Repensez l’activité

Comment faire pour cesser de craindre l’activité et l’intégrer plutôt en toute simplicité à votre vie

Si vous n’êtes pas naturellement enclin à être sportif ou si vous n’avez pas grandi au sein d’une famille qui pratiquait des sports pour s’amuser ou partait en randonnée une fin de semaine sur deux, il peut être difficile de considérer l’activité comme étant à la portée de tous.

« Je pense que la démarche au niveau de la pensée déroute de nombreuses personnes », explique Kaylee Swiergosz, une entraîneuse personnelle de niveau 3 auprès des centres de conditionnement physique GoodLife, à Toronto.

Elle ajoute que les gens pensent souvent qu’ils doivent modifier leur style de vie de manière dramatique et tout laisser tomber immédiatement pour faire de l’exercice alors que ce n’est pas le cas.

« Ce sont de petites modifications au fil du temps qui créent des habitudes durables. Penchez-vous sur une chose à la fois et lorsqu’elle devient facile, apportez un autre petit changement », affirme-t-elle.

Mme Swiergosz, qui est également une nutritionniste autorisée de niveau 1 auprès de l’organisation Precision Nutrition, une entraîneuse autorisée de camps d’entraînement et une thérapeute en mobilité et en étirement des fascias, signale que la pression des médias peut aussi intimider certaines personnes et même les décourager de commencer à bouger.

Alors, comment faut-il s’y prendre pour repenser l’activité et l’intégrer à nos vies de manière facile à gérer?

« Obtenez du soutien! », recommande Mme Swiergosz, qu’il s’agisse d’un ami, d’un collègue, d’un entraîneur personnel, d’un groupe de marche ou de jogging de quartier ou d’une équipe de soccer communautaire (si vous avez envie d’essayer un sport).

« Confiez-vous à quelqu’un, demandez à cette personne de vous responsabiliser lors de journées difficiles, de se joindre à vous pour des cours et de vous offrir des conseils par rapport à des sujets qui ne vous sont peut-être pas très familiers », souligne-t-elle. « Au départ, le changement est difficile, mais une fois qu’il deviendra une habitude, vous aurez repensé l’activité. »

Mme Swiergosz note qu’il est important de faire participer les gens de votre entourage qui sont positifs et qui vous encourageront dans vos efforts.

Prenez un peu de temps une fois par semaine pour inscrire à l’horaire vos séances d’entraînement – que ce soit un cours de danse ou que vous dansiez simplement autour du salon. Vous favoriserez ainsi votre succès.

Comment planifier l’activité dans le cadre de votre semaine

  • Utilisez un calendrier – soyez conscient de votre horaire et des événements à venir et dressez un plan réaliste.
  • Inscrivez à l’horaire vos séances de mise en forme – ce sont des réunions importantes avec vous-même.
  • Consacrez du temps chaque dimanche (ou un autre jour de la semaine qui vous convient) à la planification de votre semaine et à la préparation de quelques repas sains. Ceci vous aidera à gagner du temps que vous pourrez utiliser, entre autres, pour faire un peu plus d’activité.

Vous pouvez aussi inclure l’activité dans votre vie de plusieurs petites façons que vous ne remarquerez même pas – mais qui auront un impact sur votre corps. Consultez l’article sur les 10 astuces créatives pour bouger plus pour des conseils pratiques.

« L’activité peut être ajoutée de tant de façons simples et faciles », déclare Mme Swiergosz. « Garez votre auto plus loin de l’entrée du supermarché, prenez l’escalier plutôt que l’ascenseur au bureau ou au condo. À la place d’une émission de télé en soirée, promenez-vous dans le voisinage ou essayez un exercice différent à la maison durant les pauses publicitaires lorsque vous regardez la télé. Levez-vous et jouez avec les enfants, amenez-les au parc », suggère Mme Swiergosz. « Tout le monde mérite de se sentir en pleine forme, sans douleur. L’exercice aide à combattre les maladies, réduire le stress, rehausser le métabolisme, peut aider par rapport au sommeil et peut vous procurer un sentiment d’autonomie et de force, parmi une longue liste d’autres avantages. »