Les 5 plus grands mythes sur le système immunitaire

La santé grâce à des aliments spécifiques ? Malheureusement, ce n'est pas aussi simple que cela. Pour savoir quels remèdes maison sont vraiment utiles, nous allons ici dissiper les plus grands mythes.

On dit que de nombreux aliments ont un effet bénéfique sur le système immunitaire. Mais souvent, cela n'a aucun fondement scientifique :

 

MYTHE 1: Les jus de fruits et de légumes aident à lutter contre les maladies.
 

La vérité : Il est toujours préférable de manger une orange que de boire un verre de jus d'orange.

Par rapport aux jus, les fruits entiers contiennent plus de fibres alimentaires, d'antioxydants et de substances végétales secondaires - ils sont donc toujours le meilleur choix. Pour étancher sa soif, l'eau est parfaite. Les liquides chauds comme les infusions ou les tisanes soulagent également en cas de maux de gorge et de problèmes respiratoires. Les soupes, potées et bouillons de légumes apportent des liquides supplémentaires, ainsi que des vitamines, des minéraux et des substances végétales secondaires qui renforcent votre corps.

 

MYTHE 2: Les produits laitiers favorisent la production de mucus. C'est pourquoi il ne faut pas en manger lorsqu’on est malade.

 

La vérité : ce n'est pas vrai !

Cela n’a jamais été démontré scientifiquement. Mais, si tu veux éviter, par principe, les produits laitiers, comme le yogourt ou le lait, il n’y a aucun problème ! Il existe de nombreuses alternatives aux laitages de vache, qui contiennent tout autant de protéines.

 

MYTHE 3: Si tu ne te sens pas bien, tu devrais plutôt éviter de boire des boissons « diurétiques » comme le café ou le thé.

 

La vérité : pas nécessaire !

Le café permet de reconstituer le bilan hydrique, même s'il contient de la caféine. En cas de rhume, la caféine peut même soulager un peu. Néanmoins, il faut faire attention à la quantité et aussi boire de l'eau, des tisanes et des infusions pour atteindre la quantité de liquide recommandée (au moins 1,5 litre).

 

MYTHE 4: Le froid arrive ? Prends de la vitamine C !

 

La vérité : c'est trop tard !

Il est prouvé que les rhumes sont plus légers et plus courts si on prend régulièrement de la vitamine C ou si on la prend avec de la nourriture. Cependant, la probabilité que cela permette de prévenir le risque de maladie est plutôt faible. Surtout si on ne commence à prendre quelque chose que lorsque les symptômes sont déjà là.  De plus, la vitamine C étant soluble dans l'eau, il n'est pas nécessaire d'augmenter la dose quotidienne. L'excès est simplement éliminé avec les urines. 

Il est beaucoup plus important pour le système immunitaire d'avoir une alimentation équilibrée qui fournit tous les nutriments importants tout au long de l'année.

 

MYTHE 5: « Les aliments antibactériens » tels que l'huile de noix de coco et le miel aident à rester en bonne santé.

 

La vérité : ce n’est pas prouvé.

Environ la moitié des acides gras de l'huile de noix de coco proviennent de l'acide laurique, qui réduirait le risque de maladies aiguës et chroniques. Des recherches sont actuellement en cours dans ce domaine, mais pour bénéficier des avantages, il faudrait consommer de très grandes quantités d'huile de noix de coco. Cependant, comme cela entraînerait une consommation de calories nettement plus élevée (ce qui est contre-productif pour le poids), les avantages ne sont pas assurés. L'huile de noix de coco contient également une grande quantité d'acides gras saturés, qui sont associés à un risque accru de maladies cardiaques. 

Et le miel ? Ici aussi, les effets n'ont pas été suffisamment étudiés et, de plus, il faudrait en manger de grandes quantités pour avoir un effet. Mais si vous aimez mélanger du miel dans votre thé ou vos flocons d'avoine, il n'y a aucune raison de vous arrêter, il suffit de surveiller la quantité.

 

Conclusion :

Une alimentation saine et équilibrée, avec des fruits, des légumes, des légumineuses, des oléagineux, des graines et des produits complets, ainsi que de la viande et du poisson maigres, est tout particulièrement importante en cas de maladie. Tous ces aliments contiennent des nutriments importants qui soutiennent le système immunitaire sain. Et cela diminue également le risque de tomber malade. 

Il faut aussi veiller à boire environ 1,5 litre par jour. En cas de fièvre, le corps peut avoir besoin d'encore plus de liquides. Selon l’envie, on peut aussi essayer le bouillon de poulet.   

Mais n’oublions pas que la vaccination contre la grippe, le lavage régulier et complet des mains, un sommeil suffisant et une activité physique régulière (ici, la règle est : un peu, c'est mieux que rien !) sont les meilleurs moyens de renforcer le système immunitaire.