Alimentation

Une visite gastronomique du Canada

Vous prévoyez faire un voyage cet été? Pourquoi ne pas explorer les nombreuses régions du Canada qui produisent nos meilleurs fruits et légumes?

 

Que l’on recherche une excursion dans son propre coin de pays ou un ajout délicieux à un voyage de ski de fond, le Canada jouit d’une abondante variété d’attractions gourmandes pour tous les goûts. Chaque région du Canada regorge de spécialités saisonnières qui ne demandent qu’à être fêtées et qui ont donné lieu à de nombreux festivals. Toutes les régions d’un océan à l’autre de notre vaste pays offrent une grande diversité de produits alimentaires, ce qui contribue d’ailleurs à façonner l’identité toute particulière de notre nation.

Crevettes tachetées — Victoria, Colombie-Britannique

La fin du printemps veut dire une chose pour les fanatiques de fruits de mer sur la côte ouest : l’arrivée de la saison de la crevette tachetée. Dans les six à huit semaines à partir du début de mai, on peut voir les heureux amateurs de ces crevettes douces et au goût de beurre déambuler dans les marchés publics et les marinas en tenant des sacs de plastique transparent remplis de crevettes vivantes. Le marché public de Victoria organise un festival annuel de la crevette tachetée* à la fin mai, où l’on met en vitrine non seulement les crevettes, mais aussi les vins et autres produits locaux. Les crevettes tachetées de la Colombie-Britannique sont reconnues comme des fruits de mer durables par l’organisme Ocean Wise. Dès le début de la saison, les marchés publics et les restaurants partout sur l’île de Vancouver et le long du littoral de la Colombie-Britannique leur réservent une place très importante. On peut apprêter les crevettes tachetées de diverses façons, mais les mordus prétendent que les têtes fraîches mangées crues sont l’ultime régal de la saison.

Cerises – Kelowna, Colombie-Britannique

La vallée de l’Okanagan est bien connue pour ses merveilleux produits saisonniers. Son climat sec et ensoleillé convient parfaitement aussi bien aux cultures fruitières qu’aux vignobles. Le mois d’avril marque le coup d’envoi pour les marchés agricoles en plein air de Kelowna* et, à la mi-juin, les cerises arrivent en grande quantité. On récolte des cerises de variétés diverses, telles que la Rainier, la Bing, la Sweetheart et la Staccato, qui sont toutes mûries au soleil, sucrées et prêtes à manger. La plupart des vendeurs permettent de goûter avant d’acheter, donc ce serait dommage de ne pas le faire. La vallée de l’Okanagan est également reconnue internationalement pour son industrie viticole. Le raisin Pinot Noir, tristement célèbre parce que difficile à cultiver, est une spécialité régionale. Une bouteille ou deux de ce vin feront un excellent souvenir de voyage.

Miel — Falher, Alberta

Il est réconfortant de penser qu’au moment où nous vivons une crise en raison du déclin des populations d’abeilles, il existe une petite collectivité en Alberta qui reconnaît toujours l’importance des butineuses et de l’apiculture. Dignement reconnue comme la capitale canadienne du miel, Falher compte au pic de la production 48 000 ruches d’abeilles qui produisent jusqu’à 455 000 kilos de miel de trèfle. On y retrouve même une statue représentant une abeille domestique géante, qui témoigne de l’importance de cette industrie pour Falher. Lors du festival annuel du miel* qui se tient à la mi-juin, on offre aux visiteurs toutes sortes de produits apicoles ainsi que des activités familiales. Les plus audacieux voudront participer à l’épreuve du port de la barbe d’abeilles.

Pêches — Niagara-on-the-Lake, Ontario

La belle région de Niagara-on-the-Lake en Ontario est pratiquement recouverte de pêches à partir de la fin juillet. Les producteurs de la péninsule du Niagara cultivent 98 % de toutes les pêches de l’Ontario, y compris les populaires variétés Baby Gold et Garnet Beauty. Le festival de la pêche de Niagara-on-the-Lake*, qui se déroule au mois d’août, marque le point culminant de la saison. Outre le plaisir de déguster une pêche fraîchement cueillie dans l’arbre, on peut aussi acheter chez des commerçants locaux de délicieux produits de boulangerie et des conserves contenant une profusion de ces magnifiques fruits à noyau. Il ne faut surtout pas manquer de visiter les vignobles et les salles de dégustation de Niagara-on-the-Lake; la région est célèbre pour son vin de glace, un vin de dessert qui est notoirement difficile et coûteux à produire.

Bleuets — St. George, Nouveau-Brunswick

Les bleuets sauvages frais sont plus petits et plus intensément parfumés que les bleuets cultivés. Or, le Nouveau-Brunswick est en passe de devenir le premier producteur mondial de bleuets sauvages*, le gouvernement provincial ayant récemment permis que de nouvelles terres soient exploitées à cette fin. St. George est l’hôte du festival du bleuet sauvage* chaque année au mois d’août, dont la programmation comprend des activités thématiques sur le bleuet pour tout le monde. Les visiteurs peuvent participer à un concours de mangeurs de bleuets sauvages, déguster un petit-déjeuner de crêpes aux bleuets sauvages, paresser sur le patio où l’on offre des boissons fouettées aux bleuets sauvages et goûter un vin de bleuet sauvage produit localement.

Mollusques et crustacés — Charlottetown, Île-du-Prince-Édouard

Les moules de l’Île-du-Prince-Édouard sont réputés pour leur goût pur et saumuré, de sorte que les chefs et gastronomes du monde entier se les arrachent. Le festival des mollusques et crustacés de l’Île-du-Prince-Édouard* commence dans la première semaine de septembre. C’est le moment idéal pour déguster les meilleures moules pêchées au cours de la saison et les plats concoctés par les restaurants et les talentueux producteurs locaux. Les moules achetées peuvent être écaillées et consommées sur-le-champ. Autre possibilité : aller à la plage pour jouir d’un festin de fruits de mer bouillis. D’ailleurs, ce n’est pas la variété qui manque au festival; on peut s’offrir à volonté moules, homard, huîtres et palourdes. Au coucher du soleil, le spectacle commence. La musique et les autres divertissements serviront de matière à de doux souvenirs maritimes qu’on se rappellera à la maison.

* Liens uniquement disponibles en Anglais.