Alimentation

Gros plan sur le sucre

Le goût sucré, un ressenti toujours aussi savoureux pour nos papilles … Mais qu'est-ce que le sucre est réellement ? Et quels sont ses effets sur notre santé ? Sandra Montgault, diététicienne chez WW, nous dit tout à ce sujet.

Sans même que nous nous en rendions compte, le sucre est presque partout présent dans notre alimentation. À la fois essentiel et dangereux pour notre santé, le sucre s’avère être un produit complexe dont il est important de connaître tous les aspects et les substituts afin d’en consommer une quantité raisonnable et ainsi apporter une meilleure santé à notre organisme. Sandra Montgault, diététicienne chez WW nous apporte donc son expertise et revient sur les différentes formes de sucre existantes : cristallisées, en semoule, en grains, en carrés … Elle nous explique également les effets de ce produit alimentaire sur notre corps et nous prodigue de précieux conseils afin d’en limiter sa consommation.

Pour manger mieux, devenez membre WW dès aujourd'hui ! C'est parti !

Le sucre sous toutes ses formes


35 kg par an et par habitant, c’est la consommation de sucre en France ! Comme l’indique Sandra Montgault, diététicienne chez WW, « Le goût sucré est l’une des saveurs que l’être humain préfère, et ce dès le plus jeune âge ». Et nous comprenons pourquoi puisqu’il est présent dans presque tous nos aliments. En effet, il est présent dans le jambon, les pâtes, les produits laitiers ou encore la moutarde pour ne citer que ceux-là. Mais comment savoir qu’il y a du sucre dans nos aliments ? Pour ce faire, il est essentiel de connaître tous ses synonymes. Sandra Mongault nous explique qu’à la base « le sucre fait référence au saccharose, un glucide extrait de la betterave à sucre ou de la canne à sucre ». Mais d'autres types de sucre, notamment à l’état naturel, existent tels que le fructose, présent dans les fruits, et le lactose, qui lui, est présent dans le lait. Il y a également le sucre dit « complexe », comme l’amidon, qui se trouve dans les féculents à l’image du riz et du pain. Sandra Montgault poursuit en déclarant qu’ « Il existe d’autres produits sucrants d’origine naturelle mis au point par l’industrie agroalimentaire comme le sirop de glucose, le dextrose, le maltose, le sucre inverti, la dextrine, etc. » Elle ajoute qu’on peut retrouver ces produits sucrants « dans la liste d’ingrédients de produits transformés par l’industrie, comme le jambon par exemple, et qu’on les appelle les « sucres cachés ». Ces derniers contribuent à augmenter l’apport quotidien en sucre sans que l’on s’en rende compte ».

Les effets sur l’organisme


Bien que le sucre ait des propriétés naturelles comme le fait d'apporter de l'énergie à l'organisme à hauteur de 4 kilocalories par gramme consommé, une sur consommation s’avère être dangereuse. Sandra Montgault le signale « Une forte consommation de sucre représente un réel problème de santé publique, puisqu’au même titre que les graisses, le sucre est à l’origine de l’apparition de nombreuses maladies chroniques telle que l’obésité et le diabète de type 2 ». En 2019, en France, 3,5 millions de personnes étaient atteintes de diabète, soit 5,2% de la population selon Santé Publique France. Pourtant l’organisme n’a pas besoin de sucre pour survivre puisque « c’est un aliment plaisir » déclare Sandra Montgault. « Seul le cerveau a besoin de glucose pour fonctionner, c’est son seul carburant […] Néanmoins on ne conseille pas de bannir le sucre de notre alimentation mais tout simplement de le consommer avec modération pour une alimentation équilibrée », poursuit-elle. Le consommateur, s’il le souhaite, peut essayer de suivre sa consommation de sucre en lisant les étiquettes des produits qu’il achète. Cependant, « Il est important de bien savoir lire les étiquettes » souligne Sandra Montgault, « car un aliment dit « allégé » ou « light » en sucre peut être enrichi en matières grasses et/ou contenir beaucoup plus d’additifs, l’effet escompté ne sera donc pas forcément bénéfique pour la santé ». Adapter sa consommation, surtout pour les personnes vivant avec un diabète et celles qui souhaitent perdre du poids est donc primordial.

Diminuer sa consommation de sucre



De nombreuses astuces existent afin de réduire sa consommation de sucre. Tout passe d’abord par la réduction de consommation d’aliments riches en sucres ajoutés tels que les bonbons, gâteaux et desserts sucrés, etc… Ensuite privilégier les aliments frais au détriment des produits transformés est également bénéfique. Sandra Montgault nous énumère également certains gestes à adopter. « Remplacer les boissons sucrées par des boissons sans sucres ajoutés telles que : l’eau plate, l’eau pétillante, les boissons végétales nature les tisanes et cafés non sucrés et les eaux aromatisées, est déjà une solution. Tout comme privilégier les fruits entiers plutôt que les jus, ou, si vous tenez qu’en même à prendre, choisir des jus 100% pur jus sans sucres ajoutés. Ensuite, bien lire les étiquettes des produits, par exemple pour les jambons, certaines marques ajoutent du dextrose, pensez donc à privilégier les aliments contenant le moins d’ingrédients possible. »