Comment le repos et la digestion vont de pair

Manger, dormir, répéter. Renseignements d’experts concernant les répercussions du sommeil sur la digestion – et vice versa

Si vous vous êtes déjà demandé comment le sommeil et la digestion travaillent de concert ou pourquoi on vous a dit de ne pas vous coucher le ventre plein, nous avons des réponses pour vous.

Comment le sommeil et la digestion vont-ils de pair?

« Lorsque vous dormez, l’ensemble de votre corps (y compris votre cerveau) se repose, mais traite également les événements de votre journée. Cette période de repos est consacrée à enregistrer les éléments importants, à créer de nouveaux souvenirs, à nettoyer le surplus de débris et à rétablir votre cerveau et votre corps. Considérez le sommeil comme un processus naturel de détoxification que votre corps effectue chaque nuit lui-même », explique la Dre Uma Naidoo, psychiatre nutritionniste formée à Harvard, chef professionnelle, spécialiste de la nutrition et auteure de This is Your Brain on Food.

Et tout ce travail que votre corps effectue pendant votre sommeil inclut la digestion.

« Quand vous dormez, votre corps continue de digérer les aliments que vous avez mangés; inconsciemment, votre système digestif fonctionne toujours, mais à un rythme beaucoup plus lent », affirme-t-elle.

Et une bonne nuit de sommeil est essentielle pour permettre au corps d’amorcer un certain nombre de processus et pour assurer la santé globale à long terme.

La Dre Naidoo explique : « Les recherches démontrent que le sommeil améliore non seulement le système immunitaire, le niveau de productivité, l’état cardiaque ainsi que la santé mentale et émotionnelle, mais qu’il a également une incidence considérable sur l’obésité. Un mauvais sommeil est étroitement associé à la prise de poids selon une étude approfondie, démontrant que les enfants et les adultes qui ont un sommeil de courte durée avaient respectivement 89 % et 55 % plus de chances de développer l’obésité. »

Pourquoi m’a-t-on dit que dormir le ventre plein est mauvais?

Plusieurs facteurs peuvent perturber la qualité de votre sommeil et se coucher juste après un repas peut être l’un d’entre eux.

« Des recherches démontrent que manger juste avant d’aller au lit peut causer des problèmes de sommeil et même des brûlures d’estomac », indique la Dre Naidoo. « Pendant le sommeil, le système gastro-intestinal ralentit, la plupart du temps, la salivation est diminuée et la contraction primaire de l’œsophage n’est pas fréquente, ce qui entraîne une prolongation de la clairance acide pendant le sommeil. En français? Votre corps a plus de difficulté à digérer pendant votre sommeil et doit y consacrer beaucoup plus de temps et d’efforts. »

Comme pour tout ce qui concerne la nutrition, ajoute-t-elle, la qualité des aliments que vous mangez peut évidemment faire la différence. Certains aliments, tels que les aliments pauvres en fibres, les produits hautement transformés ou sucrés, peuvent vous énerver et vous empêcher d’atteindre un sommeil de bonne qualité.

La Dre Naidoo conseille également d’éviter la caféine après 14 h et d’arrêter la consommation d’alcool quelques heures avant le coucher.

Obtenez plus de renseignements concernant l’incidence de la caféine sur votre sommeil ici.

« L’alcool ne vous aide pas à vous endormir, il perturbe les phases du sommeil », ajoute-t-elle.

Apprenez-en plus sur les raisons pour lesquelles l’alcool diminue la qualité du sommeil ici.

Existe-t-il un intervalle idéal entre le dernier repas et l’heure du coucher?

En plus de ces règles concernant la caféine et l’alcool, il est préférable de prendre son dernier repas de la journée environ trois heures avant de se coucher, affirme la Dre Naidoo, pour laisser suffisamment de temps à la digestion et réduire la probabilité de souffrir de problèmes comme les brûlures d’estomac.

« Pour profiter d’une santé physique et mentale optimale, nous devrions respecter autant que possible le rythme circadien de notre propre corps », déclare-t-elle.

Aller se coucher trop tôt après avoir mangé peut entraîner un reflux des aliments de l’estomac vers l’œsophage, explique-t-elle.

Mais que faire si vous mangez tôt et que vous avez faim avant de vous coucher?

« Si vous avez soupé plus tôt et que vous avez faim avant de vous coucher, un conseil est de boire un verre d’eau ordinaire et d’attendre cinq à dix minutes », indique la Dre Naidoo. La faim est en partie contrôlée par l’hypothalamus dans le cerveau, explique-t-elle, et nos signaux de faim et de soif peuvent être confondus, donc un verre d’eau peut faire l’affaire.

Conseil en prime : des nutriments pour favoriser un sommeil de qualité

Bien qu’il y ait beaucoup de choses que vous puissiez faire pour avoir une bonne nuit de repos – réduire le temps passé devant l’écran, faire de l’exercice, garder la chambre au frais –, il est également important que vous obteniez les bons nutriments. Voici les trois principaux nutriments que recommande la Dre Naidoo pour lutter contre l’insomnie et favoriser un sommeil sain :

  • Mélatonine : « La mélatonine est essentielle pour obtenir un bon sommeil », affirme la Dre Naidoo. « Cette hormone est produite par la glande pinéale en réponse à l’obscurité. Elle est située au milieu du cerveau et fonctionne selon les rythmes du soleil. On la retrouve dans les cerises acidulées, les asperges, les champignons, les œufs, le poisson et les noix. »
  • Magnésium : « Il a été démontré que le magnésium favorise un sommeil profond et réparateur, notamment en maintenant des niveaux sains de GABA – un neurotransmetteur qui favorise la relaxation et une bonne nuit de repos. Les sources de ce nutriment sont les pois chiches, les légumes verts feuillus, les noix, les flocons d’avoine et les bananes. »
  • Tryptophane : Il s’agit d’un acide aminé qui est un précurseur de la sérotonine, une hormone qui vous fait vous sentir détendu, explique la Dre Naidoo. « On le trouve dans la dinde, le poulet, les edamames et les pois chiches. »