Alimentation

Qu’est-ce que la culture alimentaire canadienne?

Nous examinons la mosaïque d’influences constituant la cuisine canadienne.

La culture alimentaire canadienne est en constante évolution. Fortement influencée par de nombreuses traditions et recettes du monde entier, chaque cuisine régionale au Canada résulte d’une interprétation alimentaire distincte. Que ce soit l’adaptabilité des mets chinois canadiens ou l’omniprésence de la poutine québécoise, la nourriture est et sera toujours un dénominateur commun important unissant le pays.

Cuisine autochtone

La cuisine autochtone jouit enfin de la grande renommée dont elle est digne avec une vaste gamme de plats dynamiques mettant en vedette des ingrédients locaux et de source éthique dans des recettes traditionnelles rehaussées d’une touche contemporaine. Des restaurants de cuisine autochtone s’ouvrent d’un bout à l’autre du Canada et proposent des menus reflétant la géographie et le terroir locaux. Recherchez des plats comme les tacos ojibwés servis dans du pain bannock plutôt que dans des tortillas de maïs ou des côtes de bison élevé en liberté braisées ou déchiquetées avec des verdures locales biologiques.

Cuisine chinoise canadienne

On trouve des restaurants de cuisine chinoise canadienne presque partout au Canada. Même de petites villes dans des régions très isolées du pays ont souvent un restaurant chinois. Les origines de la cuisine chinoise canadienne remontent à l’époque où les milliers de travailleurs chinois embauchés pour construire le chemin de fer du Canadien Pacifique ne pouvaient acheter les ingrédients de leur cuisine traditionnelle. La cuisine chinoise canadienne a donc vu le jour, puis s’est répandue d’un bout à l’autre du Canada. Aujourd’hui, les plus grands centres offrent souvent des options régionales comme la cuisine sichuanaise ou taiwanaise. Des exemples classiques de la cuisine chinoise canadienne incluent le poulet au citron, le bœuf au gingembre et les œufs foo yung.

Cuisine des Maritimes

La cuisine des Maritimes varie selon la province, mais est tributaire des cultures et cuisines irlandaises, anglaises et acadiennes. En raison de la proximité à l’océan Atlantique, les fruits de mer sont une composante principale de la cuisine des Maritimes et figurent sur presque tous les menus de la région. Annuellement, le Nouveau-Brunswick et l’Île-du-Prince-Édouard sont les plus grands producteurs de pommes de terre au Canada et il n’est pas étonnant que leurs recettes traditionnelles incluent les pommes de terre rissolées et le gratin de pommes de terre. Les bleuets des Maritimes sont aussi bien connus et, chaque été, on les célèbre dans le cadre de nombreux festivals au cours desquels ces petits fruits de saison sont servis, entre autres, dans des tartes et de la crème glacée faite maison.

Cuisine de Montréal

Montréal abrite une des plus vieilles communautés juives du Canada. Par conséquent, la cuisine juive a beaucoup marqué l’alimentation de la ville. La viande fumée, les bagels et le saumon fumé ne sont que quelques-unes des contributions très appréciées de la cuisine juive et il y a une panoplie de boulangeries et de restaurants juifs à explorer à Montréal. Bien que la poutine soit parfois considérée comme l’aliment national du Canada, ce plat appartient sans équivoque au Québec. Depuis ses débuts semble-t-il dans les régions rurales du Québec durant les années 1950, la poutine a gagné en popularité au point où elle est maintenant un plat canadien de prédilection.

Cuisine des Prairies

Les immigrants ukrainiens, allemands et polonais qui se sont installés dans les Prairies entre 1891 et 1914 ont eu un impact de taille sur la cuisine de cette région du Canada. Les pierogis, une spécialité des Prairies, sont fraîchement préparés selon des recettes traditionnelles dans des restaurants et épiceries avec de nombreuses garnitures comme des pommes de terre et du bacon, des bleuets et du fromage cottage séché et pressé. Les baies d’amélanchier sont propres aux Prairies et on les retrouve dans des confitures, tartes, cidres, bières et vins qui font le bonheur des touristes et agrémentent la cuisine locale.