État d'esprit

Revenez au calme avec la lecture

Vous veillez souvent tard pour tourner encore quelques pages ? Vous manquez votre arrêt de bus pour découvrir enfin le coupable de votre roman policier ? Votre nom est devenu à peine lisible sur votre carte de bibliothèque ? Nul besoin de vous le confirmer : vous savez déjà que lire est une bonne chose. Mais saviez-vous que la lecture, en plus de contribuer à l’intelligence, pouvait aussi vous calmer et vous aider à améliorer votre santé ?

 

« Nous savons depuis longtemps que la lecture nous aide à nous détendre », affirme Jephta Tausig, docteur en philosophie, psychologue clinicien de la ville de New York. « La lecture dans le calme est d’ailleurs souvent recommandée avant de dormir puisqu’elle prépare le cerveau à se mettre en veille ».

 

Une preuve : une étude publiée dans le Journal of Teaching and Learning a suivi des étudiants qui pratiquaient 30 minutes de lecture, de yoga ou d’humour pour évacuer le stress. La réduction du stress a ensuite été évaluée par une étude standard ainsi que des mesures du rythme cardiaque et de la tension. Conclusion, selon les chercheurs ? La lecture, le yoga et l’humour ont le même effet.

 

La lecture : une source de calme

 

La lecture vous incite à ne pas bouger

 

Rien que le fait de vous asseoir ou de vous coucher pour lire implique que votre corps est au repos. À moins que vous arriviez à lire en courant dans tous les sens... « La quiétude physique invoque ainsi le calme en permettant à vos muscles de se relâcher », explique Jephta Tausig.

 

La lecture : une forme de méditation

 

« La lecture vous oblige à vous concentrer sur ce que vous avez devant les yeux », affirme Steven Levine, docteur en médecine, psychiatre certifié, et fondateur et PDG d’Actify Neurotherapies. « En sollicitant les parties du corps requises pour déchiffrer des mots, comprendre le sujet et établir un lien avec des expériences personnelles, la lecture peut évincer le stress ». Autrement dit, vous perdre dans une histoire peut effectivement apporter un sentiment de calme méditatif.

 

La lecture peut soulager l’anxiété

 

Deux réactions ont lieu simultanément lorsque vous laissez absorber par une histoire captivante : non seulement votre esprit se libère d’un cercle vicieux si vous vous inquiétez au sujet d’aspects incontrôlables dans votre vie (stress au travail, problèmes financiers, problèmes avec les enfants ou la famille), mais il est également occupé par de nouvelles personnes et d’autres lieux. Lire un livre qui évoque une personne ayant résolu un problème semblable au vôtre peut en outre vous aider à retrouver votre calme et le contrôle. Quoi qu’il en soit, pendant que vous lisez, « vous ne pensez pas à ce qui vous rend anxieux », poursuit Jephta Tausig.

 

La lecture fait baisser la tension et le rythme cardiaque

 

Quand vous êtes en état de stress, votre corps réagit physiologiquement : la tension et le rythme cardiaque augmentent. Le fait de lire limite souvent ces réactions. « Pendant la lecture, votre respiration ralentit automatiquement », affirme Jephta Tausig, ce qui diminue également votre rythme cardiaque et détend vos artères. Résultat : votre sang circule plus facilement.

 

Tirer le maximum des effets de la lecture

 

Choisissez des livres qui vous attirent. Des sujets comme la pleine conscience, la réduction du stress ou le bien-être en général peuvent diminuer votre stress, mais ce n’est pas le cas chez tout le monde, selon le docteur Levine. Des citations spirituelles ou inspirantes peuvent devenir votre havre de paix, tout autant que la dernière édition d’une série de romans d’été ou à l’eau de rose. D’autres aiment se perdre dans l’Histoire ou les biographies. Vous pouvez même découvrir qu’un thriller avec un suspense à couper au couteau ou une histoire de meurtre vous procurera de la sérénité.

 

« Votre choix de lecture devrait uniquement dépendre de vos préférences personnelles, mais il semblerait logique que vous vouliez éviter les histoires macabres ou effrayantes », explique Jephta Tausig. Expérimentez donc différents thèmes si vous n’êtes pas sûr de vous. Long ou court, vous devez vous donner suffisamment de temps pour accrocher (ou vous replonger dans l’histoire si vous êtes au milieu d’un livre) et que l’effet antistress se fasse sentir.

 

La lecture est un plaisir sain, sans sentiment de culpabilité ni calories, voire gratuit, si vous vous rendez à la bibliothèque, tout en vous offrant une bonne manière de combattre le stress.

 

Et si vous lisez sur un écran ?

 

La lecture sur un écran est une autre histoire. « Les écrans émettent une lumière bleue pulsatoire qui stimule votre cerveau », explique Jephta Tausig. « Même si vous bénéficiez des effets libératoires de la lecture, l’effet calmant du mouvement oculaire d’un côté à l’autre de la page peut être amoindri. Vous aurez en outre probablement plus de mal à vous endormir si vous lisez sur un écran le soir ». Il est en effet recommandé d’éteindre tous les écrans au moins 30 à 45 minutes avant de fermer les yeux, en particulier si vous souffrez d’insomnie ou si vous souhaitez adopter une bonne hygiène de sommeil.