Fonctionnement

5 tuyaux : comment identifier la sensation de satiété

Sentez-vous quand vous avez suffisamment mangé ? Ou avez-vous souvent tendance à manger trop ? La probabilité que cela se produise sera nettement moins grande si vous savez comment fonctionne la satiété et surtout, si vous êtes capable de la reconnaître. Nous vous expliquons tout cela ici.
 

Comment agit la sensation de satiété ?

Estomac et cerveau travaillent en étroite collaboration. Les aliments ingurgités font gonfler la paroi stomacale. Les capteurs dans le tube digestif en sont avertis et envoient directement des signaux de satiété au cerveau. Lors de la digestion, les hormones produites transmettent la sensation de satiété au diencéphale (partie du cerveau située entre les hémisphères cérébraux et le tronc cérébral) par les nerfs et le sang.
Les nutriments sont décomposés dans l‘estomac et les intestins. Les microparticules aboutissent dans le sang et dès qu‘une certaine quantité est atteinte, elles génèrent à leur tour l‘impression de satiété. N‘oublions pas le rôle joué par la glycémie, qui demeure un régulateur important de l‘appétit et de la satiété. Lorsque le taux de glycémie est élevé, le pancréas produit davantage d‘insuline, ce qui accentue la sensation de satiété.

5 tuyaux : comment identifier la sensation de satiété

  1. Ai-je vraiment faim ? Tout d‘abord, l‘estomac gargouille ; ce n‘est qu‘ensuite que se manifeste l‘appétit. Ces deux symptômes sont indéniablement des indications de la faim, montrent que le corps réclame une nouvelle portion d‘énergie et de nutriments. Mais lorsque l‘appétit se manifeste soudainement, c‘est souvent pour autre chose, entre autres des raisons émotionnelles ou la tentation de manger quelque chose de bon.
  2. Mâcher suffisamment : le simple fait de mâcher contribue déjà à envoyer vers le cerveau des signaux de satiété.
  3. Manger lentement : il faut une vingtaine de minutes avant que le cerveau ne capte le signal “Ça y est, je suis rassasié!”
  4. Consommer des aliments riches en protéines et en fibres : ils rassasient très bien. C‘est notamment le cas des aliments à ZeroPoint.
  5. Estomac plein : la sensation de satiété n‘est pas directement relatée à la quantité de calories assimilées, mais bien au volume des aliments. C‘est pourquoi il est préférable de se sustenter d‘ingrédients ayant une faible valeur énergétique, mais qui occupent beaucoup de volume. C‘est notamment le cas des aliments à ZeroPoint.