Témoignages

Linda, -15 kg

Linda, 41 ans, -15 kg

*Avec WW, tu peux perdre jusqu’à 1 kg par semaine. Les résultats de perte de poids peuvent varier d’une personne à l’autre et ne peuvent être garantis.

« Maman sur toute la ligne »

Linda connaît WW depuis toujours. Sa maman a déjà suivi le programme et avait, à l’époque, remporté de beaux succès grâce aux ateliers et aux livres de cuisine WW. Linda quant à elle n’en avait pas besoin. Elle était mince, mais les choses ont changé à la naissance de son fils...

Linda pesait une cinquantaine de kilos pour 1,71 m. 16 heures de sport par semaine ne lui faisaient pas peur. Coach sportive en complément, bouger était évidemment dans sa nature. Elle donnait encore des cours quinze jours avant la naissance de son fils, Kalle. Perdre la forme pendant la grossesse ? Hors de question pour elle !

Puis les kilos se sont installés…

Sa nouvelle vie de maman et la mise entre parenthèses de son métier d’avocate d’affaires ont changé beaucoup de choses. Son activité complémentaire de coach sportive a également pris fin. Elle a commencé à manger ce qui lui tombait sous la main. En tant que maman, elle avait autre chose à faire que de se soucier de la nourriture. « Les kilos se sont installés », se souvient Linda. « À un moment donné, il est devenu évident que je voulais faire comme ma maman et m’inscrire à WW. »

En phase avec le plan Lilas

En octobre 2019, Linda s’inscrivait à WW Digital. Son objectif : retrouver un poids qui commence par un « 5 ». « Ce n’est qu’à ce moment-là que j’ai réalisé dans quel piège j’étais tombée », raconte Linda. Par exemple, une simple brioche façon crumble de son fils dont elle finissait volontiers les restes, représentait à elle seule une grande partie de son budget journalier. « Cette brioche à peine entamée valait 26 points et n’était vraiment pas nécessaire », se souvient Linda.

« Aujourd’hui, chez le boulanger, si j’ai envie d’une petite douceur, je prends plutôt une meringue, seulement 6 points. » Grande amatrice de pâtes, elle a trouvé l’approche qui lui convenait avec le plan Lilas dans lequel les glucides tels que les pâtes complètes et les pommes de terre font partie des aliments ZeroPoint®. « Chaque plan a ses avantages et c’est celui-ci qui me convient le mieux », estime Linda.

WW Erfolgsgeschichte von Linda

Préparation du planning de repas hebdomadaire

Depuis qu’elle suit le programme, elle écrit ses propres plannings de repas. Elle s’inspire principalement de l’app WW pour choisir ses recettes – « gnocchi façon cheeseburger » ou « pizza éclair » de WW, par exemple. Elle a toujours cuisiné mais avait auparavant tendance à souvent manger dehors. « Les chaînes de restauration rapide faisaient également partie de mes bonnes adresses », se souvient Linda.

Aujourd’hui, elle se rend plutôt au supermarché une fois par semaine pour se procurer les ingrédients de ses plats favoris. « Je choisis ensuite au fil de la semaine ce que j’ai envie de préparer », explique-t-elle.

Linda est mariée. Son mari mange tout ce qu’elle prépare. Lui qui était si sûr qu’il n’aurait plus droit qu’à « trois feuilles de salade » avec WW est entre-temps revenu sur ses a priori. « Mon mari a remarqué assez vite que nous pouvions nous régaler et manger en quantité suffisante avec WW », raconte Linda. Il a, lui, perdu 10 kilos par la même occasion.

Les douceurs au menu

Même les douceurs ne manquent pas chez eux. Le fameux « Mug cake au chocolat » de WW, gâteau au chocolat préparé dans une tasse, s’invite souvent à leur table, accompagné de fruits. Une banane écrasée, un œuf, de la farine, de la levure, un peu de cacao, le tout quatre minutes au micro-ondes et c’est prêt ! « Avec le goût d’un vrai gâteau au chocolat », se réjouit Linda qui, auparavant, aurait opté pour une tablette de chocolat à chaque dîner.

Pour grignoter sur le canapé, elle préfère les Nachos : « Avant, j’aurais mangé des chips au bacon, par poignées entières, sans la moindre hésitation. Aujourd’hui, je pose 22 Nachos sur une assiette plate, j’ajoute deux CS de fromage riche en protéines et du maïs, et je mets le tout à gratiner au micro-ondes. Cela fait autant de points mais c’est bien meilleur. »

De nouveau en mouvement

Pour ce qui est des boissons elle n’a pas eu à changer quoi que ce soit. « Probablement à cause du sport, j’ai toujours bu de l’eau plate », se réjouit-elle. À peine avait-elle commencé à perdre du poids qu’elle a retrouvé le besoin de bouger. Sur Instagram où elle était déjà active avant WW, elle a inventé pendant le confinement le " quarantraining " et publié pendant 30 jours un défi quotidien. « Cela a été très bien accueilli par beaucoup de personnes », raconte Linda. Même motivation pour la prochaine tendance sur Instagram : le hula hoop. Ses 20 minutes d’entraînement avec un cerceau de 1,3 kilo font aujourd’hui partie de ses routines quotidiennes. Une bonne manière de raffermir les hanches, le ventre et les fesses et de renforcer le dos.

WW Erfolgsgeschichte von Linda

Propulsée influençeuse

Partager ses expériences sur Instagram est aujourd’hui important pour elle. « Au début j’utilisais la plate-forme à la manière d’un blog familial », raconte Linda. « En tant que maman, j’appréciais les contacts en ligne. Le fait est que je me déplaçais beaucoup auparavant et qu’avec le petit je me retrouvais souvent seule à la maison. » Elle prenait plaisir à échanger avec d’autres parents, à raconter cette « folie du quotidien avec enfant » et a décidé de garder trace de sa perte de poids et de la partager avec d’autres.

Quand j’ai commencé à parler de WW, j’ai eu de plus en plus d’abonnés », se souvient Linda. Plus de 11 000 abonnés suivent aujourd’hui sur son compte « grubenpony_ » son quotidien avec la famille, l’alimentation, l’activité physique, etc.

Linda a perdu 15 kilos en seulement 3 mois et demi. La balance oscille selon les jours entre 59 et 61 mais son objectif est atteint. Pas de grande surprise pour son entourage : « Tout le monde me connaissait mince. Pour mes amis je suis à vrai dire revenue à mon état normal. »

Les conseils de Linda :

  1. Instagram n’est pas un substitut. « Les médias sociaux ont du bon mais ne remplacent pas la vraie vie. Je pense qu’il est important de ne rien enjoliver sur les réseaux sociaux et de rester en phase avec les personnes dans la vie réelle », estime Linda.
  2. Avancer sans préjugés. « Je ne me fais une opinion qu’après m’être vraiment penchée sur les choses. Celui qui pense qu’avec WW il ne pourra plus jamais manger de hamburger et devra se contenter de salades devrait d’abord essayer et se laisser surprendre positivement. »
  3. Ne pas renoncer au plaisir. « Si mes repas sont tous conformes aux principes WW, je peux aussi m’accorder quelque chose, par exemple une crêpe et trouver cela normal. Je pense que c’est la clé du succès — ne pas subir cette pression de devoir renoncer au plaisir. Sur le long terme je ne renonce qu’aux brioches façon crumble. »

Cela pourrait aussi t'intéresser:

OFFRE DE COURTE DURÉE:
3 mois GRATUITS!*

Bienvenue dans le NOUVEAU monWW+.

Lance-toi ce printemps avec notre programme perte de poids primé!