des exercices trop intenses.


Aménager son sommeil et son temps de travail

Pendant le ramadan, nous dormons moins et notre sommeil peut être perturbé. Mais j'ai la chance de pouvoir aménager ma journée tel que je le souhaite. Je peux commencer plus tôt et donc terminer plus tôt (et ainsi réserver du temps pour une sieste et pour cuisiner). Aussi, être en télétravail en cette période de jeûne est une chance : cela limite le temps des trajets, qui peuvent être employés pour... une sieste par exemple !

J’essaye aussi de me coucher le plus tôt possible le soir. Ce n’est pas toujours évident, car après un gros repas on n’a pas forcément envie de se coucher tout de suite. Culturellement, on a tendance à se coucher après minuit, le temps de digérer et de passer un peu de temps avec ses proches. En plus, les journées se rallongent pendant la durée du ramadan, ce qui n’aide pas. A la fin du mois d’avril, on jeûnera à peu près une heure de plus.



L’état d’esprit du ramadan est vraiment de se démunir le plus possible de ce dont on à besoin, afin de se concentrer sur l’essentiel. Alors il est tout à fait normal de ressentir un certain inconfort, mais il faut voir cela comme un challenge. Après cette période on apprécie d’autant plus ce qu’on a et lorsqu'on a réussi à maintenir ses habitudes saines, on ressent un réel bien-être. Et il est parfois même plus facile de ne pas dépasser son budget !

Retrouvez plus de conseils, ainsi que des recettes WW, pour continuer à suivre le programme pendant le ramadan en cliquant ici !