Vivre sainement

Comment transformer le stress en motivation

Apprends à utiliser le stress pour améliorer ta vie !

Fais du stress ton allié

 

Même si ce n'est pas drôle à vivre, des moments de stress à petite dose ne sont pas forcément entièrement néfastes. De nouvelles études montrent que, en réalité, le stress peut être bénéfique de bien des manières. Bien dosé, il peut être motivant, stimuler l'intelligence et la mémoire, nous rendre plus résilients et favoriser l'immunité. Ce genre de « bon » stress porte même un nom : l'eustress.

 

« L'eustress est le niveau idéal de stress qui te pousse vers la conscience, la connaissance et le comportement idéaux, explique Renee Mill, psychologue clinicienne principale à Anxiety Solutions CBT (Angoisse – solutions par la thérapie congnitivo-comportementale). Seul le stress chronique à long terme est mauvais. Le stress modéré et à court terme, qui ne dure pas et reste lié à quelque chose de spécifique, est ton ami. »

La psychologue de Stanford Kelly McGonigal estime que le problème n'est pas le stress lui-même mais la conviction que le stress est mauvais pour nous.

Lorsqu'une équipe de chercheurs de l'université du Wisconsin-Madison a étudié le stress et les réactions face au stress chez 29 000 personnes sur une période de huit ans, elle a découvert que les gens qui déclaraient un niveau élevé de stress et croyaient que le stress avaient un impact significatif sur leur vie et leur santé avaient 43% de plus de risque de mourir prématurément. Si nous arrivons à recadrer la façon dont nous percevons le stress, nous pourrons l'utiliser à notre avantage.

« Lorsque l'on change de point de vue sur le stress, on modifie la réaction de l'organisme face à lui », explique McGonigal. Voici comment le stress peut même être bon pour nous.

 

Utilise le stress pour stimuler ton intelligence

Le type de stress le plus courant est le stress aigu qui découle des exigences de la vie quotidienne. C'est celui qui nous aide à accomplir nos objectifs mais aussi à stimuler notre intelligence. Lors d'une étude de 2013, des scientifiques ont tenté une expérience sur des rats afin de découvrir si le stress de courte durée améliorait la mémoire. Ils ont enfermé des rats dans des cages, ce qui a créé un bref pic de niveau de cortisol mais également stimulé le développement de nouvelles cellules dans l'hippocampe, une zone du cerveau associée à la mémoire.

Deux jours après l'expérience, la mémoire des rats n'avait pas évolué. Deux semaines plus tard, en revanche, elle s'était améliorée de façon significative. Les scientifiques en ont conclu qu'un stress aigu avait un effet positif sur la fonction cognitive. « Nous pensons qu'il arrive la même chose aux humains. Un stress supportable augmente la vigilance, explique l'un des auteurs de l'article, le Dr Daniela Kaufer. Un stress modéré et bref – comme l'approche d'un examen ou la préparation d'un discours à prononcer en public – améliore les performances cognitives. »

 

« Tu peux mobiliser tes hormones de stress pour t'aider à atteindre tes objectifs. »

 

Le stress peut être motivant

« La plupart de mes clients les plus performants sont soumis à des niveaux de stress élevés dans leur travail et adorent leur vie, assure Renee Mill. Tu peux mobiliser tes hormones de stress pour t'aider à atteindre tes objectifs. »

Le stress peut aussi aider à prendre confiance en soi. Si tu parviens à venir à bout d'une situation ou d'une tâche délicate, tu prendras confiance en toi pour relever de nouveaux défis, affirme la psychologue clinicienne Dr Lillian Nejad. « Le stress peut servir à nous motiver pour nous faire travailler davantage, il peut nous pousser à réussir des choses difficiles et nous montrer comment être résilients et efficaces sous pression », ajoute le Dr Nejad.

Traverser des événements stressants peut aussi donner un sens plus profond à notre vie. Lors d'une étude de l'université de Stanford, des chercheurs ont demandé aux participants de dire s'ils étaient d'accord ou non avec l'affirmation suivante : « En général, je considère que ma vie a un sens ». Ils se sont rendu compte que les gens qui avaient vécu des événements plus stressants étaient également ceux qui estimaient que leur vie avait le plus de sens.

