Noël à travers le monde

Noël est célébré partout à travers le monde, ou presque, et par plus de deux milliards de personnes chaque année. Dans chaque pays, c'est l'occasion de partager un repas traditionnel. Voici un petit tour culinaire des traditions de Noël. 

 

En Suède, les préparatifs et décorations commencent très tôt, souvent dès début novembre. Les maîtresses de maison préparent des maisons de pain d’épice, et le chandelier de l’Avent est allumé chaque semaine (une nouvelle bougie à chaque fois). Le 13 décembre, pour la Sainte Lucie, on consomme des brioches au safran. Puis, le soir de Noël, un repas pantagruélique (sous forme de buffet, le Smörgåsbord), qui commence par des harengs avec des condiments divers (moutarde, oignon, curry...), des boulettes de viande ou encore des prinskorvar (saucisses frites...). Et ce ne sont que les entrées... Ensuite, on retrouve souvent le jambon de Noël, accompagné de petits pois et d’une purée de pommes de terre, avec de la moutarde.

En Pologne, les familles se retrouvent autour d'une soupe à base de betterave – ce qui lui donne une couleur rouge très caractéristique. On y associe souvent du chou ou des pommes de terre, ce qui fait du borstch une soupe aussi savoureuse et roborative que belle à regarder.

En Russie, les Chrétiens orthodoxes fêtent Noël le 7 janvier. Et le repas ne peut se concevoir sans kutya, un plat à base de blé et de miel, préparé plusieurs jours à l’avance. 

Au Mexique, tout commence le 16 décembre, lorsque des statues de Marie et Joseph viennent symboliquement frapper aux portes des maisons pour trouver un refuge : ce sont les posadas. Cela donne lieu à de joyeuses processions à la lueur des flambeaux, et les enfants peuvent ensuite dévorer des beignets appelés bunuelos.

En Angleterre, on déguste des choux de BruxellesTypiquement britannique, cette recette alliant choux de Bruxelles et canneberges est accompagnée traditionnellement d'une viande sur la table de fête.

Au Pays-bas, on privilégie le gril en famille. En effet, les Néerlandais préfèrent se retrouver autour d’une pierrade ou d’un mini-gril sur lequel chacun peut faire chauffer ses mini-hamburgers, ses brochettes ou ses blancs de poulet, le tout accompagné de sauces et de pain français.

En Allemagne, pour clore leur repas, les Allemands confectionnent le gâteau traditionnel de Noël, le « Christstollen ». Il s'agit d'un pain aux fruits secs et confits, qui ressemble à un cake, farci de crème d'amande et recouvert de sucre glace.

En Italie, c'est le Panettone qui est la star. C'est cette fameuse brioche fourrée de raisins secs, de fruits confits et de zestes d'agrume que mangent les Italiens en dessert.