Manger sainement après 50 ans

Nouvelles conditions de vie, changements hormonaux… notre corps change lui aussi. Voici ce à quoi tu dois faire attention vis-à-vis de ton alimentation.

Avec l’âge, la composition du corps change. On perd de la masse musculaire et on stocke de la graisse. C’est pourquoi, passés 50 ans, même en pesant le même poids qu’à 25 ans, la masse corporelle n’est pas composée de la même façon. Les tissus graisseux consommant moins de calories que les muscles, le métabolisme de base chute et on a besoin de moins d’énergie en général. De plus, beaucoup de personnes deviennent moins actives avec l’âge et dépensent donc moins d’énergie.

Cependant, il est également possible pour les personnes de plus de 50 ans d’atteindre leur poids idéal avec WW et de le maintenir.

Les changements hormonaux après la ménopause

La prise de poids observée chez les femmes ménopausées est moins due à un déséquilibre hormonal qu’à une modification de la composition du corps. Afin de maintenir son poids, une femme de 50 ans a besoin de réduire son apport calorique journalier d’environ 300 à 500 calories par jour, par rapport à une femme de 25 ans.

Lorsque le taux d’hormones féminines chute, la silhouette peut changer. Beaucoup de femmes prennent du ventre et cela renforce l’impression d’être en surpoids.

De nouvelles conditions de vie après 50 ans

En parallèle de la ménopause, les conditions de vie changent elles aussi. Cela peut entraîner une alimentation différente et plus importante. Adopter un mode de vie sain et pratiquer davantage d’activité physique peuvent permettre de ne pas prendre de poids durant cette phase. Un planning de repas bien composé et une activité physique régulière sont toujours un « plus » pour la santé.

Les besoins en nutriments restent les mêmes avec l’âge, voire augmentent légèrement. L’alimentation doit donc être plus pauvre en calories mais tout aussi riche en vitamines et minéraux.

Idées savoureuses pour une alimentation saine

Recommandations :

  • Manger varié.
  • Choisir des produits à base de céréales complètes.
  • Manger beaucoup de fruits, de légumes et de légumineuses.
  • Privilégier les graisses végétales et les utiliser avec parcimonie.
  • Consommer chaque jour du lait écrémé et des produits laitiers allégés. Ils favorisent la santé des os et réduisent le risque de souffrir d’ostéoporose.
  • Manger régulièrement du poisson.
  • Consommer avec modération la viande, la charcuterie et les sucreries.
  • Boire beaucoup.
  • Bouger régulièrement. Les sports d’endurance comme la marche ou le vélo brûlent des calories et réduisent le risque d’ostéoporose. La musculation permet de contrer la fonte musculaire.