Épanouissement

Votre guide de préparation à l’automne

À la saison où tombent les feuilles et alors que le temps se rafraîchit, on peut être tenté de reprendre nos mauvaises habitudes. Après tout, nous n’avons plus à nous soucier de bien paraître dans un maillot de bain. Suivez nos conseils pour rester sur la

 

C’est trop facile de trouver un prétexte pour ne pas s’entraîner ou s’éloigner d’une bonne alimentation. Mais quand on se sent frileux et que notre garde-robe quotidienne compte surtout des pulls et des joggings épais, ça peut sembler encore plus difficile de rassembler ses énergies pour continuer à progresser vers nos objectifs.

Nous avons réuni des experts pour leur demander des conseils sur la façon de surmonter quelques problèmes qui se manifestent habituellement par temps froid. Nous vous proposons quelques conseils sur la façon de rester en contrôle pendant la période creuse entre la fête du Travail et le début du temps des fêtes.

Le problème :
Les jours gris et froids nous font sombrer dans la déprime et minent notre motivation.

La solution :
« C’est toujours un défi de garder sa motivation en cette période froide et morne où il fait noir très tôt », reconnaît la professeure Suzy Weems, cheffe du département des sciences de la famille et de la consommation à l’université Baylor. « C’est à ce moment-là que l’exercice peut s’avérer d’une grande utilité. C’est vrai autant pour ceux qui s’entraînent à l’intérieur que pour ceux qui préfèrent sortir au grand air. L’exercice du matin est préférable. Le tapis roulant, le vélo stationnaire ou la nage sont tous de bons moyens de nous mettre dans le bon état d’esprit pour profiter de la journée. »

Il ne faut pas hésiter non plus à s’offrir des récompenses non alimentaires comme un film, un manucure ou toute autre chose qui nous remonte généralement le moral.

Le problème :
Comme le temps se refroidit, on a pris l’habitude de s’emmitoufler dans des vêtements chauds. On se sent alors moins coupable de manger un carré au chocolat en cachette puisque personne ne nous verra de sitôt en bikini.

La solution :
Il existe des vêtements d’hiver qui offrent une bonne protection même s’ils sont minces et qui sont autrement plus attrayants qu’un chandail molletonné trop grand. Porter des vêtements moulants, comme des cardigans en fin tricot, des leggings et des bottes, même à hauteur du genou, c’est une bonne façon de trouver une motivation pour rester sur la bonne voie.

Le problème :
À la sortie du travail, il fait déjà noir. L’été, on profite des belles soirées pour aller marcher ou courir, mais à l’automne, la noirceur offre l’excuse parfaite pour se réfugier à l’intérieur et regarder un film au lieu d’aller brûler des calories.

La solution :
Même si la noirceur présente certains risques, on peut composer avec, par exemple en marchant à deux ou à plusieurs dans l’obscurité, ainsi qu’en portant des vêtements réfléchissants et en restant sur le trottoir pour se protéger des autos. Sans oublier le téléphone portable qu’on devrait avoir sur soi. S’il n’est pas possible de sortir pour s’entraîner, c’est le moment idéal d’essayer un nouveau DVD de mise en forme, ce qui comptera pour une visite au centre sportif. Puisqu’il est question de centre sportif, pourquoi ne pas en profiter pour essayer une nouvelle pièce d’équipement ou s’inscrire à des séances d’entraînement cardiovasculaire? La variété éloignera l’ennui.

« L’exercice stimule également la production d’endorphines, en plus de renforcer la concentration et de nous procurer le sentiment du devoir accompli », explique Carole Bernstein, professeure agrégée et vice-directrice à l’éducation au département de psychiatrie du centre médical de l’Université de New York. Autant de raisons de s’y mettre sans plus tarder.

Le problème :
Le barbecue est rangé et il n’est plus question de manger sur la terrasse quand les soirées sont aussi fraîches. On se tourne alors vers les plats chauds réconfortants, comme les casseroles, et moins vers les viandes maigres grillées, les légumes frais et les salades.

La solution :
Utiliser le four au lieu du gril. C’est surprenant de constater comment le goût des grillades au four se rapproche de celui des aliments cuits sur le barbecue. Mais si l’on a envie d’une casserole, il ne faut surtout pas s’en priver. Pour trouver des versions plus saines, effectuez une recherche sur notre site.

Le problème :
Les courtes journées peuvent aussi créer l’impression d’avoir moins de temps pour la planification, le magasinage et la cuisine, de sorte qu’on se tourne vers les collations et aliments prêts à servir ou même les plats de restaurant.

La solution :
« Sur le plan de l’alimentation, les changements environnementaux propres à l’automne peuvent nous amener à vouloir consommer plus de glucides », souligne la professeure Weems. « Donc, il faut savoir planifier des repas équilibrés et quelques collations pour ne pas céder à l’envie de manger un peu n’importe quoi par monotonie. » Malgré les apparences, la journée compte toujours 24 heures et l’on peut trouver tout le temps nécessaire pour nos activités normales, à condition de planifier notre horaire quotidien et hebdomadaire. Par ailleurs, la mijoteuse est un appareil des plus commodes pour réduire le temps passé dans la cuisine. Il suffit d’y mettre de la viande, une sauce et des légumes et de laisser cuire lentement pendant qu’on s’occupe d’autre chose.