Bien respirer : essentiel pour le corps et le mental

Respirer, c'est bien … mais bien respirer, c'est mieux ! Découvrez pourquoi !
Publié le 17 janvier 2022

Respirer est une aptitude qui nous est innée dès la naissance. C’est donc un phénomène tout à fait naturel chez l’humain. Comment cela fonctionne-t-il ? Le diaphragme, muscle respiratoire principal, permet de contrôler la respiration. Aussi banal que cela puisse paraître, la respiration peut avoir plusieurs effets positifs sur notre corps. Et pour pouvoir en bénéficier, il est essentiel de se rendre compte de notre façon de respirer. A cause des différents facteurs qui peuvent affecter notre vie quotidienne (stress, anxiété, fatigue, etc…) nous avons souvent tendance à perdre de vue l’importance d’une bonne respiration sur le moment. Patricia Chaintreau, sophrologue, revient sur l’importance de se réapproprier une bonne respiration, puisque celle-ci est comporte de nombreux bienfaits pour notre santé. La sophrologie a été développée en 1960 par le médecin psychiatre Alfonso Caycedo. Elle permet de restaurer l’harmonie entre le corps et l’esprit.

Devenez membre pour bénéficier de tous nos conseils bien-être !



Avec WW, bénéficiez de
La Meilleure Méthode Minceur 2022



Reprendre le contrôle de sa respiration


Patricia Chaintreau, nous explique que dans le cadre de sa profession, l’un de ses principaux objectifs est de « faire reprendre une respiration plus innée, donc plus naturelle aux patients. » Avec les différents coups durs de la vie, nous avons tendance à ne plus respirer de la même façon que durant notre petite enfance. A l'âge adulte nous respirons même à l’inverse de ce qui est normalement requis comme nous le souligne Patricia Chaintreau « La vraie respiration est celle que l’on remarque chez un bébé ou les très jeunes enfants, ils ont une respiration abdominale. Lorsqu’on grandit, avec toutes les injonctions que nous subissons, la respiration se bloque, elle n’est plus abdominale. Elle monte dorénavant jusqu’à la limite de la poitrine. Ces adultes vont donc avoir un souffle tellement court que cela ne va plus entraîner la même souplesse intérieure.» Or, une respiration lente et bien contrôlée permet de calmer le stress et l’anxiété. Dans une étude dirigée par Emma Seppälä, Directrice scientifique du Centre de Recherche et d'Education sur la Compassion et l'Altruisme de l'Université de Stanford et publiée dans le Harvard Business Review, il est indiqué que « différentes émotions sont associées à différentes formes de respiration, […] changer la façon dont nous respirons peut changer ce que nous ressentons. Par exemple, lorsque vous ressentez de la joie, votre respiration sera régulière, profonde et lente. Si vous vous sentez anxieux ou en colère, votre respiration sera irrégulière, courte, rapide et superficielle. » En définitive, une respiration courte et bloquée ne répond pas aux besoins de l’organisme. Il est donc essentiel de se réapproprier sa respiration et de faire le vide afin de ne pas s’encombrer avec des idées noires et stressantes.



Les bienfaits de la respiration


« La respiration est primordiale, sans elle il n’y a pas de vie ! » déclare Patricia Chaintreau. Et savoir s’en servir s'avère être un atout majeur pour la santé. « Allonger le souffle permet d’assouplir le diaphragme, libérer le plexus et masser les organes digestifs. [...] Cela améliore la circulation sanguine et l’appareil cardiovasculaire.» poursuit-elle. Et maîtriser l’art de la respiration engendre d’autres bienfaits considérables comme l'amélioration de la concentration, du sommeil et de la digestion. Mais avant de savourer ces bénéfices, il est essentiel de savoir comment s’y prendre. Patricia Chaintreau nous l’explique « Si vous êtes courbés, vous n’aurez pas une ouverture de la cage thoracique de la même manière que si vous avez les épaules ou les bras bien ouverts. »



Les différentes techniques de respiration


La sophrologie comporte plusieurs techniques de respiration. Voici trois d’entre elles que vous pouvez réaliser tout en vous appuyant sur l’écoute de séances de coaching audio disponibles sur votre appli WW. Notamment celui centré sur l’aide contre le stress.



  • La respiration abdominale. Posez vos mains sur votre ventre, vous sentirez mieux ainsi le va-et-vient de votre respiration. Inspirez par le nez en gonflant votre ventre à la manière d’un ballon. Expirez par la bouche lentement et rentrez progressivement votre ventre. Videz l'air de vos poumons. Recommencez… Ensuite, inspirez en gonflant votre ventre (comme un ballon) et en bloquant l'air dans les poumons quelques secondes. Expirez ensuite lentement par la bouche et rentrez votre ventre.
  • L'inspire-expire. Installez-vous en position assise ou allongée, inspirez par le nez sur un rythme : « 1, 2, 3 ». Vous compterez ces temps dans votre tête au fur et à mesure que vous gonflez votre ventre. Puis, expirez par la bouche en comptant de 1 à 6. Vous pouvez positionner votre main sur votre nombril afin de mieux percevoir votre respiration. Cet exercice est à réaliser trois fois, de manière successive.
  • La respiration haute. Tenez-vous debout, les jambes légèrement écartées, les genoux légèrement fléchis, les épaules relâchées et les bras le long du corps. Vous allez effectuer des mouvements d’épaules répétés, en gérant votre souffle. Inspirez par le nez en fermant les poings, dans le même temps haussez les épaules. Puis, relâchez les épaules en expirant par la bouche. Bloquez votre respiration et faites des mouvements de haut en bas plusieurs fois avec vos épaules. Relâchez les épaules et soufflez fortement par la bouche. Reprenez le cours naturel de votre respiration. L'ensemble de ce mouvement est à pratiquer successivement 3 fois.