Jeunes mamans

Jeune maman : combattre la déprime postnatale

Donner la vie pour la première fois est une expérience extraordinaire. Mais elle coûte beaucoup d'énergie et chamboule totalement l'existence. Pour faire et maintenir le plein d'énergie, une alimentation saine et appétissante est nécessaire.

Suis-je dans le bon ?

Donner naissance est une expérience fabuleuse, mais qui va rarement sans tracas. Le corps change, et les émotions, à cause des hormones, sont en ébullition. La jeune mère de famille s'interroge sans cesse : agit-elle comme il faut pour le bien de son bébé ? Les nuits trop courtes exigent aussi leur tribut. C'est pourquoi il est si important de veiller sur soi.
Cela peut sembler être un cliché, ou un conseil de grand-mère, mais manger correctement est fort important lorsque l'on vient de donner naissance. Surtout quand on allaite.* Bien sûr, sans doute la jeune maman désire-t-elle faire disparaître rapidement tous les kilos dus à la grossesse, mais patience : il faut laisser au corps le temps de se rétablir. Se fixer des objectifs réels, s'accorder des marges de manœuvre et surtout beaucoup de compassion pour soi-même.

Bien manger

Le réveil précoce, le sommeil perturbé, l'allaitement… La maternité requiert une énergie considérable. Bien plus que d'ordinaire. Pour maintenir ses ressources énergétiques à un niveau correct, des habitudes alimentaires saines et régulières sont importantes. Si vous ne parvenez pas à préparer les repas à heures fixes, essayez d'avoir toujours quelques plats au réfrigérateur. Sans oublier les collations saines : yaourt maigre, fruit frais, barres de muesli non sucré, crackers avec du fromage 30+, gaufrettes de riz sont parfaits pour tenir le coup avant de se préparer un vrai repas. Dans tous les cas, essayez de résister aux collations riches en glucides, séduisantes certes, mais néfastes, comme les chips, bonbons, biscuits sucrés et chocolat. D'accord, elles apportent un regain d'énergie, mais seulement de courte durée.
Au déjeuner, au dîner et au souper, accordez-vous des aliments à haute valeur nutritive. Les légumes verts, les pâtes et le riz complets, les corn flakes non sucrés, le pain aux céréales et le lait (demi-écrémé) sont des sources de vitamines et de minéraux indispensables. Ils vous apportent l'énergie dont votre corps a besoin dans cette nouvelle phase de votre vie.

Chercher l'équilibre

Il est difficile de trouver un bon équilibre entre la perte de poids, l'activité physique et le nouveau rôle de mère de famille. Mais ne perdez pas de vue que bébé grandira vite, il deviendra bientôt plus actif et gagnera petit à petit son indépendance. Entre-temps, essayez de vous accorder un peu de temps pour l'activité physique. Il peut s'agir de quelques abdominaux en regardant la télévision. Et puis, quoi de plus normal que d'aller promener l'enfant en poussette ?
Mais si c'est possible, efforcez-vous de quitter aussi votre rôle strict de maman. Prendre du temps pour soi-même s'avère très important, et même bénéfique pour l'énergie. N'hésitez pas à retrouver des copines devant un café, à vous offrir un petit resto avec votre partenaire ou une après-midi de shopping. Une jeune mère de famille a aussi droit à ces petits moments de douceur.

 
* Si vous allaitez, demandez d'abord conseil à votre médecin, avant de vous lancer dans le programme WW