Marcher en hiver

Évidemment, quand le temps se refroidit, il est plus difficile de se lancer dans de l’activité physique. Mais il existe des moyens faciles pour ne pas se relâcher !

Marcher, ce n’est pas compliqué


S’il est un type d’activité qui peut se pratiquer sans difficulté, quelles que soient les conditions climatiques – ou presque… - c’est bien la marche. Même au beau milieu de l’hiver, couvrez-vous bien et sortez ! Ça vous fera du bien…

Quelques idées pour des promenades réussies


Faire de la marche en hiver, surtout lorsque le temps est vraiment hivernal (froid, très froid, voire neigeux) relève quasiment de l’expérience mystique. C’est en tout cas le point de vue de certains spécialistes de l’exercice physique. Sans aller jusque là, il faut bien reconnaître qu’une bonne marche peut être à la fois particulièrement revigorante et propice à la méditation. Le contact avec la nature et le nombre limité de promeneur permettent de faire de votre sortie un moment aussi utile pour votre esprit que pour votre corps.

Prêt à affronter le froid et à sortir ? Voici quelques astuces pour que votre balade ne soit qu’un grand moment de détente : 

  • Allez-y doucement

Démarrez en douceur pour permettre à vos muscles de s’échauffer

  • Marchez à une allure modérée

En hiver, les routes comme les chemins peuvent être gelés et glissants. Et plus vous faites de grandes enjambées, plus vous risquez de tomber.

  • Emportez de l’eau

Ne vous imaginez pas que vous n’avez besoin d’eau que l’été. L’air hivernal est très sec et déshydratant, et même si vous ne vous en rendez pas forcément compte, vous perdez de l’eau en marchant. Il est donc important de boire.

  • Choisissez bien votre endroit

Bien évidemment, évitez les routes à forte circulation automobile. D’abord, ce n’est pas très agréable, ensuite c’est plus dangereux, surtout quand la visibilité est plus limitée, ce qui est souvent le cas l’hiver. Il y a sûrement un parc ou un bout de forêt à proximité pour aller vous promener. Au pire, les allées d’un lotissement vous offriront un terrain un peu tranquille.

  • Couvrez-vous trop si nécessaire !

Il est plus facile de retirer une couche que de se trouver dépourvu. Si vous avez moins froid que prévu, vous pourrez toujours ranger un pull dans votre sac (vous savez, celui où vous avez déjà mis l’eau…).

  • Évitez le coton

Essayez de trouver des matières adaptées à cet effort particulier (si vous avez chaud, le coton ne sera pas forcément bon pour votre peau). Les magasins de sport regorgent de vêtements étudiés spécialement.

  • Portez des gants

C’est indispensable, au même titre que le chapeau (bonnet, capuche, cagoule, à vous de voir) et l’écharpe. Et si malgré ces protections, vous avez froid aux mains ou à la tête, c’est qu’il est temps de rentrer !

  • Protégez vos yeux

Le soleil d’hiver peut être très intense, plus encore en cas de neige. Pour éviter des éblouissements, pensez aux lunettes de soleil.

  • Mettez les bonnes chaussures

Choisissez les biens, en fonction du temps et du terrain que vous allez rencontrer. Vos habituelles chaussures de marche ne seront peut-être pas suffisantes en cas de neige ou de terrain glissant. Soyez prévoyant pour éviter les mauvaises surprises.

  • Ne superposez pas vos chaussettes

Une seule paire – pas forcément trop grosse - suffira, et vous évitera les ampoules.