Faits scientifiquement établis concernant le programme WW

Depuis plus de cinq décennies, WW a régulièrement et indépendamment démontré son efficacité. Découvre plus en détail ce que tu peux attendre de ce programme fondé sur la science.
Depuis le premier jour, WW s’est toujours appuyé sur la science.

Notre fondatrice, Jean Nidetch, avait au départ commencé par adopter un régime fondé sur des preuves, que préconisait le service de santé de la ville de New York. Après avoir essayé seule de perdre du poids, elle s’aperçut qu’il était plus facile de s’associer à d’autres personnes pour réussir. C’est ainsi qu’elle créa la puissante communauté de WW.

Depuis plus de 57 ans, WW est l'un des rares programmes commerciaux de perte de poids et de bien-être à s'appuyer sur des guides experts pour offrir des soins de premier ordre, en se classant régulièrement en tête des listes de recommandations des consommateurs et des professionnels.

Des chercheurs de l’université Johns Hopkins ont démontré que le programme WW était efficace pour aider les gens à mettre en pratique les recommandations de santé publique en matière de perte de poids et de mode de vie sain.

WW est recommandé par des experts, est fondé sur des preuves scientifiques et son efficacité a été scientifiquement établie.

Plus de 125 études publiées, dont plus de 35 essais randomisés, ont démontré l'efficacité de WW pour la perte de poids et l'amélioration du bien-être. En outre, il a été démontré que WW est efficace à long terme, tant chez les groupes de patients cliniques que dans la population générale du monde entier.

Au-delà de son efficacité, WW s'est avéré être une méthode de gestion du poids rentable. Comparé aux médicaments courants conçus pour favoriser la perte de poids, le remplacement d’aliments accompagné d’un programme axé sur le mode vie ou la pose d’un ballon gastrique, WW est plus économique. En outre, il a été démontré que le WW contribue à réduire les coûts des soins de santé

(Pour obtenir une liste complète des études publiées qui illustrent l’impact de WW, merci de consulter notre recueil d’études scientifiques.)

WW - une méthode reconnue pour une perte de poids durable

  • WW est au moins deux fois plus efficace pour perdre du poids que les régimes maison, les conseils du médecin, voire même les programmes cliniques de référence.1, 2, 3
  • WW est plus efficace pour les personnes pré-diabétiques souhaitant maigrir que les programmes relevant d’une initiative personnelle et il permet de contrôler beaucoup mieux la glycémie.4
  • Il a aussi été démontré que WW se traduisait par une perte de poids considérable et durable, non seulement un an, mais aussi deux ans plus tard. 64 % du poids perdu dans le cadre d’un programme WW de 52 semaines n’avait pas été repris au bout de deux ans. En outre, après deux ans, près de 40 % des personnes maintenaient une perte de poids de 5 % par rapport à la valeur de référence, un pourcentage important du point de vue clinique.5
  • WW est le traitement non chirurgical le plus économique pour maigrir.6

WW procure des bienfaits au-delà de la perte de poids.

Prévention du diabète de type 2 démontré et amélioration du contrôle de la glycémie chez les personnes diabétiques et pré-diabétiques.

  • Il a été prouvé chez les personnes en surpoids et obèses que WW aide à prévenir l’apparition du pré-diabète, avec une réduction relative du risque de 61 %, et à normaliser le taux de glycémie chez les personnes pré-diabétiques.7
  • Chez les personnes diabétiques, il a été démontré que, par rapport aux soins ordinaires, WW permettait de mieux contrôler le taux de glycémie (mesuré en taux de HbA1c). Sur le plan clinique, le contrôle du taux de glycémie d’un nombre beaucoup plus élevé de personnes prenant part au programme WW s’est nettement amélioré, et l’on sait que cela réduit les complications dues au diabète (soit, avec un HbA1c inférieur à 7 %, 24 % pour le programme WW contre 14 % pour un programme de soins standard).8
  • Chez les personnes pré-diabétiques, il a été démontré que WW permet d’obtenir une amélioration du taux de glycémie nettement meilleure que chez les groupes témoins au bout de six et douze mois.4

Une amélioration prouvée des habitudes alimentaires.

  • Il a été démontré que le programme WW réduit les fringales de 7,3 % et la faim de 24,1 %.9

Une amélioration prouvée de la qualité de la vie liée au poids.
  • Il a été démontré que le programme WW améliore la qualité de la vie de 19,4 % et celle du sommeil de 21,7 %, et qu’il accroît le bonheur de 4,6 %.9
  • Le programme WW pour les personnes atteintes de diabète (WW pour le diabète) se traduit par des améliorations nettement plus importantes de la qualité de la vie liée au poids que celles apportées par des programmes de soins standard.10

Retour vers le centre scientifique

Références :

  1. Global FS trial (actuellement non publié)
  2. Jebb SA, Ahern AL, Olson AD, et al. Primary care referral to a commercial provider for weight loss treatment versus standard care: A randomised controlled trial. Lancet. 2011;378(9801):1485–92.
  3. Pinto AM, Fava JL, Hoffman DA, Wing RR. Combining behavioral weight loss treatment and a commercial program: a randomized clinical trial. Obesity (Silver Spring). 2013;21(4):673-680.
  4. Marrero DG, Palmer KN, Phillips EO, Miller-Kovach K, Foster GD, Saha CK. Comparison of commercial and self-initiated weight loss programs in people with prediabetes: A randomized control trial. Am J Public Health. 2016;106(5):949-956.
  5. Ahern AL, Wheeler GM, Aveyard P, et al. Extended and standard duration weight-loss programme referrals for adults in primary care (WRAP): a randomised controlled trial. Lancet. 2017;389(10085):2214-2225.
  6. Finkelstein EA, Verghese NR. Incremental cost‐effectiveness of evidence‐based non‐surgical weight loss strategies. Clinical obesity. 2019 Apr;9(2):e12294.
  7. Ahern AL, Griffin SJ, Wheeler GM, Sharp SJ, Aveyard P, Boyland EJ, Halford JC, Jebb SA. The effect of referral to an open‐group behavioural weight‐management programme on the relative risk of normoglycemia, non‐diabetic hyperglycaemia and type 2 diabetes: Secondary analysis of the WRAP trial. Diabetes, Obesity and Metabolism. 2020 Nov;22(11):2069-76.
  8. O'Neil PM, Miller‐Kovach K, Tuerk PW, Becker LE, Wadden TA, Fujioka K, Hollander PL, Kushner RF, Timothy Garvey W, Rubino DM, Malcolm RJ. Randomized controlled trial of a nationally available weight control program tailored for adults with type 2 diabetes. Obesity. 2016 Nov;24(11):2269-77.
  9. myWW trial. Six-month single-arm trial conducted by the Medical University of South Carolina (PI: O’Neil, actuellement non publié)
  10. Holland-Carter L, Tuerk PW, Wadden TA, Fujioka KN, Becker LE, Miller-Kovach K, Hollander PL, Garvey WT, Weiss D, Rubino DM, Kushner RF. Impact on psychosocial outcomes of a nationally available weight management program tailored for individuals with type 2 diabetes: results of a randomized controlled trial. Journal of Diabetes and its Complications. 2017 May 1;31(5):891-7.