Chronique d’une WetWet : introduction + épisode 1

Par un concours de circonstances heureuses et favorables, Weight Watchers a croisé mon chemin. Un signe pour revoir mon alimentation, réapprendre à manger et dire au revoir aux kilos en trop ? Moi qui n’ai jamais réussi à perdre des kilos sans les reprendre quelques temps après ; vais-je réussir à m’en débarrasser enfin ? Après une période de réflexion (et tant de tentatives de rééquilibrage alimentaire !), je décide de m’y mettre.

 

En faisait connaissance avec le programme, je découvre aussitôt que Weight Watchers a un sens fort de la communauté. Les encouragements, les recettes, les résultats comme les dérapages sont partagés. Cerise sur le gâteau, exit les complexes de chacun : car la communauté est réservée aux abonnés ! Je décide alors de partager avec vous mon expérience. Ce journal s’adresse à tous : celles et ceux qui ont déjà suivi le programme, ceux qui sont en chemin vers (la gloire) le rééquilibrage alimentaire, ainsi que les timides (comme moi) qui débutent et ont envie d’y croire.

Retrouvez ma chronique tous les mois sur WeightWatchers.fr, afin de vivre mon expérience Weight Watchers !

L'épisode 1 par ici >>>

L'épisode 2 : cliquez ici >>>

L'épisode 3 est ici >>>

L'épisode 4 : cliquez ici >>>

L'épisode 5 : par ici >>

 

Avant de connaitre Weight Watchers

 

Dans ma famille, comme dans beaucoup d'autres, pour peu que vous habitiez loin, vous vous retrouvez chouchouté(e) par tous : on vous invite systématiquement quand on cuisine un repas traditionnel (soit environ une fois/semaine), on vous prépare des provisions au cas où on ne vendrait plus de nourriture sur terre ; ainsi vous rentrez chargé(e) d'innombrables Tupperwares ! « Naturellement », de cette générosité débordante émane un penchant infaillible pour les calories ! (Ah et j'oubliais, dans mon cas, on me ramène les fameux gâteaux mielleux chaque fois que quelqu’un revient du pays (même si c’est l’oncle du voisin !)

Ce n’est pas faute d’avoir essayé !

Si je n’ai jamais suivi de régime prescrit par un médecin, combien de fois je me suis levée le matin avec la résolution de perdre du poids. Si je n’ai pas de mal à respecter cette volonté, il faut toujours qu’un événement (ou la succession d’événements) me fasse perdre le rythme. Et pour être tout à fait honnête, je n’ai jamais eu une morphologie très fine. Depuis toute petite, j'ai toujours été gourmande !

 

La période de stabilisation que je m’étais fixée n’a pas été concluante. Car avec du recul, le plus dur a été de les reprendre, ces kilos perdus. Doucement. Progressivement. Sûrement.

J’en suis ressortie avec un constat global : j’ai besoin d’être soutenue et accompagnée, sans pour autant qu’on me dicte ce que je dois manger, quand faire du sport... J’ai besoin d’un programme qui « me comprend » : c’est-à-dire qui me laisse (avant tout) une marge de manœuvre. Car je l’affirme : suis gourmande, et pour moi, manger est un vrai plaisir !

C’est précisément à ce moment que Weight Watchers arrive dans ma vie…

Au menu de notre rendez-vous mensuel, je vous convie à déguster :

  • En entrée, ce que j'ai appris le mois précédent : le bilan du programme
  • En plat consistant : l’apprentissage que nous faisons sur nous-mêmes (moi, capable de manger des fruits et légumes ?!), les difficultés (les tentations, chaque jour !), l’épanouissement personnel (découvrir des parties du corps auxquelles on n’avait jamais prêté attention, comme l’éventualité d’avoir des muscles !)
  • En fromage : les anecdotes comme les courbatures du lendemain du sport, la fin des points journaliers lorsqu’on se pointe devant cette vitrine de macarons, la fierté le jour de la pesée (ou pas). 
  • En dessert surprise : le conseil d'une coach