Témoignages

Rosa, -41 kg

Désormais je me sens femme et je sais que je suis un bon exemple pour mes enfants!

Rosa, 29 ans
Genève (GE)
Avant: 118 kg, après: 77 kg
Perte de poids: 41 kg*

« J’ai continué à me faire plaisir, je ne me suis pas focalisée sur le fait d’être au régime, bref j’ai continué à vivre! »

Rosa tu as perdu 41 kilos, comment te sens-tu aujourd’hui?

Ça va peut-être sembler bizarre, mais je ne réalise pas que j’ai perdu autant de poids! Je me réjouis de voir les photos du shooting pour me rendre compte. Mais je sens que mon corps a changé. Avant, je mangeais tout et n’importe quoi sans aucune limite. Maintenant j’ai retrouvé un rythme alimentaire sain, et des bons réflexes. Si je mange un peu trop le soir, je me sens mal, je n’arrive pas à dormir. Mon corps n’accepte tout simplement plus de mal manger!

Quand tu regardes en arrière, comment expliques-tu ton surpoids?

Depuis le début de l’adolescence, dès que j’ai pu acheter mes goûters moi-même, j’ai commencé à prendre du poids. Mais à ce moment-là, j’étais juste ronde donc rien de préoccupant. Puis après la naissance de ma fille, mon couple s’est mis à battre de l’aile et je me suis réfugiée dans la nourriture pour oublier ma tristesse. J’ai commencé à me laisser aller, à ne plus me maquiller et à me renfermer sur moi-même. Puis je suis tombée enceinte de mon fils et j’ai fait un peu attention. Mais dès la naissance, avec la fatigue, j’ai lâché l’affaire. Je ne vivais que pour mes enfants et je me suis totalement oubliée. Là ça a été la farandole aux kilos. Un de plus ou de moins, ça m’était au final totalement égal.

Rosa avant & après

Et qu’est-ce qui a créé le déclic?

Lorsque mon fils a eu 5 mois, j’ai eu une prise de conscience : soit j’embarquais mes enfants dans mon malheur, soit je reprenais ma vie – et la leur – en main. J’ai pris mes enfants et je suis partie. Je ne voulais pas leur donner cet exemple-là. Je voulais qu’ils grandissent avec une maman heureuse et bien dans sa peau, pas une maman triste et grosse.

Nouvelle maison, nouveau travail, nouvelle ligne?

Exactement. Avec le déclic, j’ai décidé d’aller en réunion. J’avais pas mal à perdre, alors j’avais besoin d’être soutenue et motivée. En plus, je savais que je pourrais manger de tout et que je n’allais pas avoir faim. En réunion, j’ai trouvé des personnes dans le même cas que moi et qui y arrivaient. Ça m’a énormément motivée. Si eux perdaient du poids, il n’y avait aucune raison que je n’y arrive pas non plus.

Comment ça s’est passé?

Très bien! J’ai décidé d’y aller tranquillement. Je ne voulais pas perdre 20 kilos d’un coup, être émaciée et tout reprendre direct après. Je me suis donnée le temps d’ancrer de bonnes habitudes. Et ça a super bien marché! J’ai continué à me faire plaisir, je ne me suis pas focalisée sur le fait d’être au régime, bref j’ai continué à vivre. Cela fait maintenant une année que j’ai stabilisé mon poids tout en profitant des repas de famille et des sorties avec mes amis.

Et dans l’assiette?

Avant je ne cuisinais pas du tout. Je ne me nourrissais n’importe comment. Mes repas étaient des paquets de chips, plats pré-cuisinés, pizza, kebab, etc. Avec Weight Watchers et les livres de recettes, j’ai repris goût à la cuisine et j’ai surtout appris à cuisiner beaucoup moins gras. En bref, j’ai tout changé. Je prépare plein de légumes pour mes enfants et ça me force à en manger aussi. Je veux donner de bonnes bases alimentaires à mes enfants. C’est hyper important pour moi. Aujourd’hui, plus question d’aller me prendre du gratin et une saucisse pour les 4h!

Ta devise aujourd’hui, un esprit sain dans un corps et un cœur sain?

Oui ! Sur le chemin vers mon nouveau moi, j’ai aussi rencontré l’amour! Mon nouveau compagnon me motive à prendre soin de moi. J’ai de nouveau envie de plaire alors fini les trainings et les habits sans forme! Désormais, je me sens femme et je sais que je suis un bon exemple pour mes enfants.