Alimentation

Soyons plus heureux en mangeant!

Dis-moi ce que tu manges et je te dirai qui tu es, prétend le proverbe. Voici cinq aliments qui peuvent nous mettre de bonne humeur.

 

Il est  important de manger de bonnes choses pour en retirer des bienfaits physiquement et mentalement.

  1. Le poisson contre la dépression

Les acides gras oméga-3 présents dans les poissons gras, comme le saumon, le thon frais, le maquereau et les sardines, sont très importants pour les tissus du cerveau humain. On recommande donc d’en manger une fois ou deux par semaine.

  1. Une bonne dose d’acide folique dans le brocoli

Dans les endroits comme Hong Kong et Taïwan, où la population consomme beaucoup d’aliments riches en acide folique, les gens vivent plus longtemps et les taux de dépression majeure sont plus faibles. La carence en acide folique peut causer une forme d’anémie, conduisant à la fatigue persistante et à la léthargie. L’acide folique est particulièrement important pour les femmes en âge de procréer, car il réduit le risque de certaines malformations congénitales. Notre alimentation devrait donc comporter beaucoup de légumes verts comme les épinards, le brocoli, les choux de Bruxelles, les pois et les asperges. Les céréales enrichies, les haricots et les agrumes constituent aussi de bonnes sources d’acide folique.

  1. Un regard neuf sur l’œuf

La vitamine B12 aide à garder le système nerveux sain et agit avec l’acide folique pour aider le corps à produire des globules rouges qui préviennent l’anémie et donc la fatigue. On la retrouve dans la viande, les œufs et les produits laitiers. Et, si on aime ça, l’extrait de levure Marmite est enrichi de vitamine B12 et s’avère un excellent choix pour les végétariens et végétaliens.

  1. Nom d’une coque de noix!

Des chercheurs scientifiques ont constaté que les personnes ayant un faible niveau de sélénium semblent souffrir davantage de dépression, d’anxiété et de fatigue. L’on croit que l’ajout de cette matière pourrait atténuer l’intensité de ces symptômes. Les noix du Brésil sont une excellente source de sélénium. Le fait d’en manger à peine trois par jour (pour 2 PointsFutés) fournit près de la moitié de l’apport quotidien recommandé de ce nutriment. C’est le temps de sortir le casse-noix et d’en grignoter.

  1. Pour une santé de fer

Le manque de fer peut entraîner l’anémie et une sensation d’épuisement, mais on peut refaire le plein d’énergie en mangeant les bons aliments. Les figues sèches, les céréales enrichies, les légumes verts, les fèves au lard et la viande maigre constituent de bonnes sources de fer.