Peut-on attraper le coronavirus par les aliments?

Les experts disent que non — et que les mesures quotidiennes de sécurité dans la cuisine et d’hygiène pour les mains demeurent la norme d’excellence à respecter afin de rester en santé.

Compte tenu des préoccupations croissantes relatives au coronavirus, la plupart d’entre nous font ce qu’ils peuvent pour protéger leur santé. Il n’est donc pas étonnant que des questions se posent sur la salubrité des aliments : peut-on attraper la contagieuse maladie à COVID-19 par des aliments rapportés de l’épicerie ou des plats à emporter commandés d’un restaurant?

Donald W. Schaffner, Ph. D., professeur distingué de science alimentaire à Rutgers University à New Brunswick, au New Jersey, est microbiologiste et expert en salubrité des aliments. Il se fait rassurant à cet égard. « Rien n’indique que les gens peuvent attraper le coronavirus en consommant des aliments », dit-il.

 

Ceci appuie les plus récentes informations de la U.S. Food and Drug Administration (FDA) selon lesquelles des experts en santé dans le monde entier n’ont signalé aucun cas de coronavirus d’origine alimentaire. « Le coronavirus est une maladie respiratoire », précise M. Schaffner. « Il pénètre le corps par le système respiratoire et non par les intestins. »

 

La confusion et les craintes du public sont compréhensibles, ajoute-t-il. Certains autres virus, comme les norovirus et l’hépatite A, peuvent se propager par la consommation d’aliments et de boissons contaminés.

 

Or, la situation est différente pour le coronavirus. Bien qu’il puisse rendre les gens très malades en envahissant les cellules des voies respiratoires, le coronavirus est autrement « plutôt fragile », déclare M. Schaffner. Sur les surfaces incluant la peau, des agents comme le savon et les désinfectants pour les mains à base d’alcool en viennent à bout facilement.

 

L’environnement très acide de l’estomac explique sans doute pourquoi le coronavirus ne peut infecter le corps au moyen d’aliments comme des épinards ou des sandwichs. 

 

Cela dit, alors que vous n’attraperez probablement pas la COVID-19 par les aliments comme tels — et alors que la transmission de personne à personne demeure la principale façon pour le virus de se répandre d’après les Centers for Disease Control and Prevention (CDC) — le coronavirus pourrait néanmoins passer de surfaces contaminées à vos mains à l’épicerie et lors de la préparation de repas, affirme M. Schaffner. Ces surfaces pourraient inclure des objets comme les chariots du supermarché, les bouteilles de ketchup au restaurant du coin ou le contenant en plastique d’une salade à emporter.

 

Que vous conseille M. Schaffner? Aidez à éloigner le virus de votre visage en vous lavant bien les mains avec du savon et de l’eau ou à l’aide d’un désinfectant pour les mains à base d’alcool aux moments clés ci-dessous :

 

  • Avant la préparation alimentaire
  • Immédiatement avant de manger
  • Après le contact des mains avec une surface qu’une autre personne a touchée
  • Immédiatement après avoir mangé

Procéder à des tentatives extrêmes pour décontaminer les aliments — par exemple, en rinçant des fruits et légumes avec du javellisant dilué, une tendance constatée sur les médias sociaux durant cette plus récente éclosion du coronavirus — n’est pas requis et, dans certaines circonstances, pourrait avoir des effets digestifs nuisibles, souligne M. Schaffner. Les précautions standards en matière de salubrité des aliments devraient suffire.

 

« La peur ne devrait pas nous empêcher de faire des choix sains », dit M. Schaffner. Grâce à l’application de simples mesures de tous les jours, vous pouvez aider à vous protéger et à protéger vos proches et votre communauté.

--

Erin Quinlan est journaliste à la pige à New York.