Alimentation

Revisiter les repas de famille

Comment passer plus de temps en famille autour d’un repas.

Manger, que ce soit seul ou avec d’autres, est une activité de la vie quotidienne qu’on peut facilement tenir pour acquise. Les horaires surchargés et la tentation de manger devant un écran – la télé, le téléphone ou un ordinateur – font en sorte qu’il est encore plus facile d’oublier le plaisir qui accompagne généralement les repas en famille et entre amis. On comprend la réticence dans un monde qui est saturé par les médias sociaux; on se met la pression pour que tout soit parfait dès le départ et on s’attend à ce que les conversations soient sans effort et sans conflit.

 

Cet article vous encourage à prendre du recul et à retrouver toute la valeur des repas en famille au quotidien. De la planification au nettoyage en passant par la préparation, voici comment vous simplifier la vie et profiter des repas avec la famille pour en retirer tous les bienfaits physiques et mentaux.

 

Gardez les choses simples

 

La clé pour les soupers en famille, c’est la simplicité, surtout les soirs de semaine quand même un repas de 30 minutes semble être une tâche fastidieuse. Heureusement, il existe un nombre infini de possibilités pour simplifier le processus sans sacrifier la qualité nutritionnelle et le bon goût.

 

  • N’ayez pas peur de miser sur la convivialité de votre comptoir de viandes froides local pour vous procurer des aliments délicieux qui, vous le savez, plairont à toute la famille. Un poulet rôti peut servir de base à plusieurs repas, que vous le serviez tel quel, en salade ou comme garniture à sandwichs. Pendant que vous faites les courses, prévoyez des réserves de salades de différents haricots ou grains, de trempettes santé et de légumes marinés pour les repas de la semaine.
  • Faites ami-ami avec votre congélateur. La prochaine fois que vous cuisinerez une sauce tomate, doublez ou triplez la recette afin de pouvoir placer quelques portions au congélateur. Ce conseil s’applique aussi à la soupe maison, au chili, à la viande hachée cuite, aux grains cuits, aux mini-quiches, aux fromages fermes râpés, au poulet et au porc effilochés, ainsi qu’au tofu en cubes.
  • Sachez qu’un repas familial composé de sandwichs au beurre d’arachide et à la confiture accompagnés de bâtonnets de carottes et de houmous est tout aussi valable qu’un repas formel à plusieurs services. Limitez vos attentes ainsi que celles de votre famille les soirs les plus chargés.

 

La préparation peut être une affaire de famille

 

Que serait un repas familial sans l’aide de votre famille? Faire participer toute la maisonnée – que ce soit pour la préparation du repas ou le montage de la table – est un excellent moyen de favoriser les conversations ouvertes, d’enseigner de nouvelles compétences de base et de donner l’exemple en termes d’habitudes alimentaires saines.

 

  • Impliquez toute la famille dans la planification des repas. Au lieu de vous mettre la pression pour prévoir tous les repas de la semaine (ce qui pourrait être apprécié ou non), demandez l’aide de votre famille pour le remue-méninges. Les enfants plus âgés peuvent feuilleter des livres de recettes et parcourir leurs blogues culinaires préférés pour trouver l’inspiration.
  • Donnez une tâche à chaque membre de la famille lors de la préparation des repas. Ce peut être de couper les légumes, de mélanger les aliments sur la cuisinière, de mettre la table ou de nettoyer après le repas. Faites une rotation des tâches à l’occasion pour vous assurer que chacun acquiert un large éventail de compétences en cuisine.
  • Rendez la préparation des repas amusante en écoutant de la musique, des balados ou des livres audio pendant que tous s’affairent à la tâche. Rien ne vaut une petite danse pendant que vous faites la vaisselle pour rendre cette corvée bien plus agréable.

 

Manger en groupe est bénéfique pour votre santé

 

Il y a de nombreux bienfaits physiques et émotionnels à manger régulièrement avec d’autres personnes. Des recherches ont démontré que les adultes ont davantage tendance à manger beaucoup d’aliments d’origine végétale riches en nutriments lorsqu’ils dégustent leur repas en bonne compagnie. Les bienfaits psychologiques du partage des repas sont particulièrement importants pour les enfants et les adolescents; ceux-ci seront non seulement plus susceptibles d’adopter des habitudes saines durables, mais ils seront également plus à même de développer des aptitudes de communication positives et une grande estime d’eux-mêmes grâce aux interactions avec les parents.