Épanouissement

Parvenir à être fier de soi-même (et pourquoi c’est si important)

Découvrez l’importance de l’estime de soi et comment acquérir de la confiance en soi

Être fier de soi-même est synonyme d’avoir une bonne estime de soi. Souvent, les personnes qui sont fières d’elles-mêmes sont passionnées par la vie, elles se sentent heureuses et reconnaissantes, et elles sont très bonnes pour motiver les autres. Beaucoup de femmes sont dotées de cette nature prédisposée à prendre soin de leurs êtres chers, à les choyer et à les encourager, mais ironiquement, elles ont souvent beaucoup de mal à être fières de leurs propres réalisations.

« Les femmes ont tendance à prendre soin des autres et à penser plus au bonheur des autres qu’au leur, explique Nicole McCance, psychothérapeute à Toronto. C’est habituellement quelque chose qui s’apprend depuis l’enfance. Les femmes se sentent souvent coupables lorsqu’elles pensent à elles-mêmes. Certaines croient qu’elles ne méritent pas d’être heureuses. Lorsqu’elles comprennent qu’elles méritent de se sentir bien, et qu’elles apprennent à être plus indulgentes envers elles-mêmes, elles remarquent qu’elles deviennent de meilleures épouses et de meilleures mères, car elles ont d’abord comblé leurs propres besoins d’amour. »

Vous sentir fier de vous vous motivera à avancer vers vos objectifs à court et à long termes, ce qui aura pour effet d’accroître votre sentiment de satisfaction. Sinon, « vous vous privez du sentiment de bonheur et de fierté, d’être fort et en contrôle, et cela peut entraîner une insatisfaction générale par rapport à vous-même et à votre vie », poursuit Mme McCance. « Ça peut devenir un cercle vicieux, dans lequel vous faites beaucoup d’efforts pour atteindre vos buts, mais n’êtes pas aussi heureux que vous l’espériez lorsque vous y parvenez. »

Êtes-vous fier de vous-même? Voici quelques astuces pour acquérir de la confiance en soi.

Sachez combien vous valez
Lorsque vous luttez pour changer une habitude ou lorsque vous vous comparez à quelqu’un sur Facebook, il est souvent tentant de penser que votre échec présumé est causé par un manque de volonté, de talent ou de détermination.

« Ça se réduit tout à l’estime de soi », affirme Caird Urquhart, présidente de New Road Coaching, une firme de guidance individuelle sur le mode de vie. « Sentez-vous que vous méritez de perdre du poids et de vous sentir mieux? Il est facile de regarder quelqu’un d’autre et de penser que cette personne mérite de bien paraître et de mener une belle vie. Mais vous devez savoir que vous le méritez aussi. Je crois que les femmes ont de la difficulté à se regarder dans le miroir et à dire "Oui, je mérite d’être la meilleure personne que je puisse être. J’atteins un grand objectif pour moi-même. Et je le mérite." »

Déterminez quelles sont vos valeurs
« Je parle beaucoup des valeurs avec mes clients, poursuit Mme Urquhart. Vraiment, qu’est-ce qui vous pousse hors du lit le matin? Qu’est-ce qui vous appartient véritablement, en quoi croyez-vous et que valorisez-vous? Si vous valorisez l’honnêteté et croyez sincèrement que vous êtes une personne honnête, puis qu’un jour on vous traite de menteur, votre estime de vous-même en prendra soudainement un coup puisque vous aurez été à l’encontre de l’une de vos principales valeurs et vous vous serez éloigné de qui vous êtes. Il est donc important de déterminer quelles sont vos valeurs. »

Mme Urquhart recommande de limiter la liste à cinq pour demeurer simple. « Lorsque vous dressez la liste de vos valeurs et commencez à les respecter, cela vous aide à renforcer votre estime de vous et ainsi la fierté s’en suivra, car vous pourrez dire "j’ai respecté mes valeurs et j’en suis très content." »

Dressez la liste de ce dont vous êtes fier
Peut-être n’avez-vous pas couru un demi-marathon ni gravi le mont Everest, mais il y a certainement des choses dans votre vie dont vous pouvez être fier. « Les exploits sont idiosyncrasiques, indique Mme McCance. Si vous sentez que vous avez atteint un but, alors vous l’avez fait. Les objectifs varient d’une personne à l’autre, et la manière de les atteindre aussi. »

Mme Urquhart suggère de dresser la liste de ce dont vous êtes déjà fier, en commençant par ce que vous avez réalisé aujourd’hui. « Les gens vont dire "Je n’ai rien trouvé." Mais lorsque vous y allez petit à petit, vous pouvez trouver des dizaines d’éléments dont vous êtes fier dans une journée. Cherchez des choses comme : Avez-vous fait votre lit pour la première fois cette semaine? Soyez-en fier. Avez-vous mangé des fraises au lieu de grignoter des croustilles? Soyez-en fier. Ce sont les petites choses qui s’additionnent qui créent un élan dans la bonne direction. »

Fixez de petits objectifs et allez-y pas à pas
Le sentiment de fierté dérive souvent de l’atteinte d’un objectif, mais, comme Mme Urquhart le souligne, il n’est pas nécessaire que l’objectif soit énorme pour en être content.

« Ce qui se produit souvent, c’est que nous nous fixons des objectifs grandioses puis, lorsque nous ne les atteignons pas, nous sommes mécontents de nous et cela fait baisser notre estime de nous. » Mme Urquhart recommande de se fixer tout au plus cinq petits objectifs par jour. « Ça n’a pas à être deux heures de cardio. Ça peut être simplement de marcher jusqu’au magasin, ou de porter des vêtements dans lesquels on se sent bien. Ça peut être des choses simples, qui nous font avancer dans la direction que nous voulons prendre. » 

Ce qui importe, c’est de créer des objectifs qui vous rendront enthousiaste à l’idée de les atteindre. « Chaque fois que vous atteignez un de ces objectifs, vous vous dites "Oui, je peux le faire. Je peux persévérer." Et c’est important, car ça vous donne un élan, explique Mme Urquhart. Et c’est à partir de cet élan que vous pouvez avancer et réaliser des exploits, et qu’émane la fierté. »