Alimentation

Zoom sur le Kombucha

C'est une boisson pétillante et savoureuse, mais le kombucha est-il bon pour votre santé ?
Publié le 8 septembre 2022

Au cours des dernières années, le kombucha est devenu une boisson de plus en plus populaire. Non pas grâce à son goût acidulé et aigre mais plutôt aux avantages qui lui sont attribués. En effet, cette boisson est plébiscitée pour son gain d'énergie et ces vertus contre la prise de poids, les problèmes intestinaux et la lutte contre le cancer. Pourtant, bien que cette boisson soit présentée comme une alliée essentielle du bien être, il existe, cependant, peu de preuves scientifiques pour étayer ces allégations de santé.

Devenez membre WW dès aujourd'hui pour bénéficier de tous nos conseils et astuces en nutrition pour perdre du poids.

Qu'est-ce que le kombucha ?

Principalement composée de thé fermenté et de sucre, les origines de cette boisson pétillante remontent à la Chine de la dynastie Tsin, vers 221 avant J.-C., où elle était appelée « le thé de l'immortalité », selon Hannah Crum, auteur du livre The Big Book of Kombucha. Si les routes commerciales qui reliaient l'Asie du Nord-Est à la Russie et à l'Europe de l'Est ont permis à la boisson de se faire connaître, et si la Russie, la Grande-Bretagne, l'Allemagne et le Mexique ont expérimenté le kombucha dans les années 1800, la boisson est tombée temporairement en disgrâce au début du XXe siècle en raison du rationnement du thé et du sucre pendant la Seconde Guerre mondiale. Aujourd'hui, la boisson est plus populaire que jamais. Notamment aux Etats-Unis, où les consommateurs ont dépensé plus de 412 millions de dollars en kombucha biologique en 2018, selon Nielsen, leader mondial dans le domaine de la connaissance de l'audience, des données et des analyses. En France, les chiffres sont plus bas mais l'engouement reste de taille. Les boissons fermentées, de types kéfirs de fruits et kombuchas, ont attiré 200 000 foyers en 2020, selon une étude de Kantar, leader mondial de la data, des études et du conseil. Cette étude commandée par le spécialiste des kéfirs de fruits Labo Dumoulin , montre que les consommateurs sont pour la plupart des célibataires, âgés entre 35 et 49 ans et sont de grands adeptes de produits bio.



En plus du thé et du sucre, le kombucha est également composé de SCOBY, un anacronyme pour Symbiotic Culture Of Bacteria and Yeast. Ce qui signifie culture symbiotique de bactéries et de levures en français. Il s'agit d'organismes vivants qui sécrète une enzyme qui décompose le sucre de table en sucres plus simples : le glucose et le fructose. Ce processus, appelé fermentation, génère du dioxyde de carbone (CO2) et des traces d'éthanol, un composé chimique appelé alcool simple, qui agit comme un conservateur pour empêcher les moisissures de coloniser le breuvage. De plus, les bactéries du SCOBY consomment l'éthanol et les sucres simples, puis génèrent une multitude de sous-produits, notamment de l'acide acétique, de la vitamine C et des polyphénols de thé (ou des micronutriments provenant de certains aliments d'origine végétale), ainsi que des traces d'acides aminés. La boisson qui en résulte est acidulée mais un peu sucrée, et peut être infusée avec des herbes, des fruits et d'autres saveurs.



