Épanouissement

Se sortir d’une routine hibernale

Combattez la déprime du temps froid et des jours gris à l’aide de ces stratégies énergisantes.

 

Même dans les meilleures circonstances, il peut être vraiment facile de trouver une excuse pour ne pas s’entraîner ou ne pas préparer de repas sains. Mais lorsqu’on porte tous les jours de gros chandails amples et d’épais collants, il peut être encore plus difficile de trouver l’énergie pour aller de l’avant tout en respectant le Plan.

Nous avons donc rassemblé des experts afin de leur demander conseil sur la façon de surmonter les obstacles de la saison froide. Voici quelques astuces pour garder le contrôle durant cette période creuse.

Le problème : Les jours gris et froids peuvent vous déprimer et miner votre motivation.
La solution : « Il est toujours difficile de rester motivé lorsque les jours sont longs et mornes » affirme Suzy Weems, professeure et titulaire de la chaire du département de la famille et des sciences de la consommation à l’Université Baylor. « Mais par temps gris et froid, l’exercice aide beaucoup. Que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur... bouger vous aidera vraiment. Il est préférable que ce soit le matin. L’utilisation d’un tapis roulant ou d’un vélo stationnaire et la nage sont d’excellentes façons d’améliorer votre attitude et de vous amener à prendre goût à votre journée. » Aussi, n’hésitez pas à vous gâter en vous accordant de petits plaisirs non alimentaires, comme un film, une manucure ou toute autre chose qui vous redonnera le sourire.

Le problème : Plus la température baisse, plus vous enfilez de couches de vêtements chauds. Vous vous sentez moins coupable de manger un peu de brownie en douce puisque personne ne vous verra en bikini prochainement. 
La solution : Les vêtements d’hiver n’ont pas à être amples et volumineux. En plus d’être à la mode, les couches de vêtements minces et élégants sont beaucoup plus séduisantes que votre chandail en molleton trop grand pour vous. Portez des cardigans finement tricotés, des leggings sculptant votre silhouette et même des bottes aux genoux pour retrouver votre motivation et rester sur la bonne voie.

Le problème : Lorsque vous sortez du travail, il fait déjà noir. Cet été, vous aviez l’habitude d’aller marcher ou jogger; maintenant, le manque de clarté semble l’excuse parfaite pour vous asseoir devant un bon film à l’intérieur au lieu de brûler des calories. 
La solution : N’oubliez pas que vous avez toujours plusieurs options. Si vous vous sentez en sécurité, appelez un ami et allez marcher à la noirceur. Restez sur les trottoirs, portez des bandes réfléchissantes pour vous protéger des voitures et apportez un cellulaire. Si vous ne pouvez pas aller vous entraîner à l’extérieur, c’est l’occasion parfaite pour essayer un nouveau DVD de mise en forme, ce qui vous épargnera aussi un voyage au gym. En parlant de gym, vous pourriez essayer un nouveau cours ou un autre appareil cardio. La variété ravive l’intérêt et vous évite l’ennui. 
« L’exercice favorise aussi la libération d’endorphines, vous aide à rester concentré et vous donne un sentiment d’accomplissement », soutient Carole Bernstein, professeure agrégée et vice-présidente de l’éducation au département de psychiatrie du centre médical de l’Université de New York.

Le problème : Les barbecues ne sont plus à l’honneur et vous mangez à l’intérieur pour échapper aux soirées fraîches. Cela signifie que vous vous tournez plus souvent vers des aliments chauds et réconfortants, comme des ragoûts, et moins vers les viandes maigres grillées, les légumes légers et les salades fraîches. 
La solution : Utilisez votre grilloir au lieu de votre poêlon à griller. Vous serez surpris de voir que bon nombre de vos aliments grillés favoris ont un goût comparable, même au four. Et si vous aimez utiliser un poêlon, ne vous privez pas. Allez-y avec nos choix plus santé!

Le problème : Les courtes journées peuvent vous donner l’impression d’avoir moins de temps pour planifier vos repas, faire vos courses et cuisiner; vous optez donc davantage pour des aliments préparés, des grignotines et même des repas à emporter. 
La solution : « Du point de vue d’une alimentation saine, ce changement dans l’environnement se traduit souvent par un plus grand désir de consommer des aliments riches en glucides, » explique Weems. « Pour faire face aux petits creux, il est certainement une bonne idée de planifier des repas équilibrés, mais petits, et de prévoir quelques collations pour maîtriser l’envie de grignoter entraînée par la dépression ou l’ennui. » N’oubliez pas que, même si vous n’en avez pas l’impression, il y a toujours 24 heures dans une journée. Planifiez votre journée, ou même votre semaine, de façon à savoir précisément quand vous pratiquerez vos activités normales. En ce qui concerne les repas, essayez la mijoteuse. Vous pouvez y mettre de la viande, de la sauce et des légumes, puis l’oublier, ce qui vous donnera plus de temps pour vaquer à vos autres occupations au lieu de cuisiner.