Mise en forme

A vos marques, prêt... Lancez-vous sur la glace!

Glissez vers une meilleure santé

Le patin à glace, longtemps considéré comme l'activité hivernale par excellence, peut être un excellent entraînement cardio-vasculaire pour tous les âges qui renforce le tronc, tonifie les jambes, renforce les articulations et augmente la souplesse des muscles. Nous avons consulté des experts qui vous aideront à vous préparer et à vous mettre en forme pour ce sport d'hiver amusant qui brûle les glucides.

"Vous tirerez un profit physique du patinage, même si vous avez l'impression d'en faire très peu», déclare Cindy Jensen, qui supervise le programme de la glace et des sports du Lane Events Center à Lane County, Oregon, et a une expérience d'entraînement de 20 ans en patinage sur glace. "Vous utilisez tous vos groupes de muscles."

Habillez-vous

Les patineurs doivent s'habiller de façon appropriée pour les températures froides qui accompagnent ce sport, que vous patiniez dans une patinoire couverte ou à l'extérieur sur un étang gelé. Dans les deux environnements, couvrez-vous avec des vêtements amples pour vous garder au chaud tout en vous permettant de vous déplacer librement sur la glace.

Entraîneuse de patinage de niveau mondial et olympique, Kathy Casey, qui a travaillé avec les champions de patinage artistique Scott Davis et Scott Hamilton, recommande l'achat d'une paire de patins de patinage artistique dans les 100 $ dans un magasin de patinage local, car les patins de location ont souvent des lames émoussées et ne s'ajustent pas bien. Si vous hésitez à dépenser autant d'argent d'emblée, pensez à utiliser des patins de location d'une patinoire pour les premières leçons en groupe – éprouvez du doigt le bas de la lame et essayez d'obtenir une paire moins édentée.

Casey suggère de chercher des patins avec un maintien raisonnable de la cheville et des lames en acier au lieu de lames d'étain, car elles restent tranchantes et glissent mieux. Les patins sont généralement un peu plus grands que les chaussures traditionnelles, alors essayez votre pointure de chaussure ou une demi-pointure en dessous.

Les patins de hockey sont une autre option viable pour les nouveaux patineurs et vous permettent d'exécuter les mêmes mouvements que les débutants en patinage artistique. La principale différence est que les patins de hockey ont des lames plus étroites et n'ont pas le pic à l'orteil utilisé pour les sauts et pirouettes du patinage artistique sur glace. Si vos aspirations de patinage ne comprennent pas les triples Axel, tous les types de patins peuvent être utilisés pour le patinage de loisirs.

La partie la plus importante d'une paire de patins à glace est la lame, qui doit être aiguisée régulièrement à votre magasin local de patins pour environ 6 à 10 $. Pour vérifier si vos patins ont besoin d'être affûtés, touchez la lame pour voir s'il y a des entailles sur le bord, indiquant que vos patins s'émoussent.

Prenez des cours

Jensen recommande aux patineurs débutants de s'inscrire à un cours de patinage pour adultes avec un professeur expérimenté avant de se mettre sur la glace, afin de prévenir les lésions. Les leçons de groupe dans une patinoire locale sont plus économiques que des leçons privées et devrait donner les bases nécessaires pour commencer, comme patiner en avant et en arrière, tourner et s'arrêter. Les leçons collectives coûtent généralement entre 100 et 200 $ pour six à huit semaines de cours.

«La première chose que nous enseignons aux débutants est de savoir comment tomber», dit Jensen. "Même les meilleurs patineurs tombent, et vous avez besoin d'apprendre à anticiper une chute."

Lorsque les patineurs se sentent tomber, ils doivent s'asseoir. Cela évite l'erreur commune du débutant de tomber à la renverse à l'extrémité de la lame et de se cogner la tête. Ensuite, les patineurs novices apprendront à marcher sur place, en avant, puis à glisser sur leurs patins.

Préparez-vous

Que votre temps que vous consacrez au patinage soit durant votre pause déjeuner ou un samedi après-midi entier, prenez le temps de vous échauffer à l'avance. Étirez vos muscles et essayez un exercice d'aérobique rapide, comme une marche rapide ou des sauts avec écart, avant de lacer vos patins.

Le patin à glace demande un excellent équilibre, issu de la contraction des muscles du tronc. Comme dans de nombreux sports, les patineurs sont invités à créer une large base d'appui en abaissant les hanches et en pliant les genoux. A partir de cette position stable, vos jambes peuvent alors vous propulser sur la glace. Plus vous avez de pratique, plus vous serez à l'aise sur la glace, et plus vous obtiendrez de résultats de ce sport à faible impact.

"Je dis tout le temps aux gens, si vous pensez que vous pouvez obtenir une bonne activité aérobique en courant, mais que vous avez des problèmes de genoux, commencez le patinage», explique Jensen. "Cela a beaucoup moins d'impact sur vos genoux. Et juste être sur la glace est un sentiment si libérateur. C'est vraiment enthousiasmant. "

Casey suggère que les patineurs fortifient leurs chevilles en dehors de la glace par des exercices simples comme monter sur la pointe des pieds et redescendre sur les talons. Le patin à glace peut même servir de bon entraînement de fond pour les amateurs passionnés de ski, car les deux sports mettent l'accent sur la glisse, le contrôle de la tranche et la force du tronc et des jambes.

Renseignez-vous

Pour en savoir plus sur les clubs de patinage et les entraîneurs diplômés dans votre région, visitez www.skatecanada.ca


A propos de l'auteur
Meredith Phares est une journaliste indépendante de New York qui rêve de faire un jour un double axel.