Alimentation

Redonner vie aux restes

Six idées pratiques pour apprêter vos restes de manière délectable

Chaque année au mois d’octobre, des Canadiens d’un bout à l’autre du pays s’attablent aux côtés de leur famille et leurs amis pour le souper de l’Action de grâce et ils savourent ce festin avec entrain. Bien que cela puisse paraître impossible avant que le repas commence, et malgré les meilleures intentions de tous, une sélection inévitable de restes ne tarde pas à se manifester. Compte tenu d’une telle abondance et de la diversité des restes dans le frigo, il est amusant de faire preuve de créativité pour aller au-delà des sandwichs à la dinde et de la soupe classique à la dinde.

Un bol de grains axé sur le thème de l’Action de grâce

Souvent, le temps et l’effort requis pour préparer des bols de grains sont le plus grand obstacle entravant la consommation régulière de ce plat. Ainsi, les restes de l’Action de grâce constituent la solution par excellence pour créer rapidement des bols de grains débordant de saveurs. Les grains peuvent inclure des restes de riz sauvage, d’orge, de quinoa ou de boulgour. Vous n’avez pas de restes de grains? Préparez une grande quantité de votre grain préféré et garnissez-la de farce, de dinde effilochée, de légumes et de tout ce que vous croyez être un ajout succulent à un bol de grains gagnant.

De la dinde effilochée congelée en portions individuelles

La dinde est une source géniale de protéines à faible teneur en matières grasses qui peut être incorporée à longueur d’année dans des salades, omelettes, soupes et quesadillas. Néanmoins, elle n’est pas utilisée par les cuisiniers à la maison aussi fréquemment que l’est le poulet. Profitez des restes additionnels de dinde pour effilocher la viande et jeter les os (ou les conserver afin de faire un bouillon de dinde très goûteux). Puis, séparez la viande en portions individuelles et placez-la dans des sacs de congélation refermables. N’oubliez pas d’inscrire sur les sacs la quantité incluse et la date de congélation.

Une soupe crémeuse en 10 minutes ou moins

Les légumes rôtis et en purée, surtout s’il s’agit de légumes-racines, de pois et de brocoli, sont de délicieux fonds pour des soupes en purée faciles à préparer. Ajoutez les légumes au mélangeur avec une quantité égale de bouillon de dinde ou de votre bouillon maison ou du commerce préféré. Mélangez les légumes et le bouillon jusqu’à l’obtention d’une consistance lisse. Pour une texture plus crémeuse, ajoutez une cuillerée comble de yogourt grec ou ¼ tasse de lait de coco. Selon le type de légume utilisé, essayez d’ajouter diverses herbes et épices. La poudre de cari, la coriandre, le cumin et les piments forts sont souvent jumelés aux légumes-racines. Versez le liquide dans un faitout et chauffez-le jusqu’à ce qu’il commence à mijoter, en ajoutant le jus de la moitié d’un citron ou d’une orange et en goûtant pour rajuster l’assaisonnement avant de servir.

Des œufs pochés avec des restes de légumes verts

Des restes de légumes verts cuits comme des épinards, du chou frisé et de la bette à carde peuvent être d’excellentes bases pour des œufs pochés. Chauffez une cuillère à thé d’huile d’olive dans un poêlon et réchauffez doucement les restes de légumes verts en les entassant des côtés afin qu’il y ait de la place pour les œufs. Cassez les œufs, un à la fois, dans leurs nids de verdure en couvrant le poêlon d’un couvercle pendant 3 minutes afin que les œufs soient pochés directement dans les légumes verts. Garnissez le plat d’herbes fraîches, de flocons de chili et de féta ou de fromage de chèvre émietté.

Des galettes croustillantes de purée de pommes de terre

Les restes de purée de pommes de terre ou de patates douces sont parfois difficiles à réchauffer, mais vous pouvez vous en servir pour préparer des galettes incroyablement succulentes en intégrant quelques ingrédients. Assurez-vous que la purée est entièrement refroidie avant d’y ajouter en remuant un œuf, quelques oignons verts ou de la ciboulette en tranches fines et une petite poignée de fromage fort râpé. Très délicatement, façonnez à la main le mélange en de petites galettes et faites cuire celles-ci sur une plaque à pâtisserie tapissée de papier de parchemin dans un four à 400 degrés pendant 10 minutes ou jusqu’à ce qu’elles soient croustillantes.  

Des quesadillas sans viande

Si le menu du souper de l’Action de grâce chez vous est végétarien ou végétalien, essayez des quesadillas préparées avec des restes de patates douces rôties ou en purée, des légumes verts et de la farce. (Vous pouvez ajouter une petite poignée de fromage râpé pour une quesadilla végétarienne.) Utilisez les patates douces ou tout autre légume-racine en purée comme colle pour tenir la quesadilla ensemble. Utilisez les restes de chutney ou de sauce aux canneberges comme trempette au goût à la fois relevé et doux plutôt que du ketchup ou de la salsa.