Mise en forme

Pourquoi le yoga et le cardio devraient faire partie de votre routine d’entraînement

Cette combinaison pourrait améliorer la santé cardiaque.

L’exercice peut être un moyen puissant d’améliorer votre santé. Cependant, selon vos objectifs, différents types d’exercices peuvent procurer différents bienfaits — surtout si vous êtes prédisposé à des troubles médicaux comme les maladies cardiaques.

Par exemple, des études ont démontré que l’exercice cardiovasculaire ou aérobique renforce le muscle cardiaque et lui permet de pomper plus efficacement le sang tout en aidant à atténuer d’autres risques de développer des maladies cardiaques comme les niveaux de cholestérol et la pression sanguine.

Tout cela est formidable, mais quels avantages additionnels pourrait-il y avoir si une personne présentant des symptômes de maladie cardiaque faisait de l’exercice aérobique ainsi qu’un autre genre d’activité, comme le yoga?

L’étude : le cardio + le yoga

Lorsque 720 patients ayant reçu antérieurement un diagnostic de maladie cardiaque ont été séparés en groupes — ceux qui faisaient de l’activité aérobique, ceux qui faisaient du yoga et ceux qui faisaient de l’exercice aérobique et du yoga — des avantages considérables sur le plan de la santé cardiaque ont été constaté au sein des trois groupes. Entre autres, une réduction de la pression sanguine, du cholestérol total, des triglycérides, du taux de LDL, du poids et du tour de taille a été notée. Par contre, le groupe qui faisait tant de l’exercice aérobique que du yoga ont connu les meilleurs résultats, notamment des réductions deux fois plus importantes que celles affichées par les autres groupes selon des données présentées lors du 8e congrès de la Emirates Cardiac Society en collaboration avec la conférence au Moyen-Orient de l’American College of Cardiology, du 19 au 21 octobre 2017, à Dubai.

Autrement dit, l’activité aérobique (comme courir, faire du vélo, faire de l’aviron et d’autres exercices de cardio) et le yoga peuvent aider à améliorer la santé cardiaque, mais lorsque vous les faites tous les deux, vous pourriez profiter d’un nombre encore plus grand de ces avantages.

« Le yoga peut être bénéfique pour le cœur — cette étude et des études précédentes l’ont révélé », affirme Martha Gulati, MD, directrice du service de cardiologie à l’University of Arizona College of Medicine à Phoenix et rédactrice en chef de CardioSmart.org. Le yoga aide à détendre les vaisseaux sanguins, ce qui peut réduire la pression artérielle et la fréquence cardiaque et augmenter les bienfaits de l’exercice aérobique. Le yoga réduit la pression artérielle et procure une sensation accrue de détente généralisée qui contribue à votre rendement aérobique, explique la Dre Gulati. « Il s’agit d’un entraînement très complet! »

Il existe aussi un autre avantage indirect, surtout pour les personnes atteintes de maladies cardiaques qui pourraient être anxieuses à l’idée de faire de l’exercice : « Le yoga peut être une activité à faible intensité, idéale pour démarrer », ajoute la Dre Gulati.

Le cardio et le yoga vont de pair

Quelle est la meilleure façon de combiner ces deux formes d’exercice? Songez au fait que l’American Heart Association (AHA) conseille aux gens qui essaient d’améliorer leurs niveaux de cholestéerol et leur pression artérielle d’effectuer 40 minutes d’exercice à intensité modérée à élevée trois à cinq fois par semaine. « Ma recommandation est de bouger, d’être actif ou de faire quelque chose chaque jour pour élever votre fréquence cardiaque et amener votre cœur à pomper le sang et à se pousser un peu », déclare la Dre Gulati. Cette façon de procéder devrait vous aider à respecter les recommandations.

Quant au yoga, Nieca Goldberg, MD, cardiologue et directrice médicale au Joan H. Tisch Center for Women’s Health à NYU Langone dans la ville de New York, recommande d’en faire au moins deux fois par semaine, dans un studio ou lors d’une séance à la maison en utilisant une vidéo ou une application. Heureusement, la plupart des types de yoga — à l’exception du yoga Bikram chaud — sont sans danger pour les personnes atteintes de maladies cardiaques. (Si vous êtes incertain du style de yoga que vous devriez pratiquer, consultez votre professionnel de la santé.)

En planifiant votre routine d’activité, rappelez-vous aussi le yoga ne compte pas pour le temps que vous consacrez chaque semaine à l’exercice puisque la plupart des types de yoga n’élèvent pas suffisamment la fréquence cardiaque pour produire une intensité modérée pendant une période de temps prolongée, selon l’AHA.