Épanouissement

Prenez une longueur d’avance sur la planification de vos voyages

Trucs et astuces pour préparer un bon voyage.

Se préparer pour des vacances, c’est très emballant, mais c’est souvent aussi assez pénible. Nous voulions vous aider à éliminer le stress de la planification de vos vacances en vous donnant des conseils pour prendre une longueur d’avance. Il n’est jamais trop tôt pour commencer la recherche et la préparation pour un voyage, et faire les choses à l’avance peut même vous aider à économiser de l’argent.

Commencez tôt


Ne pas planifier, c’est avoir l’intention d’échouer, c’est du moins ce que dit le vieil adage.

Pour obtenir les meilleures aubaines de voyage, il faut commencer à planifier tôt, affirme Steve Long, cofondateur de The Travel Brief, un guide de voyage à financement participatif, basé à Toronto.

« Commencez le processus de planification au moins trois mois à l’avance et, idéalement, six mois à l’avance. »

Cela augmentera vos chances d’obtenir des vols bon marché et vous donnera suffisamment de temps pour planifier votre voyage.

« La planification d’un voyage prend habituellement beaucoup plus de temps que ce à quoi vous vous attendriez », explique Steve Long. « Il faut beaucoup de temps pour lire les critiques et déterminer les itinéraires, alors vous voudrez vous donner beaucoup de temps pour les créer et les modifier plus tard. »
 

Osez la technologie
 

La blogueuse de Calgary Carly Mann, la personne derrière FearlessFemaleTravels.com, recommande Google Flights pour vous aider à trouver des voyages en avion bon marché et des applications telles que Hopper, qui peut prédire si le prix d’un vol est susceptible de monter ou de baisser dans le futur.

 

Utilisez YouTube pour choisir des destinations

 

« Le meilleur moyen de se faire une idée précise de la destination – bien mieux qu’Instagram ou TripAdvisor – est en fait YouTube », dit Steve Long. « La plupart des vidéos de destination sont créées par des vlogueurs amateurs et ne sont pas trop éditées, vous donnant un regard assez authentique sur la destination. De plus, les vidéos sont tout simplement beaucoup plus efficaces que des images fixes ou des mots pour capturer l’ambiance d’un lieu. »
 

N’oubliez pas le transport local 
 

« La recherche sur les transports locaux est la partie la moins appréciée des gens dans la planification de leur voyage », dit M. Long. « C’est répétitif, ennuyeux et mentalement épuisant. Cependant, vous économiserez beaucoup d’argent et de tracas si vous planifiez votre logistique locale en détail. Beaucoup de voyageurs qui décident d’improviser finissent par dépenser beaucoup d’argent en comptant sur les taxis et les circuits organisés pour se déplacer, plutôt que d’utiliser les transports publics facilement accessibles. »

 

Vérifiez la devise avant de cliquer sur « confirmer »
 

Madame Mann conseille aux voyageurs de toujours confirmer la devise avant de réserver un vol ou d’effectuer une réservation. « De nombreux grands sites Web de voyage affichent les prix en dollars américains (même pour les voyageurs canadiens!), à moins que vous ne changiez la devise en dollars canadiens », explique madame Mann, qui a voyagé seule dans plus de 50 pays et prévoit actuellement faire le tour du monde en huit mois. « Une réservation accidentelle en dollars américains pourrait vous coûter 30 % plus cher que prévu, sans recours. »


Vous avez un budget d’activités? Doublez-le

 

« En dehors des vols et de l’hébergement, qui sont en grande partie fixes une fois que vous les avez réservés, le budget restant est généralement difficile à prévoir avec précision parce que l’information est rare et que la variabilité est élevée », explique M. Long. « Faites autant de recherches que possible, additionnez tous les coûts prévus pour les repas, le transport local et les billets d’attractions, puis doublez le résultat, quel qu’il soit. Cela vous aidera à vous assurer d’avoir un coussin suffisant dans votre budget pour faire face à la plupart des dépenses imprévisibles, mais inévitables. »

 

S’en tenir à ses objectifs de santé en voyage

 

Partir en vacances peut soulever des sentiments mitigés pour vous si vous avez d’importants objectifs de santé que vous cherchez à atteindre. Nous pensons souvent que les vacances sont synonymes d’indulgence et de détente, et non de saine alimentation et d’exercice. Mais avec un peu de planification, vous pouvez soulager votre anxiété à ce sujet et vous assurer de ne pas perdre de vue vos objectifs tout en profitant pleinement de vos vacances.

« N’oubliez pas complètement vos objectifs », dit Nicolette Pace, chef, diététiste et nutritionniste de New York. « Vous menez un mode de vie sain pour une raison et perdre le contrôle pendant vos vacances ou un voyage ne fera que vous faire reculer et vous faire regretter les décisions que vous avez prises pendant votre voyage. »

Elle recommande de faire ce qui vous convient en fonction de votre type de personnalité lorsqu’il s’agit de manger en vacances. Cela peut signifier qu’il faut s’en tenir à votre plan alimentaire habituel et y incorporer quelques gâteries chaque jour ou chaque semaine, ou il peut être préférable pour vous d’éviter complètement les gâteries.

« Faites de l’exercice en faisant des choses qui vous semblent toujours agréables, mais qui vous font bouger ", dit madame Pace. « Allez marcher sur la plage, nager ou jouer au frisbee. »

Pour vous aider à atteindre vos objectifs de mise en forme, madame Pace recommande également d’apporter des élastiques d’exercice lors de votre voyage – ils ne pèsent rien et ne prendront pratiquement pas de place dans une valise.

« Servez-vous des élastiques pour vous entraîner alors que vous êtes assis dans votre chambre d’hôtel », dit-elle. « Quelques séries en regardant la télévision ne vous donneront pas l’impression d’une séance d’entraînement difficile, mais vous permettront de rester sur la bonne voie. »

Elle recommande également de rester bien hydraté pendant les vacances. C’est important, surtout si vous allez dans un endroit ensoleillé.

« J’apporte toujours une bouteille d’eau de 32 onces et je m’assure d’en boire au moins deux par jour », dit-elle.

« Parfois j’apporte des collations pour éviter de plonger dans les arachides salées et les collations sucrées du mini-bar de l’hôtel », ajoute-t-elle, suggérant des barres santé, des noix et de petits paquets de beurre de noix que vous pouvez accompagner de fruits.

« Essayez de manger local : si vous êtes sur une île, optez pour la prise locale du jour au menu – c’est délicieux et sain. Mangez plus d’aliments entiers comme des fruits et des légumes, et moins d’aliments transformés. »

« N’oubliez pas qu’il n’y a pas de mal à se faire plaisir et à savourer de la nourriture, surtout si vous êtes en voyage », dit-elle. « Parfois, lorsque nous nous privons, nous développons des fringales et finissons par manger ou boire en excès. Savourez la nourriture avec modération et gardez vos objectifs en vue! »