4 formes populaires de musculation

La musculation offre des avantages considérables pour votre santé, facilite vos tâches quotidiennes et peut même vous aider à perdre du poids.

Toujours plus fort !

En 1986, il a été scientifiquement prouvé que la force du corps est en relation directe avec la durée de vie. Depuis, les preuves en ce sens ne cessent de s’accumuler. Une autre étude a démontré qu’avoir des muscles forts protège également le corps contre les maladies cardiaques.1 De manière générale, les personnes les plus fortes sont également les moins touchées par les infirmités de vieillesse. Elles prennent généralement moins facilement du poids et ont moins de graisses corporelles. En outre, des muscles bien entraînés aident notre corps à filtrer le glucose dans le sang et à augmenter notre sensibilité à l’insuline.
Par ailleurs, l’haltérophilie peut stimuler le métabolisme et entretenir, voire améliorer, la densité minérale osseuse. Enfin, un dernier point plutôt sympa : Vous vous sentez mieux, bougez mieux et êtes en meilleure forme.

Quelle forme de musculation vous correspond le mieux ?

Il existe différents types et formes de musculation. Nous vous présentons ici les quatre méthodes les plus connues pour débuter.
Attention : en cas de doute ou de problèmes de santé, consultez toujours un médecin.

1. Haltères courtes et longues
Les haltères courtes, également appelées dumbbells, constituent sans aucun doute les plus anciens outils conçus spécifiquement pour l’entraînement des muscles. De manière générale, ces haltères ont un poids fixe pouvant varier entre 500 grammes et plusieurs kilogrammes. Certains dumbbells possèdent des barres auxquelles il est possible d’ajouter ou de retirer des disques afin d’ajuster le poids.
Une haltère longue, ou barbell, mesure typiquement 2,5 cm d’épaisseur environ, pour 1,5 à 2 mètres de longueur. Son poids se situe à 4 ou 5 kg.

Mode d’emploi : aucun outil de musculation n’est aussi polyvalent qu’un jeu de dumbbells. Ces haltères peuvent servir aussi bien à renforcer un bras ou les deux bras, à entraîner la partie supérieure de votre corps ou à augmenter la résistance lorsque vous exercez la partie inférieure de votre corps. Pour commencer la musculation chez vous, un barbell standard sera la solution la moins chère et la plus simple. En effet, vous pourrez commencer avec des disques légers d’environ 500 grammes, avant d’augmenter progressivement le poids des haltères. Un outil idéal.

2. Des exercices basés sur le poids corporel
À une époque, être capable de soulever son poids corporel pour pouvoir sauter, grimper ou dégager des obstacles était une condition essentielle à la survie. De nos jours, nous vivons dans un monde moins rempli de dangers, mais les exercices impliquant la masse corporelle constituent toujours un bon moyen de nous renforcer et d’améliorer notre condition physique.
Cette forme de musculation est très pratique, mais aussi bon marché. En effet, vous avez toujours votre salle de sport à portée de main, où que vous alliez.

3. Kettlebells
Au XIXe siècle, ces boulets de fonte munies de poignées faisaient partie de l’équipement standard de l’homme fort. Longtemps oubliés par la suite, l’entraîneur russe Pavel Tsatsouline les a remis au goût du jour au début du XXIe siècle. Depuis, on les retrouve à nouveau partout, dans une grande variété de types, tailles et couleurs.
L’avantage du kettlebell provient de son centre de gravité éloigné des mains, sollicitant ainsi les muscles de votre tronc. Il s’agit donc d’une méthode exigeante mais agréable pour renforcer vos muscles (stabilisateurs), ainsi que pour améliorer votre vitesse, votre équilibre et votre coordination.

4. Entraînement d’endurance
Vous pouvez entraîner votre endurance au moyen de sangles de suspension, des sangles munies de poignées et fixées en hauteur, par exemple à une barre de traction. À l’instar des kettlebells, ces sangles sont apparues dans les salles de sport il y a environ dix ans
et permettent d’ajouter un exercice d’équilibre et de coordination aux entraînements basés sur le poids corporel. Dans cette configuration, vous pourrez solliciter de nombreux muscles, grands comme petits, dans l’ensemble de votre corps.

Source :
1. Journal of Cardiopulmonary Rehabilitation and Prevention