Le jeûne

Le jeûne comme break pour le corps et l’esprit ? Tu trouveras nos réponses ici.

Le mercredi des Cendres marque la fin du Carnaval et le début du Carême. Cette année encore, le jeûne est au cœur de la tendance. Peu importe que l’on souhaite éviter les aliments solides ou seulement certaines catégories d’aliments, comme les sucreries, l’alcool ou les Fast-Food. L’important n’est pas l’approche religieuse mais la façon plus consciente d’aborder la nourriture et le fait d’y renoncer. Certaines personnes cherchent à retrouver un équilibre émotionnel, d’autres à se désintoxiquer et d’autres encore à prendre un nouveau départ en matière d’alimentation.

Carême 2021 : quand jeûner ?

Le Carême traditionnel dure 40 jours. Il commence le mercredi des Cendres (soit le 17 février 2021) et se terminera à Pâques, le jeudi saint (le 29 mars 2021).

Quels sont les différents types de jeûne ?

Le plus connu est la méthode du jeûne selon Buchinger, également appelé régime jus ou jeûne thérapeutique. Il s’agit de consommer exclusivement des jus de fruits, de légumes ou de céréales frais, mais aussi du bouillon de légumes, du thé ou de l’eau tout au long de la journée. Il existe également d’autres types de jeûne, comme les cures de soupe ou de petit-lait. Lors de tout jeûne, il est recommandé de boire en grande quantité, de faire de l’exercice et de se détendre en pleine conscience. Car l’organisme commence par se stresser et beaucoup de personnes souffrent alors de maux de têtes, de légers vertiges, de troubles du sommeil et de mauvaise humeur. Après deux à trois jours, cependant, la période de jeûne commence véritablement et le moral remonte, on se détend et on retrouve un certain équilibre.

Un autre type de jeûne est le jeûne intermittent, où on alterne des phases de jeûne et des phases où l’on peut manger normalement. La durée des phases de jeûne varie selon le type de régime.

Les formes les plus populaires de jeûne intermittent sont aujourd’hui :

  • Le régime 5:2 : on consomme deux jours par semaine de 500 à 600 kilocalories et on mange normalement le reste du temps.
  • Le régime 16:8 : on jeûne pendant 16 heures et on mange ce que l’on veut durant les huit heures restantes.
  • Le EatStopEat (ou régime 24:0) : on jeûne pendant 24 heures une à deux fois par semaine.
  • Le régime 10en2 : on jeûne tous les deux jours.
  • Le régime 20:4 ou régime Warrior : on jeûne toute la journée et on se contente d’un repas copieux le soir.

Le mythe de la détox

D’un point de vue scientifique, il n’est pas nécessaire de détoxifier le corps à l’aide de régimes détox, dont le jeûne fait partie. Un corps humain en bonne santé se nettoie lui-même. Il excrète les substances indésirables par le foie, les reins, les intestins, la peau et la respiration. Aucune preuve scientifique ne permet cependant de prouver l’existence de déchets dans l’organisme. Les produits dits détox, comme les boissons, les poudres ou même les patchs sont chers et ne profitent qu’aux vendeurs.

Qui peut jeûner ?

Seules les personnes en bonne santé peuvent jeûner. Les personnes souffrant de maladies chroniques et celles qui prennent des médicaments puissants ne doivent pas jeûner, ou seulement sous surveillance médicale. Il en va de même pour les diabétiques, les personnes souffrant de dépression ou de maladies cardiaques, les femmes enceintes ou allaitantes, les enfants, les personnes de plus de 65 ans et les personnes dont le poids est insuffisant.

Le jeûne fait-il perdre du poids ?

Le jeûne ne permet pas de perdre du poids sur le long terme, bien que les kilos s’envolent assez rapidement. Mais, dès la fin du jeûne, ils reviennent tout aussi vite car l’alimentation habituelle n’a pas changé. Le jeûne ne doit pas être une forme d’alimentation pérenne, et il ne permet pas de perdre du poids durablement lorsqu’il est pratiqué sur une période limitée. À moins que la personne ne modifie son mode de vie en même temps. Autrement dit, pour perdre du poids durablement, il est nécessaire de modifier son alimentation.

Le jeûne peut cependant être un point de départ pour briser de mauvaises habitudes alimentaires ou même pour changer les habitudes quotidiennes.

Le jeûne et WW sont-ils compatibles ?

Le programme WW recommande de ne pas jeûner car il n’existe aucune preuve des éventuels effets, positifs ou négatifs, du jeûne sur la santé à court et à long termes. Il est cependant possible d’adopter certains des principes du jeûne intermittent et de les adapter au programme si on le souhaite.

Le jeûne intermittent se base sur la réduction de l’apport calorique sur une certaine période. Cela est tout à fait compatible avec le principe du budget SmartPoints®.

Tout est une question de flexibilité, avec des jours « riches » et d’autres plus « pauvres ». Commence par additionner tes SmartPoints journaliers et hebdos et considère le résultat comme ton budget de la semaine. Maintenant, pense aux jours de la semaine à venir où tu penses avoir besoin de davantage de SmartPoints, comme par exemple le week-end où tu voudras peut-être boire de l’alcool ou manger à l’extérieur.

Lors des journées plus calmes, en planifiant correctement tes repas, tu pourras t’en sortir avec moins de SmartPoints. De cette manière, tu couvriras toujours tes besoins nutritionnels quotidiens, tout en t’accordant davantage de liberté les jours où tu as besoin d’une marge de manœuvre.