Adoptez l’autocompassion : parlez-vous comme si vous étiez une amie
Un peu d’amour-propre peut vous emmener loin.
Publié 26 janvier 2022

Le nouveau programme PersoPoints de WW vous aide à perdre du poids et à ne pas le reprendre

‏‎

PersoPoints est notre programme le plus personnalisé à ce jour : aucun plan n’est identique à un autre! Le vôtre sera conçu spécialement pour vous, afin d’atteindre vos objectifs personnels de perte de poids, tout en vous permettant de manger les aliments que vous aimez et de vivre comme vous le souhaitez.

Apprenez-en plus ici!

Parlez-vous comme si vous étiez une amie

Vous avez une rechute et vous vous le reprochez durement. Votre amie a une rechute et vous lui remontez instantanément le moral pour qu’elle persévère. Pourquoi ce changement d’attitude? Des études montrent que d’éprouver de la compassion envers nous-mêmes, comme nous le ferions envers cette même amie, nous aide à surmonter les obstacles de manière à atteindre nos objectifs. Parce qu’au bout du compte, c’est la vie et nous sommes tous humains. En faisant preuve de gentillesse et de patience envers nous-mêmes, plutôt que de nous juger et nous critiquer, nous sommes en mesure d’apporter un réel changement et d’essayer de nouvelles choses.

Trois faits saillants

1. Les personnes qui se comportent avec gentillesse et compassion envers elles-mêmes après avoir trop mangé sont plus susceptibles de continuer à aller de l’avant, au lieu de se blâmer.

2. Les personnes qui ressentent de l’autocompassion ont également tendance à mieux accepter leur corps et leur poids.

3. Des études montrent que lorsque nous faisons preuve de compassion envers les autres et que nous le remarquons, nous sommes plus susceptibles d’être compatissants envers nous-mêmes5.

Une technique à essayer

La prochaine fois que vous aurez de la difficulté, pensez à la façon dont vous traiteriez un ami dans la même situation.

1. Première étape

Votre amie déprime, parce qu’elle a mangé plus – BEAUCOUP plus – que prévu. Que lui diriez-vous? Et quel ton emploieriez-vous?

Exemple : « Tu es très dure avec toi-même. Il est normal de déraper. Tu te remettras sur la bonne voie dès demain. »

2. Deuxième étape

Vous déprimez, parce que vous avez mangé plus – BEAUCOUP plus – que prévu. Que vous diriez-vous? Et quel ton emploieriez-vous?

Exemple : « Arg! Pourquoi ne puis-je jamais m’engager à quoi que ce soit? Je ne vais jamais perdre de poids! Pourquoi même essayer? J’ai échoué encore une fois. »

3. Troisième étape

Y a-t-il une différence entre les deux? Pourquoi? Qu’est-ce qui changerait si vous vous parliez de la même façon que vous parlez à une amie? Comment vous parleriez-vous?

Exemple : « C’est normal. Ce sont des choses qui arrivent et personne n’est parfait. Je préparerai les repas demain et je trouverai des recettes à base d’aliments ZéroPoint. »