Alimentation

Lumières, caméra, publiez!

Découvrez comment prendre des photos de plats dignes d’Instagram.

Tout le monde aime une bonne photo d’aliments. Bien exécutées, ces images peuvent vous donner instantanément envie de manger le plat de la photo et, très bien exécutées, elles peuvent presque vous y faire goûter.

Nous avons tous essayé de prendre des photos d’un brunch ou d’un repas des Fêtes sur nos téléphones, d’appliquer un filtre Instagram et de les publier – mais, comment pouvons-nous sortir le grand jeu en ce qui concerne nos photos sur Instagram? Nous avons demandé l’avis de quelques pros. Et ne vous inquiétez pas, vous n’avez pas besoin d’acheter une caméra ou des gadgets de luxe. Tout ce dont vous avez besoin, c’est votre téléphone (et de délicieux repas, bien sûr!).

« La photographie des aliments est une question de détails », explique Natasha Ponomaroff, directrice principale du marketing à Instasize.

 

Elle nous fait part des cinq conseils suivants afin de prendre de bonnes photos de repas : 

 

1. Assurez-vous de l’attrait de la nourriture.

« Le goût n’est pas tout ce qui compte, pas même avec la nourriture, » dit-elle. « Lorsque la seule façon d’atteindre le cœur de vos abonnés est par leur vue, la façon dont la nourriture est présentée devient l’un des facteurs les plus importants. »

 

Si la nourriture que vous photographiez a été mise en place par un chef professionnel, cela règle la moitié de vos problèmes, affirme Ponomaroff. « Mais, que se passe-t-il s’il s’agit d’un burrito ou d’un hamburger délicieux (mais pas très bien présenté) que vous voulez vraiment partager avec vos abonnés? C’est là qu’intervient votre sens artistique. L’un des avantages de mettre en place, ou d’arranger la nourriture vous-même dans l’assiette, c’est que vous pouvez ajouter et disposer des éléments selon votre esthétique. »

 

2. Servez-vous de ce qui est disponible.

« Un mur de briques se révèle être une excellente toile de fond. La salière et la poivrière se trouvant sur la table peuvent ajouter la touche finale à la photo », dit-elle.

 

3. Trouvez votre lumière.

« Peu importe ce que vous photographiez, la lumière demeure votre meilleure amie, » dit-elle. « Au restaurant? Choisissez une table près de la fenêtre. Rien ne surpasse la lumière naturelle pour donner à votre photo le type d’éclairage parfait qui est impossible à reproduire. Si vous êtes au restaurant ou si vous avez d’autres sources de lumière que vous pouvez manipuler, éclairez votre nourriture sur le côté pour en faire ressortir les multiples textures. »

 

4. Pensez au cadre.

« Cela dépendra de votre esthétique et de ce que vous voulez mettre en valeur de la nourriture que vous photographiez. Voulez-vous avoir une vue d’ensemble d’une table occupée ou souhaitez-vous mettre en vedette un plat? Lorsqu’il y a plus d’éléments attirant l’œil dans le haut de votre assiette, comme cela se produit pour une salade, faites une photo à plat [prenez la photo directement à partir du haut, comme si vous étiez un oiseau survolant le plat]. Pour des aliments en hauteur et qui ont plusieurs étages et beaucoup de détails, comme un hamburger, prenez la photo de côté. »

 

5. Faites des retouches.

« Lorsque l’éclairage et l’angle sont bons, il est possible que vous n’ayez pas besoin des éléments sensationnels supplémentaires apportés avec un filtre », dit-elle. Ponomaroff ajoute cependant que si vous modifiez la photo, vous voudrez peut-être ajuster la netteté, car vous voudrez conserver une grande quantité de détails dans vos photos.
 

La Cyphers Agency et son équipe de marketing numérique (composée de Kristin Dyak, directrice du marketing numérique, et de Bridget Brady et Kelly Flanagan, coordonnatrices du marketing numérique) suggèrent de trouver une application de retouche photo qui vous plaît, et de la maîtriser.

 

« Il existe une tonne d’applications de ce genre parmi lesquelles choisir, il est donc important d’en trouver une qui non seulement propose les fonctions dont vous avez besoin, mais qui est aussi simple à utiliser. »

 

De plus, Dyak, Brady et Flanagan offrent les deux conseils suivants :

 

Prenez beaucoup plus de photos que vous pensez en avoir besoin 
 

« On ne peut jamais avoir trop de photos! C’est toujours possible de les supprimer, alors notre règle d’or est de prendre deux fois plus d’images que ce que vous pensez nécessaire, et de vous assurer de les prendre sous des angles légèrement différents, avec des éclairages variés et de nouvelles mises en place, s’il y a plus d’un objet dans la photo. »

 

N’ayez pas peur d’improviser
 

« Disposer de la nourriture partout et se servir d’objets se trouvant dans le bureau comme éléments architecturaux nous a beaucoup aidés. Par exemple, lors d’une séance photo avec des céréales durant laquelle nous ignorions le temps que cela prendrait, nous avons froissé des essuie-tout au fond des bols pour donner l’impression qu’il y avait du lait dans ceux-ci, sans mettre en péril la texture croquante des céréales. »

 

Vous pouvez improviser de cette façon lorsque vous disposez des aliments pour les prendre en photo. Cindy Hemming, qui gère le blogue Living for the Sunshine, dit que son meilleur conseil est d’ajouter d’autres éléments à la photo pour rajouter de la couleur et de la texture.

« Un bol ou une assiette solitaire crée une image moins intéressante, » dit-elle, « mais l’ajout d’éléments liés au plat attire l’attention sur votre photo. Ces éléments peuvent être des planches à découper, des serviettes de table, des ustensiles, un verre ou une tasse, des ingrédients éparpillés autour du plat, ou même une main qui apparaît dans la photo pour prendre une bouchée. »