Les bienfaits attribués au kombucha

  • Le kombucha renforce votre système immunitaire : malheureusement, aucune étude clinique ne prouve que le kombucha lui-même renforce directement votre immunité. Cela dit, des recherches menées par la revue Food Microbiology confirment que le processus de fermentation du kombucha peut fournir certaines bactéries bénéfiques qui produisent des cytokines, c'est-à-dire des protéines qui stimulent le système immunitaire et suppriment les protéines inflammatoires.
  • Le kombucha aide à perdre du poids : si la consommation de thé vert peut jouer un certain rôle dans la combustion des calories, rien ne prouve qu'il existe un lien direct entre la consommation de kombucha et la perte de poids. De plus, la plupart des kombuchas du commerce contiennent toujours des calories provenant du sucre, ce qui peut rendre caduque le léger effet stimulant des extraits de thé.
  • Le kombucha contient des antioxydants : certaines recherches publiées dans le Journal of Microbiology and Biotechnology and Biomedical and Environmental Sciences montrent que la consommation régulière de kombucha réduit la toxicité hépatique chez les rats jusqu'à 70 % - un autre avantage qui pourrait être lié aux niveaux d'antioxydants du thé dans le kombucha - mais aucune recherche n'a été effectuée sur les humains pour montrer des effets similaires.
  • Le kombucha facilite la digestion : la science soutient cette théorie : « La recherche montre que le kombucha possède une bonne quantité de propriétés antibactériennes qui servent à combattre les bactéries et les levures indésirables dans l'intestin », explique le Dr Niket Sonpal, Docteur en médecine et gastro-entérologue à l'école de médecine ostéopathique de New York.
  • Le kombucha réduit le risque de cancer : des recherches en laboratoire publiées en 2013 dans la revue Biomedicine & Preventive Nutrition ont montré que le kombucha réduisait la survie des cellules cancéreuses humaines. Le Dr Sonpal attribue ces résultats aux antioxydants et aux polyphénols contenus dans le thé de la boisson ; ces composés peuvent bloquer la mutation et le développement des cellules cancéreuses. En dehors du laboratoire, aucune étude n'a encore prouvé que le kombucha réduit directement le risque de cancer chez l'homme.
  • Le kombucha réduit la pression sanguine : « Le kombucha contient des probiotiques et, selon l'efficacité de ces probiotiques et la réponse de notre organisme à ces derniers, ces probiotiques peuvent contribuer à réduire la pression artérielle », explique le Dr Sonpal. Cela dit, le lien est théorique. Encore une fois, il y a très peu de recherches pour relier directement le kombucha à la réduction de la pression artérielle, et d'autres recherches sont nécessaires.
  • Le kombucha réduit le risque de maladie cardiaque : dans des recherches menées sur des rats en 2012 et sur des canards l'année précédente, le kombucha a retardé l'absorption du « mauvais » cholestérol LDL tout en augmentant significativement le « bon » cholestérol HDL - deux éléments importants pour les maladies cardiaques. Ces résultats pourraient être attribués aux antioxydants présents dans le thé vert, qui pourraient accélérer l'élimination du cholestérol et des radicaux libres par les selles, explique le Dr Sonpal. Il a également été démontré que le thé vert inhibe l'oxydation des LDL, qui peut contribuer aux maladies cardiaques, selon des recherches publiées dans la revue Atherosclerosis. Et des recherches plus récentes publiées dans le Journal of Nutrition ont montré que les buveurs de thé vert ont jusqu'à 31 % de risque en moins de développer une maladie cardiaque - mais cela ne signifie pas nécessairement que les avantages peuvent être extrapolés au kombucha.
  • Le kombucha augmente les niveaux d'énergie : Étant donné que le kombucha ne contient que de petites doses de caféine, il ne vous donnera pas le coup de fouet immédiat que vous pourriez obtenir avec du café. Cela dit, il pourrait théoriquement améliorer votre niveau d'énergie général, en partie grâce à des traces de vitamines B et de fer, qui sont également importantes pour transformer les aliments en énergie et prévenir les carences en fer, respectivement, selon le Dr Sonpal.
  • Le kombucha aide l'organisme à se débarrasser des toxines : le kombucha a été associé à la détoxification dans une revue de la littérature scientifique publiée en 2014 dans le Journal of Medicinal Food, le mécanisme exact n'a pas été précisé. D'autres recherches sont donc nécessaires sur des sujets humains.
  • Le kombucha aide à gérer le diabète de type 2 : la consommation de boissons sucrées - y compris le kombucha - n'est pas liée à une diminution du risque de diabète. Mais boire du thé vert seul pourrait être utile. Une étude publiée en 2006 dans la revue Annals of Internal Medicine a révélé que les personnes qui buvaient six tasses ou plus de thé vert par jour avaient 33 % de chances en moins de développer un diabète de type 2 par rapport aux personnes qui buvaient moins d'une tasse par semaine.

Bilan sur le kombucha

Il est vrai que le kombucha peut présenter certains avantages pour la santé. Mais il ne s'agit pas d'une boisson magique de bien-être. En fait, bon nombre des bienfaits pour la santé attribués au kombucha sont en réalité liés au thé vert qu'il contient - et faire infuser une tasse de thé est beaucoup moins coûteux que d'acheter la boisson fermentée. Cependant, si vous souhaitez essayer le kombucha pour voir si les bienfaits annoncés en valent la peine, optez pour une version achetée en magasin afin d'éviter tout risque supplémentaire. Et, comme toujours, n'oubliez pas que le kombucha ne doit jamais remplacer un traitement médical - rien ne prouve qu'il s'agisse d'un remède miracle.