 

De petites doses de stress peuvent renforcer l'immunité
L'exposition à de petites doses de stress peut aussi être bénéfique sur le plan physique,  dit le Dr Michelle Groves, médecin. « Du fait de la dilatation des vaisseaux, l'afflux de sang dans le cerveau est plus important et les muscles bénéficient également de l'augmentation du flux d'oxygène dans le sang », explique-t-elle.

Le stress peut aussi renforcer l'immunité. « La réactivité du système immunitaire aux stimuli peut être augmentée et rendue plus rapide par le stress. Les hormones du réflexe de lutte ou de fuite stimulent une augmentation du taux de libération de cellules immunitaires (globules blancs) par la rate et la moelle osseuse dans le sang et les organes vitaux, explique-t-elle. Cela peut [accélérer] la convalescence des patients suite à une intervention chirurgicale ou une infection et favoriser une meilleure réaction aux immunisations. »

Si trop de stress peut être générateur d'angoisse et nuire à la santé, trop peu risque d'entraîner léthargie, ennui et même dépression. « Le niveau de stress optimal peut différer d'un individu à l'autre mais il est certain qu'il faut suffisamment de stress dans sa vie pour donner le meilleur de soi-même, explique le Dr Nejad. La recherche nous montre qu'un niveau de stress très bas ou très élevé – surtout quand il est durable et incessant – peut en revanche rendre moins efficace et performant. » Ces travaux remontent au début du siècle dernier, quand les psychologues Robert Yerkes et John Dodson ont suggéré que les performances cognitives s'amélioraient à mesure que le stress augmentait mais déclinaient à nouveau si le stress continuait à monter.

La bonne dose de stress aigu met donc le cerveau au point et agit de façon positive sur la santé et la performance ; le tout est de trouver le bon équilibre. « Le stress optimal est à l'œuvre quand tu es plein d'énergie, concentré et que tu atteins tes objectifs tout en restant calme et bien physiquement, précise le Dr Mill. »

Apprends à reconnaître les signes qui indiquent que ton niveau de stress augmente trop tels que l'anxiété, l'inquiétude excessive ou la difficulté à dormir. Dans ce cas, utilise une stratégie d'adaptation telle que parler à un ami, se faire faire un massage ou aller se promener.

5 façons de se servir du stress

1. Adopte un point de vue positif
« Ne juge pas trop sévèrement le stress, conseille le Dr Nejad. Reconnais sa fonction positive dans ta vie en identifiant les moments où il t'aide et te sert. » Par exemple, le stress peut te motiver pour réviser avant un examen ou aiguiser ton adresse lors d'un match de tennis.

 

2. Utilise le stress pour sortir de ta zone de confort
« Le stress peut te rendre plus sociable, remarque le Dr Mill. Au lieu d'éviter une fête, force-toi à y aller : les hormones de stress vont te rendre plus sociable. » On suppose que le stress déclenche ce que l'on appelle un « comportement d'approche sociale » qui fait effet de stratégie d'absorption du stress et nous aide à nouer de nouvelles relations.

 

3. Utilise-le pour prendre soin de toi
« Apprends à identifier les moments où le stress a un effet négatif sur toi et mets au point des stratégies pour le maîtriser», suggère le Dr Nejad. Essaye des techniques de relaxation telles que le yoga ou la méditation, pratique une activité physique, parle à un ami ou trouve un moyen de te décharger – par exemple en déléguant une tâche au travail ou en employant quelqu'un pour les tâches domestiques telles que le ménage ou la cuisine.

 

4. Sers-toi du stress comme d'un compas
Le stress peut t'aider à savoir ce qui est important et ce qui ne l'est pas, ce qui t'aidera à prendre les bonnes décisions. « Il est prouvé que le stress peut aider les gens à cesser de se tracasser pour des détails et suivre leur instinct, dit le Dr Mill. Mes clients disent souvent que, lorsqu'ils ont un vrai problème à résoudre, ils ne sont pas anxieux alors que, en l'absence de réel problème, ils ont tendance à trop réfléchir. »

 

5. Définis ton niveau de stress optimal
« Observe tes performances dans différentes situations et évalue ton niveau de stress optimal, conseille le Dr Nejad. Le niveau optimal est susceptible de varier selon la tâche. Plus elle est complexe, plus il est important que tu te trouves dans la zone optimale pour être le plus efficace possible. »