Témoignages

Sophie, -27 kg

Publié 8 avril 2022

Sophie, Genève, 36 ans, -27 kg*

*Avec WW, tu peux perdre jusqu’à 1 kg par semaine. Les résultats de perte de poids peuvent varier d’une personne à l’autre et ne peuvent être garantis.

« Aujourd’hui, tout ça c’est fini. Fini de me cacher et de me priver de vivre! Je suis fière de moi. Fière de ce que j’ai accompli et de la personne que je suis. Aujourd’hui j’assume complètement mon handicap ! »

Sophie a passé sa vie à se battre contre son corps et à faire la guerre aux kilos. Un combat qui a eu raison de sa confiance en elle et de sa santé. Jusqu’au jour où elle a décidé d’en finir avec le cercle vicieux des régimes, de l’effet yo-yo et d’une vie de frustration. Aujourd’hui grâce à WW elle a fait la paix avec son corps, s’assume avec son handicap et commence à 35 ans une vie heureuse, épanouie et en pleine forme.

Dans ma famille, on n'a jamais vraiment fait attention à l’équilibre alimentaire. On mangeait super gras et riche et résultat j’ai toujours été en surpoids. Quand je suis partie de la maison pour m’installer seule, c’est la taille des portions qui est devenue problématique. Seule à la maison je n’avais pas de garde-fou, personne pour voir si je mangeais une assiette ou toute la casserole de pâtes.

La nourriture était clairement devenue une récompense. Je mangeais pour le plaisir de manger, pour la satisfaction que ça me procurait, pour oublier mes soucis et pas parce que j’avais faim.

En savoir plus sur l'histoire de Sophie en vidéo

Des problèmes physiques liés au surpoids

Puis j’ai commencé à avoir des problèmes physiques. Je porte une prothèse de jambe et je n’arrivais plus à la supporter. En plus de cela, ma hanche et mon pied me faisaient souffrir. Ça m’a fait réfléchir. Et au début du confinement, j’ai paniqué. Je me suis vue seule chez moi, coincée avec mon frigo et sans la possibilité d’aller au yoga.

J’ai réalisé que si je ne prenais pas les choses en main, j’allais aller droit dans le mur. J’avais atteint un poids beaucoup trop élevé pour ma taille et pour ma prothèse et tout devenait compliqué. Il fallait que je fasse quelque chose.

Une vie de régimes

Aussi loin que je m’en souvienne, j'avais fait des tentatives de régimes pour perdre du poids, sans aucun succès. C’était un combat permanent, contre moi et contre mon corps.

Pendant les régimes, c’était frustration et privations et entre, c’était les kilos qui revenaient et ma confiance en moi qui en prenait un coup. Un cercle infernal dont je pensais honnêtement ne jamais pouvoir sortir. Jusqu’à ce déclic lié au confinement.

Membre WW Sophie souriant devant la caméra.

Le succès, enfin, grâce à WW

J’ai décidé de m’inscrire chez WW. Ça a été un changement de perspective complet. Pour la première fois, j’ai arrêté de faire la guerre à mon corps, mais j’ai appris à lui faire du bien et ça, ça fait toute la différence.

J’ai suivi le programme WW assidûment et j’ai perdu 27 kilos en une année et demie. Je me suis vraiment transformée. Et pas seulement physiquement.

Un nouveau rapport à la nourriture


Mon rapport à l'alimentation a complètement changé. Tout d’abord, j’ai retrouvé ma faim. Ça faisait des années que j’avais perdu cette sensation. Aujourd’hui j’arrive à table avec de l'appétit, pas seulement avec l’envie de manger. Ce que je mets dans mon assiette a changé aussi. Je ne veux pas juste me faire plaisir, je veux faire du bien à mon corps.

Quand tu vis seule, tu as tendance à te dire « à quoi bon prendre du temps pour faire à manger que pour moi » et c’est débile !

La santé c’est important et on doit être la priorité de sa propre vie. WW m’a appris le plaisir de cuisiner et désormais j’adore me faire des bons petits plats. En plus j’ai découvert tellement de nouvelles saveurs, de nouveaux aliments et j’ai appris à faire des choix sains pour me faire plaisir sans me priver.

Membre WW Sophie souriant devant la caméra

Le début d’une toute nouvelle vie


Au fil des années je m’étais renfermée sur moi-même. Je voyais les autres avancer et faire leur vie et j’avais l’impression que je n’avais pas le droit au bonheur. Ma sœur s’est mariée, elle a eu un enfant et pendant ce temps, moi je n'avançais pas. Je portais mon corps comme un fardeau et ça gâchait ma vie.

Aujourd’hui, tout ça c’est fini. Fini de me cacher et de me priver de vivre! Je suis fière de moi. Fière de ce que j’ai accompli et de la personne que je suis. Aujourd’hui j’assume complètement mon handicap. Je n’ai plus honte de ma prothèse et des regards qu’on porte sur moi. Je mets des jupes et des shorts et je peux enfin dire que je suis bien dans ma peau.

Mais au-delà du physique, ces kilos en moins ont des répercussions énormes sur ma vie. Je sors de ma coquille, j’ose aller vers les autres. Je suis fan de moto et récemment je me suis inscrite à un club de bikers. Je n’aurais jamais osé avant. C’est une nouvelle vie qui commence et c’est génial !

Je compte bien rattraper le temps perdu, trouver un compagnon, fonder une famille et profiter à fond de la vie en pleine forme !

Cela pourrait aussi t'intéresser