Témoignages
Stephen
« Avec WW, je maîtrise mon alimentation en toute décontraction et je me sens bien, tout simplement. »
Publié 21 avril 2022

Stephen, 41 ans

C’est une photo de vacances qui a poussé Stephen à rejoindre WW. Après d’innombrables régimes, cet enseignant en école primaire a ainsi enfin réussi à passer sous la barre des 100 kilos. Aujourd’hui, il gère son poids avec décontraction. En plus de WW, sa nouvelle passion l’y aide : le yoga.

Stephen, membre de WW, se tient dans un salon

Été, soleil, air de la montagne : en 2015, j’ai réalisé mon rêve de voir le Mont-Blanc en vrai. Nous nous sommes rapprochés du sommet en téléphérique. Là, j’ai voulu prendre une belle photo souvenir, je me suis assis sur un rocher et j’ai affiché un grand sourire devant l’appareil photo. Lorsque j’ai regardé la photo, j’ai été horrifié par mon embonpoint. Je ne me plaisais plus du tout et je ne me sentais pas bien.

J’ai donc commencé par un régime FdH (« Mange la moitié »). Je me suis beaucoup restreint, j’ai mangé peu pendant des semaines, j’ai renoncé aux sucreries, aux pizzas et autres. Je n’ai pourtant perdu que deux kilos et même pour cela, il m’a fallu une éternité. C’était assez frustrant.

Un jour, j’ai entendu parler de WW dans mon entourage et je me suis dit : « Essaye ça ».

Passer sous la barre des 100 kilos grâce à WW

Aujourd’hui, je suis très heureux de l’avoir fait. Avec WW, j’ai vraiment perdu beaucoup de poids et je suis enfin passé sous la barre magique des 100 kilos. Je suis désormais satisfait de mon poids et je me sens bien dans mon corps. Je ne suis pas super mince, mais ce n’est pas non plus ce que je veux. Il est important pour moi de me sentir bien dans mon corps et d’aborder les thèmes de l’alimentation et du poids de manière détendue.

WW m’aide beaucoup pour cela. Il n’y a pas de contrainte ni d’interdit, tout est permis, même les péchés supposés mortels comme les sucreries ou un fast food. L’astuce, c’est le suivi – cela me permet de toujours savoir où j’en suis en termes de points et de savoir de quelle marge je dispose encore. Ce que je trouve super motivant, c’est que je peux obtenir des points supplémentaires pour mon budget hebdomadaire en buvant beaucoup d’eau, en mangeant plus de fruits et de légumes ou en faisant plus d’exercice. Lorsque je saisis ces données dans l’outil correspondant, l’app calcule automatiquement les points supplémentaires et les crédite sur mon budget de points. J’ai également beaucoup de plaisir à échanger avec la communauté et cela m’aide lorsque les choses ne vont pas très bien et que j’ai pris un ou deux kilos.

Le facteur bien-être de WW

Avec WW, j’ai enfin appris à gérer mon poids de manière plus détendue. En effet, l’accent n’est pas mis uniquement sur la perte de poids, mais sur le fait de se sentir bien. Et pour cela, il faut non seulement manger sainement, mais aussi et surtout faire de l’exercice et avoir un bon état d’esprit.

Stephen, membre de WW, fait du yoga

Par exemple, le sport doux me fait énormément de bien. Je fais du yoga depuis un certain temps et je sens que cela me rend plus détendu et plus serein, ce qui a également un effet positif sur mon appétit : je ne dois plus manger autant et il m’est facile de remplacer mes anciennes orgies de sucreries par des repas de fruits tout aussi délicieux, mais beaucoup plus sains.

Rester décontracté

Entre-temps, mes ami·e·s et connaissances ont remarqué que quelque chose avait changé chez moi. Je reçois beaucoup de commentaires positifs. Cela me fait plaisir et me motive évidemment à continuer. Ce n’est pas vraiment difficile grâce aux nombreux outils pratiques et à la formidable communauté.

L’un de mes outils préférés est le Check-in Wellness. Il me montre les données importantes pour toute la semaine en un coup d’œil. Je vois par exemple mes objectifs hebdomadaires, mon budget de points pour la semaine et ce que j’ai déjà réalisé, par exemple pour mes objectifs sportifs.

 Stephen, membre de WW, lit le journal

J’aime aussi beaucoup la fonction de suivi de la consommation d’eau. Elle m’indique exactement quelle quantité je dois encore boire pour atteindre mon quota. C’est très pratique, car j’ai tendance à ne pas boire suffisamment. Maintenant, j’ai une meilleure vue d’ensemble et il m’est plus facile d’atteindre mes objectifs quotidiens. Je recommande désormais WW à toutes les personnes qui souhaitent faire quelque chose pour leur corps et leur bien-être – quelques collègues se sont déjà inscrites. Il y en aura certainement d’autres.