Vivre sainement

Comment éviter de "manger ses émotions"?

Es-tu un émo-consommateur ? C'est le cas si tu te sens mieux sitôt que tu as avalé de la nourriture. Tu ressens moins les émotions négatives et davantage les positives. Oui mais, es-tu encore aussi satisfait une semaine plus tard ? Probablement pas. Si tu veux manger moins pour te sentir mieux, tu devras d'abord mieux maîtriser tes émotions.

 

Manger pour apaiser ses émotions

 

L'humeur est souvent le problème majeur des émo-consommateurs. Notre société actuelle est sans cesse au galop et laisse en général assez peu d'espace pour les émotions négatives. Les gens préfèrent ne pas les voir, les ranger dans un coin ou les compenser par une solution à court terme : la nourriture. Les nombreux magasins, pâtisseries et snack-bars qui jalonnent le chemin domicile-travail sont autant de sources de tentation. Mais lorsque la barre de chocolat est entièrement dévorée, se sent-on nécessairement mieux ? Non, que du contraire : à long terme, cette solution produit l'effet inverse.

 

Un nouvel état d'esprit

 

Veux-tu te débarrasser pour de bon de cette manie de compenser les émotions par les aliments ? Tu devras alors adopter un nouvel état d'esprit. Ça ne vient évidemment pas du jour au lendemain, c'est un processus progressif. Il est important d'identifier ses émotions négatives sitôt qu'elles surviennent, pour trouver une autre solution que la nourriture. Lorsqu'on prend conscience de ses propres repères cognitifs, on peut axer son attention sur autre chose et ne pas tomber dans le piège de l'émo-consommation. On peut se réjouir d'un ciel sans nuages, d'un enfant qui s'émerveille du monde qui l'entoure, de la joie prochaine de se retrouver entre copines en ville. Faire un petit tour à pied peut aussi contribuer à mettre de l'ordre dans les idées. Et souviens-toi qu'un échec n'est pas la fin du monde et ne signifie pas que vous êtes incapable. Demain est un autre jour. Prends conscience que les choses peuvent changer et mets en place un état d'esprit positif axé sur l'épanouissement.

En identifiant tes émotions négatives, tu pourras devancer l'émo-consommation. Tu constateras que tu identifieras toujours plus vite ton schéma de pensée. Bientôt, adoucir un échec par un aliment ne sera plus qu'un lointain souvenir.