Alimentation

Un frigo fructueux

Profitez à fond des fruits et légumes frais grâce à ces cinq étapes faciles à suivre.

Il s’agit d’une expérience bien connue de tous ceux qui ont déjà cherché à manger plus sainement : un frigo rempli de fruits et de légumes qui doivent être jetés parce qu’ils sont devenus pourris avant même d’avoir été consommés. Malgré une planification minutieuse des repas, les fruits et légumes frais peuvent se gâter prématurément et lorsqu’ils sont mis à la poubelle, cela constitue non seulement un gaspillage d’argent, mais aussi un gaspillage alimentaire. Heureusement, vous pouvez prendre de simples précautions pour tirer pleinement parti des fruits et légumes.

Assurez-vous d’avoir un frigo propre

Lorsque vous vous en occupez chaque semaine, le nettoyage et l’organisation de votre frigo se font facilement. De l’eau tiède et du liquide à vaisselle sont efficaces pour déloger les taches; les tablettes devraient être enlevées et trempées dans la solution savonneuse, puis séchées. Un frigo propre réduira de manière importante les quantités de moisissures et de spores aisément transférées aux fruits et légumes frais, un facteur qui contribue à la détérioration précoce des aliments.

Apprenez-en plus sur ce qui doit être réfrigéré

Le frigo n’est pas forcément l’endroit idéal pour les fruits et les légumes. En réalité, la réfrigération peut avoir un effet nuisible sur la texture et le goût, en plus d’accélérer le pourrissement. Les tomates devraient toujours être conservées à température ambiante pour éviter qu’elles deviennent farineuses et que leur saveur soit altérée. Les fruits à noyau comme les pêches, les prunes et les cerises devraient aussi être conservés sur le comptoir plutôt que dans le frigo. Quant aux oignons et à l’ail (exception faite des oignons verts et d’autres types d’oignons frais), ils devraient être conservés dans un lieu frais et sombre pour que leur goût et leur odeur ne se transmettent pas à d’autres aliments dans le frigo. Les agrumes peuvent être conservés à température ambiante, mais il faut les surveiller attentivement, car lorsqu’ils moisissent, ils peuvent facilement et rapidement transférer la moisissure à tout ce qui se trouve dans le bol de fruits.

Conservez soigneusement les légumes à feuilles verts et les herbes fraîches

Afin que les légumes à feuilles pour la salade ne deviennent visqueux avant d’être consommés, il est essentiel de les garder le plus possible à l’abri de l’humidité. Lavez et séchez bien la laitue dans une essoreuse à salade et laissez le panier rempli de feuilles au frigo. Plutôt que d’utiliser une essoreuse à salade, une solution de rechange efficace est de sécher les feuilles de laitue en les plaçant à plat sur un linge à vaisselle propre. Lorsqu’elles sont entièrement sèches, roulez le linge sans trop le resserrer et conservez-le avec son contenu au frigo. Traitez les herbes fraîches comme des fleurs fraîchement coupées en les conservant sur le comptoir dans un verre ou un petit vase rempli d’eau. À l’aide de sacs en plastique disposés en forme de tente, recouvrez légèrement les herbes et changez l’eau tous les jours. Ainsi, les herbes devraient demeurer fraîches pendant plus d’une semaine.


Donnez un bain spécial aux baies

Les fruits frais très délicats comme les bleuets, les framboises, les fraises et les mûres devraient être lavés soigneusement avec de l’eau mélangée à une petite quantité de vinaigre blanc. L’odeur du vinaigre disparaîtra une fois que les baies seront sèches. Cela prolongera la durée de conservation de ces fruits qui se dégradent habituellement dans un ou deux jours.

Trouvez des jumelages parfaits (et imparfaits)

L’éthylène est un gaz naturel que produisent les fruits et les légumes pour favoriser le processus de murissement. Certains aliments, comme les bananes et les pommes, génèrent des quantités plus élevées d’éthylène, ce qui peut accélérer de manière excessive la maturation de fruits et légumes à proximité. Gardez les pommes et les bananes loin d’autres fruits à température ambiante afin d’éviter le surmurissement accidentel. Cela dit, les fruits qui dégagent beaucoup d’éthylène peuvent être utilisés de façon avantageuse. Par exemple, pour faire mûrir rapidement des fruits, placez-les dans un sac en papier avec des fruits sensibles à l’éthylène comme des pêches et des avocats. Évitez absolument de conserver ensemble les pommes et les pommes de terre, car l’éthylène des pommes fera germer les pommes de terre.