État d'esprit

Je m’organise !

Sioux Berger 

Sioux Berger est auteure et formatrice en développement personnel et en épanouissement.

 

 

Et c’est reparti : vous avez oublié de payer la cantine, vous avez zappé votre rendez-vous chez le dentiste, et vous déposez vos enfants à l’arrache à la porte de l’école, le cheveu en bataille, essoufflée comme si vous vous entraîniez pour le marathon de New york alors que vous n’avez même pas le temps de faire du sport…

Et si vous changiez définitivement votre mode d’organisation ? Un petit cahier peut tout changer.

La recette du carnet magique

  1.  Choisissez un cahier,  comme pour vos rentrées scolaires d’antan : faites vibrer la Hello Kitty qui est en vous. 
  2. Sur la page de gauche, listez en vrac tout ce que vous avez à faire pour le lendemain : dossier à rendre, épilation, tarte aux pommes pour l’anniversaire de Juliette, notez tout ! 
  3. Sur la page de droite, commencez le tri : classez les appels téléphoniques ensemble, les courses et les déplacements, les tâches perso et les tâches pro.
  4. En bas de cette liste, dessinez un cadre rouge, et placez-y uniquement trois priorités. Pour les définir, relisez votre liste classée, et demandez-vous : « si je ne disposais que d’une demie journée, quelle serait la priorité absolue ? ». Si vous partez à Miami demain avec votre amoureux, alors, oui, placez l’épilation en priorité du jour !
  5. Au cours de la journée, vous allez rencontrer des imprévus, d’ailleurs, votre N+1 pourrait s’appeler Imprévu, ça lui irait bien mieux que Robert. Inscrivez ces nouveautés page de gauche !
  6. Chaque soir, relisez votre liste, classez ce qui est à faire et remplissez le cadre rouge, en utilisant une nouvelle double page.  

 

2 astuces  bonne résolution
  • Saucissonnez. Si une tâche est trop importante, divisez-la en petites actions simples au quotidien. Vous avez un dossier de 200 pages à lire en 10 jours. Lisez 20 pages par jour.
  • Adossez une bonne résolution à une habitude déjà bien ancrée. Vous pouvez décider d’aller courir «  dès que le réveil sonne » ou faire dix minutes de méditation «  juste après le dîner ».