Que signifie avoir le sommeil léger?

Bien que vous ne risquiez jamais de ne pas entendre votre réveil-matin, il y a certainement des inconvénients à avoir un sommeil léger.

Vous vous réveillez constamment à cause du moindre bruit, de la moindre lumière ou même de la moindre odeur? Si c’est le cas, vous pouvez considérer que vous avez le sommeil léger.

De manière générale, une personne au sommeil léger se réveille facilement la nuit en raison de changements, même minimes, dans son environnement. Les changements les plus courants qui provoquent le réveil sont les suivants :

  • Les sons – même les plus faibles, provenant de l’intérieur et de l’extérieur
  • La lumière – telles que les phares de voiture de l’extérieur ou la lumière sous le pas d’une porte fermée
  • Les odeurs – comme celles d’une personne qui cuisine

Le fait que vous ayez un sommeil léger, profond ou entre les deux dépend souvent de ce que l’on appelle votre « seuil d’éveil ». Il s’agit essentiellement de l’intensité nécessaire pour qu’un stimulus réveille un dormeur. Les personnes au sommeil léger ont généralement un seuil bas, ce qui signifie que même un stimulus de faible intensité peut les réveiller. Cela peut conduire les personnes au sommeil léger à souffrir à la fois d’un manque de sommeil en ce qui concerne la quantité et la qualité.

Les stades du sommeil

La compréhension des stades du sommeil est un élément important pour comprendre pourquoi certaines personnes ont le sommeil léger. Au cours d’une nuit moyenne, nous passons par des cycles de 90 minutes de sommeil lent et de sommeil paradoxal. C’est pendant le sommeil paradoxal que nous connaissons le sommeil le plus profond et le plus réparateur et que nous rêvons.

La théorie est que les personnes qui ont le sommeil léger ne passent pas aussi souvent par les stades de sommeil profond pendant la nuit, ou même qu’ils ne les atteignent pas du tout. Pendant les stades de sommeil légers, nous sommes beaucoup plus sensibles aux stimulus environnementaux. Si les personnes qui ont le sommeil léger n’entrent pas dans un état de sommeil paradoxal, elles ne bénéficient pas non plus d’un sommeil profond et réparateur.

L’âge joue également un rôle dans le temps passé en sommeil profond, car plus nous vieillissons, moins nous passons de temps en sommeil paradoxal. En conséquence, les personnes âgées sont plus nombreuses à se plaindre d’avoir le sommeil léger.

Autres facteurs qui influencent le sommeil

Les médecins ont également découvert que les différences dans la façon dont les gens réagissent pendant le sommeil peuvent être liées à des pics d’ondes cérébrales appelés « fuseaux du sommeil ». En général, les fuseaux du sommeil sont censés protéger le cerveau des stimulus externes comme le bruit. Lorsqu’une personne produit davantage de fuseaux de sommeil, elle est moins susceptible de réagir aux stimulus et de dormir plus profondément. Malheureusement, d’autres recherches sont nécessaires pour confirmer ces résultats et les scientifiques doivent encore trouver le moyen de favoriser la production de plus de fuseaux de sommeil.

Parmi les autres facteurs contribuant au sommeil léger, citons la génétique et les troubles du sommeil non diagnostiqués. Certains facteurs liés au mode de vie peuvent également avoir un impact sur le seuil d’éveil d’une personne. Il s’agit notamment du temps d’éveil d’une personne pendant la journée et de son état d’esprit avant de s’endormir. Par exemple, une personne qui est anxieuse avant d’aller se coucher peut être réveillée plus facilement.

Ainsi, alors que de nombreuses personnes attribuent la mauvaise qualité de leur sommeil au fait qu’elles ont tout simplement le sommeil léger, il serait en fait plus bénéfique de chercher à savoir pourquoi elles ne parviennent pas à trouver un sommeil profond. La bonne nouvelle est que pour de nombreux dormeurs au sommeil léger, il existe plusieurs facteurs sur lesquels ils peuvent agir et qui peuvent améliorer la qualité de leur sommeil.

Si les bruits vous empêchent de vous endormir ou de rester endormi :

  • Pensez à essayer les bouchons d’oreille. Même s’il faut un peu de temps pour s’y habituer, les bouchons d’oreille peuvent faire des merveilles pour les personnes ayant le sommeil léger. Pour trouver les bouchons d’oreille qui vous conviennent le mieux, testez quelques styles ou matériaux différents.
  • Pensez à écouter un bruit blanc ou une musique apaisante. Cela peut sembler contre-intuitif, mais un stimulus apaisant constant peut rendre une personne moins réactive aux autres sons pendant son sommeil.

Si les lumières vous réveillent :

  • Pensez à essayer un masque pour les yeux. Comme les bouchons d’oreille, il faut un peu de temps pour s’y habituer, mais les masques peuvent aider à bloquer les lumières qui réveillent les dormeurs au sommeil léger.
  • Pensez à investir dans des rideaux occultants. Si vos rideaux ne suffisent pas à bloquer la lumière, des rideaux occultants devraient faire l’affaire.
Améliorez votre routine du coucher

Pratiquer une bonne hygiène du sommeil peut faire la différence entre atteindre un sommeil profond ou non.

  • Essayez de respecter un horaire de sommeil régulier, c’est-à-dire de vous coucher et de vous réveiller à peu près à la même heure chaque nuit.
  • Évitez la caféine et l’alcool avant de vous coucher, car ils peuvent vous empêcher d’atteindre le sommeil paradoxal profond.
  • Évitez l’exposition à la lumière bleue avant de vous coucher. Cela inclut tous les écrans tels que les téléphones, les ordinateurs et les téléviseurs. La lumière bleue de ces appareils imite la lumière du jour et empêche le cerveau de sécréter de la mélatonine, une hormone essentielle au sommeil.
  • Envisagez de pratiquer la méditation ou d’autres activités relaxantes pour calmer votre esprit avant de dormir.

Il faut noter que les personnes au sommeil léger ne souffrent généralement pas de troubles tels que l’insomnie. Toutefois, si votre manque de sommeil de qualité affecte votre vie de manière importante, une visite chez votre médecin pourrait être bénéfique. Ce dernier peut recommander une étude du sommeil pour détecter d’éventuels troubles du sommeil ou proposer des médicaments pour favoriser un sommeil plus profond.

En somme, avoir le sommeil léger peut être frustrant. Mais heureusement, les recherches montrent que la plupart des causes du sommeil léger peuvent être évitées par de simples modifications du mode de vie et de l’environnement.