8 conseils de Sabine Appelmans en cas de douleur après le sport

Ancienne vedette du tennis belge, Sabine Appelmans est aussi une oratrice exaltante qui motive les gens à donner le meilleur d'eux-mêmes, tant au niveau physique que mental. Elle a constaté que beaucoup de gens décrochaient à cause de douleurs physiques. Comment les éviter?

  1. Intensifier l'effort progressivement
    Si vous êtes débutant, il est essentiel de ne pas tout donner de suite, mais de monter en intensité très progressivement. Inutile de se contraindre à une minute d'abdominaux : commencez par une série de 10. Augmentez de 10 % chaque semaine : 11 abdos quotidiens la semaine suivante, 12 7 jours plus tard, etc.
  2. Penser à un bon échauffement
    Beaucoup de gens se lancent directement dans des exercices intensifs sans avoir pris soin de se détendre les muscles. C'est pourtant très important pour éviter les douleurs a posteriori. Les étirements à la fin de la séance sportive sont tout aussi essentiels. Ils doivent être légers, pas besoin d'en faire trop. Donc, après l'effort, ne retournez pas vaquer à vos occupations habituelles, mais accordez du temps à votre organisme pour qu'il puisse se reposer.
  3. Alterner eau froide et chaude sous la douche
    Beaucoup de sportifs prennent une douche glacée après la séance. C'est extrême bien sûr, mais vous pourriez parfaitement passer de l'eau chaude à froide sous la douche. Cette alternance favorise l'irrigation des muscles, qui se remettent plus vite et mieux de l'effort, et souffrent moins par la suite.
  4. Bien s'hydrater
    L'hydratation contribue elle aussi au rétablissement de l'organisme. L'eau transporte en effet les vitamines et les minéraux vers les différents organes et tissus.
  5. Ne pas rester immobile
    Quand les muscles sont raides, il est important de continuer à bouger un peu. Moins on bouge, plus la situation empire. Généralement, les douleurs les plus aiguës sont ressenties après 24 heures, alors essayez de pratiquer une forme d'activité physique légère, par exemple un peu de marche.
  6. Alterner différents entraînements musculaires
    Si vous faites des séances de musculation pure, alternez toujours entre les exercices pour les bras, les épaules, le ventre, les jambes, etc. Après un effort intense, accordez toujours aux muscles 2 jours de repos. Si vos biceps vous font encore souffrir d'un entraînement d'avant-hier, laissez-leur suffisamment de temps pour se reposer et exercez plutôt les jambes. Saviez-vous que même les phases de repos permettaient d'engranger une progression?? En effet, des entraînements trop rapprochés empêchent le corps de s'adapter, et les performances sportives en pâtissent généralement. Seuls les sportifs chevronnés échappent à ce phénomène.
  7. Apprenez à connaître votre corps
    Le sport est un moyen tout indiqué pour apprendre à identifier ce qui est bon pour le corps et ce à quoi il faut prendre garde. C'est pour le débutant, surtout, une façon intéressante de mieux discerner (les limites de) son corps. Sachez aussi que le pousser jusqu'à sa limite n'est pas nécessairement mauvais : une sensation d'inconfort n'est pas grave, mais il n'est pas utile d'aller jusqu'à éprouver de la douleur.
  8. Automassage après la séance
    Si vous ressentez des raideurs après le sport, massez les muscles douloureux, par exemple avec une balle de tennis ou des rouleaux de massage en mousse spécialement étudiés à cet effet. On les dépose au sol et il faut les faire rouler à l'aide des muscles. Si vous estimez avoir mérité une récompense, accordez-vous ponctuellement une séance de massage. Cela fait énormément de bien et c'est formidable pour pétrir correctement tous les muscles.