Témoignages

alexandra

« J’ai appris l’importance de s’aimer soi-même et de trouver le bon équilibre entre discipline et générosité. »
Publié 16 décembre 2022
Alexandra, membre de WW, en chemise rose devant un mur bleu, une assiette de pâtes à la mainAlexandra, membre de WW, en chemise rose devant un mur bleu, une assiette de pâtes à la main

alexandra, 33 ans

Alexandra a longtemps souffert d’un manque d’estime de soi. Elle gérait souvent son stress en mangeant des sucreries : un cercle vicieux. Depuis 2016, cette femme de 33 ans a perdu près de 25 kilos grâce à WeightWatchers. Il est important pour elle d’être un modèle pour ses parents et de les aider eux aussi à adopter un mode de vie plus sain.

je suis une gourmande

J’avais déjà des problèmes de poids dans mon enfance. À l’école, on se moquait de moi à cause de ça. Une fois adulte, j’ai continué à prendre du poids. C’est dû au fait que j’aime beaucoup manger, même si je fais beaucoup d’exercice. Je suis une gourmande et il n’est pas facile pour moi de me modérer. Auparavant, après une journée stressante, je m'offrais souvent un paquet de Toffifee en récompense. Mais les sucreries du soir ne m’ont rendu heureuse qu’un court instant – peu de temps après, je me sentais mal.

À un moment donné, je me suis retrouvée avec un IMC inquiétant sur le plan médical, même si je faisais beaucoup d’exercice.

se sentir à nouveau jeune et plein de vitalité, à l'extérieur comme à l'intérieur

En 2016, j’ai vu une publicité WeightWatchers à la télévision, et je m'y suis inscrite au programme WW pour la première fois. Assez rapidement, l’expérience a été couronnée de succès. J’ai alors pensé que je n’avais plus besoin de soutien et j’ai résilié mon abonnement. C’était une erreur : j’ai vite repris du poids.

En 2019, j’ai décidé de réessayer, mais cette fois-ci un peu plus longtemps. Je voulais enfin redevenir extérieurement ce que je ressentais intérieurement, c’est-à-dire jeune et pleine de vitalité. Je ne me préoccupais pas seulement de ma propre santé. Je veux également montrer l’exemple à mes parents, et leur montrer à quel point un mode de vie sain est agréable.

Alexandra pousse un vélo

Quand je leur rends visite, je me charge désormais de la cuisine. Je leur montre ainsi à quel point une nourriture saine peut être délicieuse. En tant que virologue, je connais également les bienfaits de l’exercice en plein air pour le système immunitaire. Nous faisons donc toujours de longues promenades ensemble, j’y tiens beaucoup. Ma mère s’est alors également inscrite à WeightWatchers et a réussi à perdre du poids. C’était génial de partager cette expérience avec elle !

Moi-même, je bouge plus et différemment depuis que je suis chez WeightWatchers. Avant, quand je faisais une balade à vélo, je parcourais 10 kilomètres jusqu’au café le plus proche pour y manger une part de gâteau. Aujourd’hui, mon ami et moi faisons parfois 120 kilomètres à vélo, et en vacances, nous faisons des randonnées. Je cours aussi le semi-marathon.

je ne renonce à rien

Depuis que je suis chez WeightWatchers, j’ai perdu environ 25 kilos. Mais beaucoup d’autres choses ont changé dans ma vie. Dans la communauté WW, j’ai reçu un très grand soutien et je me suis fait de vrais amies et amis. De nombreux membres m’ont désigné comme leur modèle, et les réactions positives que j’ai reçues ici ont été formidables. Cela m’a beaucoup touchée et a changé quelque chose d’essentiel au fond de moi.

Alexandra, membre de WW, en tenue de sport verte

J’ai appris l’importance de s’aimer soi-même et de trouver le bon équilibre entre discipline et générosité. Je ne renonce à rien, car le chocolat ou un verre de vin font partie intégrante d’une vie agréable pour moi. Mais il m’est désormais beaucoup plus facile de ne pas en faire trop.

des changements durables

Je suis très fière de pouvoir maintenir mon poids depuis maintenant plusieurs années. Cela me permet d’être beaucoup plus sûre de moi, de répondre de moi-même et d’avoir beaucoup plus confiance en moi.

Par exemple, j’ai récemment changé de travail et j’ai déménagé seule dans une ville inconnue. Je passe les weekends chez mon ami dans notre appartement commun à Erlangen. Pendant la semaine, je suis seule à Munich. J’ai dû m’habituer à cette situation et, au début, je craignais de retomber dans les vieux schémas de la période d’avant WW. Mais l’app WW m’aide à garder le contrôle.

En outre, je conçois WeightWatchers comme un parcours, au cours duquel on se déplace parfois à un rythme plus soutenu, parfois à un rythme plus lent.